WhatsApp et autres: comme un petit problème d’universalité…

  • Post last modified:20/01/2021
  • Post comments:32 commentaires
Le RCS pour se débarrasser de WhatsApp?
Le RCS pour se débarrasser de WhatsApp?

Alors que la polémique s’enlise dans la possible migration de WhatsApp vers d’autres messageries à l’image de Signal, Telegram ou de Threema, le point essentiel est souvent laissé en marge. Ces applications ne répondent en effet pas à des normes universelles et sont enfermées dans des systèmes propriétaires, comme, de manière générale, les médias sociaux. Les abus sont programmés!

En effet, pour partager des informations sur Twitter, Facebook, Instagram et bien d’autres, l’utilisateur accepte de se faire lier pieds et poings et renonce même souvent à la propriété de ce qu’il partage… Pire: ces plateformes ne sont pas interopérables… Et parfois, elles bannissent même unilatéralement certains utilisateurs.

L’universalité de jadis…

On est donc très loin de l’universalité du système téléphonique, qui garantit, jusqu’à un certain point, comme nous l’avions évoqué ici, qu’un appel puisse arriver à son destinataire, indépendamment des compagnies téléphoniques qui assurent l’exploitation des réseaux. C’était jusqu’ici une évidence, souvent garantie par des compagnies publiques…

En technologie aussi, il existe des normes pour que certains fichiers soient interopérables ou que les récepteurs de télévision puissent afficher des images de différents broadcasters. Il en va de même avec la radio. Et cette universalité est souvent garantie par l’Union internationale des télécommunications (UIT).

Une opportunité pour le RCS ?

Après l’avènement d’internet, différentes compagnies ont commencé à enfermer des pans entiers du web dans des applications et des systèmes de messagerie, Apple et Microsoft en tête. L’utilisateur est donc devenu tributaire du bon vouloir et des conditions de tiers.

Pendant longtemps j’ai résisté, préférant les SMS illimités de mon opérateur téléphonique. Lorsqu’on voit la politique en matière de confidentialité de Facebook, propriétaire d’Instagram et de WhatsApp, on espère que le RCS, le SMS revu par la GSMA et déjà proposé par Swisscom sous l’appellation Message+, pourra se développer… Universellement!

Xavier Studer

Graphique tiré de cette présentation de la GSMA

Cet article a 32 commentaires

  1. Anjoco

    Message+, peut-être un enfant mort-né !

    Avec Android que 3 modèles Samsung et avec iOS apparement rien dans le pipe-line.

    Lisez ces commentaires:
    https://community.swisscom.ch/t5/Base-de-connaissances-Téléphonie/RCS-le-SMS-moderne-est-enfin-là-avec-Message/ta-p/612480/show-comments/true

    Désespérant !

    Personnellement je suis passé sur Signal il y a 4 semaines https://signal.org/fr/. Au début je n’avais que 4 de mes contacts qui s’étaient inscrits. Aujourd’hui j’en trouve 44. La migration douce de WhatsApp vers Signal a bien lieu.

    1. Nycko

      C’est ridicule…Utiliser Signal ne change rien…Les serveurs sont exactement aux mêmes endroits. Voyez donc la localisation du siège social…Mountain View, California.
      Si déjà les gens s’offusquent d’une messagerie en rien « libre et sécurisée »
      Wire et Threema sont suisses. Pourquoi pas les utiliser ? Elles sont disponibles.
      Vous êtes absolument pas logique et votre changement de messagerie est que du vent, inutile et mesquin.

      1. Albouille

        Ces trucs suisses c’est bien sympas. Mais allez donc le faire « accepter » par vos contacts qui sont à l’étranger… Si chacun préconise une app de son pays, on est pas prêt d’avoir quelque chose d’universel…

        1. Nycko

          effectivement, encore une fois merci les Us pour imposer leur truc avec les Store Apple et Google qui ne rendent pas disponibles les applications mondialement….
          Avec Huawei et Petale Search, les applications ne sont pas triées par les américains et sont disponibles dans le monde entier sur les Stores alternatifs. Ou est l’avenir dites moi avec ce constat ? 😉

          1. Albouille

            Il nous restera toujours l’appel téléphonique et le message enregistré sur la boite vocale si l’interlocuteur ne répond pas ! mdr

