Le test multimédia du flamboyant Huawei Mate 40 Pro 5G

  • Post last modified:29/11/2020
  • Post comments:5 commentaires
Huawei Mate 40 Pro: les selfies à l'honneur.
Huawei Mate 40 Pro: les selfies à l’honneur.

Le Huawei Mate 40 Pro brille de mille feux en Suisse depuis quelques jours. Ce concentré de technologie animé par Android 10 et EMUI 11, toujours privé des services de Google, se distingue par un design très audacieux, à couper le souffle. Test multimédia d’un smartphone 5G à près de 1200 francs suisses ou euros pour 256 Go de stockage et 8 Go de mémoire vive…

Après plusieurs semaines de test sur plusieurs réseaux, l’ultime fleuron de Huawei, le Mate 40 Pro, seul modèle de la gamme Mate 40 lancé en Suisse, continue de produire une magnifique impression matérielle. Cet appareil se distingue par son immense écran FHD+, qui descend très bas sur les côtés, ce qui lui confère un look à couper le souffle. Mais pose parfois problème: par exemple la feuille de protection se détache lorsqu’on l’insère dans un système de fixation photo. Spécifications.

Avec les services de Huawei, sans Google

La mise en marche se fait très rapidement, mais on constate là aussi rapidement les limites d’un tel design. En effet, lorsqu’on essaie de saisir les lettres en bord de clavier, qui tombent justement sous cette courbure très prononcée, on constate certaines imprécisions, même si l’on peut développer une stratégie pour vivre avec.

Si l’on ne peut pas se connecter aux services de Google, on est invité à se connecter aux différents services de Huawei. Le smartphone démarré, on peut par exemple se rendre dans l’App Galery ou dans Petal Search, qui répertorie de multiples applications disponibles dans des magasins alternatifs, pour partir à la recherche d’applications. Evidemment, on peut s’interroger sur la sécurité de cette possibilité.

 

Et les applications suisses et françaises?

On trouve par exemple Postfinance, mais on tombe sur un message nous indiquant que l’application ne fonctionnera pas sans les services de Google. Je ne suis pas allé plus loin pour des questions de sécurité. On trouve aussi l’application des CFF qui affiche un message similaire, mais quoi fonctionne pour rechercher ses correspondances. L’application SNCF est aussi listée dans l’AppGalery de Huawei.

En main, ce smartphone surprend par son extrême fluidité; ça saute aux yeux. On est donc évidemment tenté de vérifier la puissance de ce processeur Kirin 990 qui intègre la 5G… Malheureusement, même avec la dernière version d’Android 10 et EMUI 11, impossible d’installer l’outil de benchmark AnTuTu. Selon différentes valeurs disponibles sur internet, il dépasserait les 680’000 points. La nouvelle référence?

Côté jeux, j’ai demandé à mon testeur préféré de soumettre à la question ce Huawei Mate 4o Pro. Après plusieurs heures de jeux, notamment sur Fortnite, il arrive à la conclusion que l’expérience est très fluide et que les sautes d’images sont très rares. L’appareil soumis à un usage intense chauffe très peu par rapport à d’autres concurrents qui ne bénéficient pas d’une telle finesse de gravure ou d’un processeur Kirin…

Tests photo du Huawei Mate 40 Pro

Comme déjà expliqué, on a déjà réalisé une série comparative photo complète avec ce Mate 40 Pro, reproduite ci-dessous à l’occasion du test du Samsung Galaxy Z Fold 2. Les clichés sont magnifiques. Ci-contre un essai du zoom jusqu’à un facteur de 50x (difficile de cadrer et d’être net avec un tel grossissement…

Nous avons aussi testé les optiques pour les selfies dans des conditions difficiles. Comme sur un Samsung Galaxy S10+, elles comprennent un ultra grand-angle et un grand angle qui donnent de bons résultats comme peuvent en témoigner ces clichés.