        2. Nycko

          Mes beaux-parents en Italie viennent de télécharger « Wire » sur leur Huawei p40 lite E via Petale Search, le PlayStore ne trouvait pas cette application sur la tablette Sansung avec PlayStore

      2. Kevin V.

        Sauf que Signal est édité par une fondation à but non-lucratif et qu’elle est open source, et réputée pour sa sécurité, même si les serveurs sont aux USA. Seul point vraiment négatif, mais ça ne veut pas dire pour autant qu’une boîte noire peut siphonner tout vos messages 😉

        Sinon, mille fois oui pour Threema, mais méfiance concernant Wire, car ils ont changé de juridiction : https://blog.privacytools.io/delisting-wire/

  2. Bebert

    Est-ce que les RCS c’est aussi pratique que WhatsApp? Qqn a essayé? Merci C’est sur tous les natels?

  3. chrisge

    perso je me passe de Facebook depuis le début et je vous rassure on arrive à vivre très bien ! 😀
    Je n’ai toujours pas compris à quoi ça sert à part voir la bêtise de 90% des utilisateurs qui exhibent leurs vies privées dont on se fout royalement.🤮
    (je précise que je le vois sur les mobiles de mes amis/collègues qui y ont succombé…. 😩)

    1. Space Boy

      Mon épouse a eu le malheur de commencer à regardes ces conneries depuis un fil Facebook. Elle est resté scotché 4h pour voir et lire des conneries de partout. Peut-être sympa, mais est-ce-qu’on a envi de passer sa vie pour regarder des conneries des autres?

      Allez sur

      https://labs.coruscantconsulting.co.uk/life/weeks/,

      mettez vos données et observez le peu de temps/cases qu’il vous reste. Effrayant !

      1. chrisge

        +1 👏🏼👍🏼

  4. Guigui

    RCS :
    – nécessite un déploiement chez les opérateurs
    – chiffrement des messages en beta
    – mais surtout : iOS pas encore supporté

  5. Tiermes Tiermes

    Essayez de privilégier Threema au lieu de Signal. Threema est Suisse. Ça coûte 3chf mais cela donne la garantie que l’entreprise n’aura pas à monétiser vos données un jour. Threema web est mieux que signal par ailleurs.
    Il faut pas croire que Brian Acton qui finance Signal soit un philanthrope. Signal a des coûts serveur qu’il va falloir payer un jour. Si vous voulez une solution à long terme et qui pour une fois n’est pas Made in USA, mais Suisse: mettez vous à Threema

    1. Albouille

      Même commentaire que j’ai fait fait plus haut @ Nycko malheureusement…

  6. Philippe P.

    En attendant l’éventuelle (ré-)apparition d’un système universel, existe-t-il une app capable de lire et regrouper les messages de WhatsApp, Telegram, Threema, Signal et quantité d’autres, et de permettre à l’utilisateur d’y répondre via cet app universelle finalement sans vraiment directement se préoccuper du système utilisé par ses correspondants ? Si ça n’existe pas et que les OS permettent à une app de se connecter à une autre, alors espérons que quelqu’un développe ça.

    1. Kevin V.

      Malheureusement, ça serait très difficile à mettre en œuvre, ne serait-ce déjà parce que certains protocoles sont propriétaires donc non-documentés (ou pas utilisables dans une application tierce sans payer).

      Sinon, un système universel de messagerie existe (même si l’utilisation n’est pas encore aussi répandue que les autres dans le grand public) : Matrix. Un réseau décentralisé que l’on peut comparer aux e-mails : des serveurs interconnectés qui permettent d’échanger des messages entre tous les utilisateurs avec l’application compatible que l’on désire. Le serveur ne vous plaît pas, ferme ou vous avez été banni ? Changez-en. Idem pour l’application : il existe Element.io (ex-Riot) et bien d’autres encore !

  7. Nycko

    M. Studer, utilisez votre succès Web et mettez en avant l’Application Wire qui est en tout point égale à Whatsapp et usez de votre influance pour faire changer les mentalités. Merci !

    https://photos.app.goo.gl/D1xEDxjwGpyUsuXDA

  8. Nathalie

    Bonjour Xavier, merci pour cet article.

    Moi qui fuis les réseaux sociaux depuis leur invention, j’ai été effectivement très contrariée quand j’ai entendu que WhatsApp partagerait les données de ses utilisateurs avec celles de FB. De plus quand j’ai reçu à l’écran la notification des changement de conditions générales il y a quelques jours, j’étais super-stress, et j’ai accepté les CGU sans y prêter garde, bêtasse que je suis! (car j’avais entendu parler de la chose, j’étais simplement inattentive quand le message est arrivé).

    Maintenant, d’un côté je ne sais pas comment faire machine arrière (je n’ai pas encore fait de recherches à ce sujet sur le web à ce jour). Si quelqu’un sait comment changer ça après avoir accepté, merci de me le dire. J’utilise iOS.

    Toutefois, d’un autre côté, en lisant les deux articles ci-dessous, je me dis qu’il ne faut peut-être pas paniquer,
    …du moins pas pour l’instant… :

    https://www.phonandroid.com/whatsapp-voici-exactement-les-donnees-que-partage-lapplication-avec-facebook.html

    https://www.phonandroid.com/whatsapp-les-utilisateurs-europeens-ne-sont-pas-forces-de-partager-leurs-donnees-avec-facebook.html

    PS. Perso je n’ai rien à cacher concernant le contenu de mes messages, mais ce que j’aimerais surtout éviter c’est que mes données personnelles telles que nr. de tél, Nom/Prénom, adresse e-mail liée à l’Apple ID (nécessaire à l’installation de Whatsapp) soient divulguées à des fins de marketing, ou alors se fassent carrément volées. Etc. Car quand je pense que je ne suis même pas dans l’annuaire téléphonique pour le tél fixe, histoire d’être tranquille, et qu’il est impossible de trouver mon adresse ou une photo de moi sur le web, je suis quand même un peu furax là!
    Note: j’ai seulement un compte LinkedIn pour ne pas perdre les anciens collègues de travail de vue, car j’ai travaillé dans plusieurs pays. Mais même ça je pense à le désactiver prochainement.

    1. Albouille

      A mon avis pour revenir en arrière il n’y a pas beaucoup de solution : supprimer le compte Whatsapp avant le 8 février. Là les données personnelles devraient donc être effacées avant leur partage à d’autres… Mais bon, plus personne ne pourra te contacter via Whatsapp du coup…

  9. Damien Sonney

    Le futur de la messagerie ne peut passer que par des solutions qui permettent une interoperabilité. Il est logique que tous les serveurs mails puissent communiquer entre eux. Une adresse @gmail.com et @promtonmail.com peuvent s’échanger des messages. Encore heureux ! Pour une messagerie instantanée, cette règle devrait être vraie également, mais on a accepté d’être enfermé, on a accepté qu’un message whatsapp ne puisse pas être transmis par Telegram.

    https://matrix.org propose exactement cela. Ça fonctionne, c’est simple à utiliser, c’est l’avenir, mais les gens ne connaissent pas encore

  10. Cyril

    Personnellement j’utilise Threema et le RCS sur Pixel 5. Le RCS est génial mais malheureusement pas disponible encore pour tous.
    En ce qui concerne les applications dédiées, Threema et a mon avis au top, autant niveau sécurité que design et fonctions.

  11. Bertrand

    « On est donc très loin de l’universalité du système téléphonique »
    Forcément, on payait pour ça, et pas qu’un peu ! D’ailleurs c’est toujours le cas..

    Avoir de l’universel sans rien payer, c’est impossible, il y aura forcément un loup. Pour mémoire « Quand c’est gratuit, c’est vous le produit »

    1. Kevin V.

      Cette maxime n’est pas toujours vraie néanmoins. Contre-exemples : le bénévolat, l’open source, etc. Et ce qui est gratuit pour vous peut très bien être payant pour d’autres (ex. les entreprises), ce qui finance le service. Sans oublier les donations, par exemple pour Signal.