Plongée photo vidéo dans Lausanne Lumières 2020

Cherchant un sujet pour tester les capteurs en basse lumière, nous avons foncé sur la dernière édition de Lausanne Lumières. En mode vidéo, nous nous sommes limités à confronter le Mate 40 Pro à l’iPhone 12 Pro Max, ce qui nous a amenés à une conclusion inattendue.

En effet, sur le même écran de visionnage, le petit film ci-dessous réalisé par l’iPhone 12 Pro Max se distingue par une dynamique clairement supérieure à celle du résultat publié ci-dessous. Le fichier 4K à 60 images Dolby Vision a souffert de la compression de Videopress… Dommage. Cela dit, cet exemple illustre une difficulté à laquelle peuvent être confrontés de nombreux blogueurs, voire des services très professionnels…

Test vidéo Festival Lausanne Lumières 2020: Huawei Mate 40 Pro

 

Test vidéo Festival Lausanne Lumières 2020: iPhone 12 Pro Max

Test vidéo: limites et explosion

Comme souvent sur internet, photo et vidéos sont compressées au-delà du raisonnable pour améliorer la vitesse de téléchargement et la vitesse des sites internet, ce qui n’est pas négligeable pour le référencement. Dommage que les différents services de streaming ne s’adaptent pas plus vite à cette nouvelle donne en prenant en charge HDR et Dolby Vision…

De passage à proximité de la vénérable cathédrale de Lausanne, j’ai encore réalisé cette série de clichés pour soumettre à la question une brochette de photophones parmi les plus réputés. Là aussi, je laisserai l’internaute se forger sa propre opinion. Dans tous les cas, force est de constater que tous produisent des clichés sympas.

Mate 40 Pro: un régal au quotidien

Dans la vie de tous les jours, je dois confesser que l’ultime fluidité de l’affichage m’a surpris. C’est à se demander s’il ne s’agit pas  de la référence en la matière. Là aussi, on imagine que le processeur Kirin maison n’est pas étranger aux performances globales de l’appareil visiblement émoustillé par le couple Android 10 et EMUI 11.

Par ailleurs, en cette période de pandémie, je souligne que la possibilité de déverrouiller ce smartphone avec l’habile scanner d’empreintes digitales situé sous l’écran est appréciable. Cette option de sécurité biométrique complète à merveille la reconnaissance faciale, inutilisable avec un masque sur le nez. Un sacré plus par rapport à certains concurrents.

Un bilan favorable pour les geeks

Au final, ce Huawei Mate 40 Pro, qui est notamment proposé avec un chargeur ultrarapide de 66 W, se distingue encore par une belle autonomie, fruit de la conjugaison d’une immense batterie et d’un processeur gravé en cinq nanomètres bâti pour la 5G et le Wi-Fi 6. Il est donc aisé d’atteindre plusieurs centaines de Mbits/sec partout où les réseaux le permettent.

Si je dois admettre que je reste admiratif devant le superbe écran OLED de 6,76 pouces de cet étalon qui affiche tout de même 212 grammes sur la balance, j’attire l’internaute sur certains manques. L’absence des services de Google et les nombreuses limites constatées en matière d’applications brident ce smartphone au très haut potentiel. Quoi qu’il en soit, ce Mate 40 pro reste spectaculaire.

Xavier Studer

Test photo. Huawei Mate 40 Pro 5G

Test photo. Apple iPhone 12 Pro Max 5G

Test photo. Samsung Galaxy Z Fold 2 5G

Test photo. Oppo Find x2 Pro 5G

Cet article a 5 commentaires

  1. Nycko

    Quand allez vous simplement donner aux gens la réalité de l’utilisation des produits Huawei sans playstore ?
    Ils sont beaucoup plus fluides, même les moyens et bas de gamme. Aujourd’hui, ce sont les banques qui sont responsables de se cantonner à Google et Apple pour les applications je ne sais pas trop pourquoi.
    Les raccourcis web des outils google non dispos sur Petale fonctionnent à merveille car Google ont refondu leur affichage pour ressembler à la version mobile apps.
    Les américains font tout pour limiter les possibilités de Huawei c’est un fait en mettant des bâtons dans les roues de leur tout en 1 Wechat qui permet de se passer des leaders chez eux Facebook, Google, instagramm, tweeter et bien d’autres, et en même temps pénalise le roi du payement mobile US Apple Pay.

  2. Nycko

    Tout serait bien plus simple si nos Cff et banques feraient leurs applications sans utiliser les bases offertes par Google et Apple pour simplifier le travail et surtout avoir le contrôle sur tout ce que nous faisons.
    Pourquoi donc Wechat est un tout en 1 qui permet payements, et toutes les apps impossible chez nous sans Google et Apple sans soucis ? Il y a de quoi réfléchir sur ce que mettent comme mouchards les Usa dans leurs 2 systèmes pour que cela fonctionne uniquement avec leur accord. Un Android chinois a rien de Google à Shenzhen et pourtant les outils banquaires, transport etc.. fonctionnent à merveille. Les chinois vont pas acheter des coquilles vides non plus hein ?
    Ce sont les restrictions Us de Google et Apple qui nous bloquent l’innovation avec leur main mise pour nous contrôler tous.

  3. Abidi

    Tout simplement c’est le meilleur smartphone toutes catégories confondues

  4. Bernard Six

    Vous devenez tout (ai)gris !?

  5. TommyB

    Premièrement je ne mettrais pas mes données bancaires dans un Android Chinois, encore moins un Huawei. Il ne faut pas se tromper de cible, Apple et Google ne sont pas tout blanc non plus mais quand même, les chinois se sont faits prendre la main dans le sac à plusieurs reprises et je ne parle même pas du différent Trump Vs Huawei.

    Deuxièmement, il y a des raisons. Voyons voir ce que dit (ma source) Wiki à ce sujet :

    2014: espionnage du robot Tappy de T-Mobile, Paf ! 1ère condamnation !
    2018: serveurs installés par Huawei au siège de l’Union africaine, à Addis-Abeba qui ont permis de transférer pendant 5 ans des données confidentielles à la Chine. Super sympa ça !

    2018: Plusieurs pays de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) refusent le développement de la 5G par Huawei à cause du risque d’espionnage que celle-ci pourrait représenter. Surement de gros paranos au sein l’OTAN qui ont pris une décision en solo ?

    2019: Huawei est soupçonné d’un vol massif de données aux Pays-Bas. Selon la presse néerlandaise, les services de renseignement du royaume jugeraient « non souhaitable » l’ouverture du marché national de la 5G au groupe chinois. Bin voyons, on ne va pas se gêner !

    2019: Tentative d’espionnage de AKHAN semiconductor, ce qui donne lieu à une enquête du FBI, rien que ça !
    2019: Employés de Huawei aident les gouvernements de Zambie, d’Ouganda et d’Algérie à espionner leurs citoyens. C’est du propre !
    2019: La Commission européenne émet des réserves sur la participation de Huawei au déploiement de la 5G en Europe en raison des risques d’espionnage et de détournement des données des citoyens ou des entreprises. La loi chinoise oblige en effet les entreprises comme Huawei à transmettre des informations aux services secrets chinois. Bon et bien là ça ne peut pas être plus clair !

    2020: Le Royaume-Uni décide d’exclure Huawei de son réseau 5G. L’achat de nouveaux équipements de l’entreprise sera interdit dès la fin 2020 et les équipements existants devront être retirés d’ici à 2027. Ha bin on s’en doutait et on s’étonne même que d’autres n’ont pas suivi. Tout le monde s’en fout car ils prennent de belles photos leur téléphone ?

    2020: Suisse équipement 5G à prix sympa de… Huawei ! Sans commentaire.

    Maintenant continuons à leur faire confiance et de penser qu’on leur cherche des poux sous prétexte qu’ils sont en avance technologiquement. Peut-être qu’avec tout ce qu’ils ont réussi à piquer chez les autres ça peut-être aidé non ? Et surtout ne pas se poser de question, les méchants dans cette histoire c’est les américains n’est-ce pas ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.