      1. Bertrand

        Oui effectivement, cette maxime tient plus d’une théorie du complot que d’une réalité, mais elle s’applique très bien au domaine des médias.
        Héberger un service à un coût indéniable, et ceci même si sa gestion et son développement sont gratuit.
        Le système par donations a ses limites, il n’y a qu’à voir Wikipedia qui fait appelle aux dons de plus en plus souvent. Il semblerait que depuis l’apparition des smartphone, les gens trouvent normal qu’un service soit gratuit (app gratuite), c’est magique !
        Quand il s’agit de payer c’est tout de suite plus compliqué, même pour 1.- CHF. D’ailleurs à l’époque Whatsapp coutait 1.- sur Android, 0.- sur iPhone, allez comprendre..
        Avec l’engouement dans Signal, leurs frais d’infrastructure vont exploser et le système de donation va être mis à mal. Il ne faut pas compter sur le grand public, leur survie dépendra de quelques grands mécènes.
        Le modèle à 2 vitesses avec les entreprises payante fonctionne, pour peu que le service ait une valeur ajoutée dans sa version « entreprise » sans quel cas des solutions « pro » seront plutôt plébiscitées (Teams très en vogue ces temps-ci).

        Les faits sont là:
        Threema, payant, 1+ millions d’installations.
        Signal, gratuit, 50+ millions d’installations

        Dans le store la provenance de l’application n’a aucune influence globale, mais le prix oui.

        Pire, les usagers n’ont aucune fidélité à tel ou tel service. La preuve en est l’exode de whatsapp, dont les changements des CG ne touchent pas l’europe vers Signal principalement.
        Le jour où Signal aura des problèmes de performance ou des restrictions, ou qu’ils feront appels aux dons, un nouvel exode (ça fait biblique 🙂 ) aura lieu.

        1. Kevin V.

          Non, ce n’est pas une théorie du complot, mais disons qu’elle représente bien la situation dans peut-être 90 % des cas. Il ne faut juste pas oublier les exceptions 😉

          Sinon, comparer Signal et Wikipédia n’est pas très pertinent à mon sens, car ce dernier doit héberger et fournir des millions de pages, là où Signal ne fait que relayer les messages (bien moins lourds qu’une page Web).

          Personnellement, je ne me fais pas de souci concernant le financement de Signal, sachant qu’outre les dons, leurs revenus proviennent également du consulting qu’ils proposent aux entreprises qui désirent implémenter leur protocole d’échange sécurisé (comme WhatsApp, Skype, etc.). À lire : https://www.numerama.com/tech/682143-signal-qui-est-derriere-la-messagerie-instantanee-et-comment-est-elle-financee.html

  12. Patrick

    Vous voulez nous faire croire que la Sainte Swisscom avec son message+ nous veut que du bien… Mdr. Elle vend toutes nos données clients à Schober, pardon elle actualise… Et comme ça ne suffit pas, elle fait le billing pour un grand nombre de médecins… Au final que nos données soient exploitées par les US, la Chine ou Swisscom, tout est une affaire de pognon, tant que les utilisateurs ne sont pas prêts à payer pour leurs appli… Et encore…. Sinon reste la solution ultime, réduire son impact (pollution) numérique. ABE

  13. ReZLienS

    Telegram ou Signal sont les solutions, je privilégie Telegram. Je ne pense pas que les gens prendront Threema, encore moins les personnes en dehors de Suisse, du coup pas pratique pour rester en contact. Matrix est peut-être la solution du futur mais pour l’instant c’est pas ça, c’est encore à développer. Le principal c’est de démonter Whatsapp ce serait déjà un bon début.

    1. Kevin V.

      Attention : Threema est certes Suisse (dans le sens du développement, de la localisation des serveurs et de la juridiction), mais nullement réservée ou à destination des seuls suisses 😉

      Elle est beaucoup utilisée en Allemagne, par exemple.

  14. Patrick

    Vous voulez nous faire croire que la Sainte Swisscom avec son message+ nous veut que du bien… Mdr. Elle vend toutes nos données clients à Schober, pardon elle actualise… Et comme ça ne suffit pas, elle fait le billing pour un grand nombre de médecins… Au final que nos données soient exploitées par les US, la Chine ou Swisscom, tout est une affaire de pognon, tant que les utilisateurs ne sont pas prêts à payer pour leurs appli… Et encore…. Sinon reste la solution ultime, réduire son impact (pollution) numérique. ABE

  15. Pedro

    Quelle déchéance, je pensais qu’il y avait des gens plus réveillé que ça ici.. bon pour corriger quelques propos
    -WhatsApp a été racheté en 2016 et c’est depuis là que j’ai quitté cette messagerie lié aux modifications de leur CGs indiquant qu’ils pouvaient lire les messages à des fins publicitaires
    Et plus visible pour le quidam TOUS les dirigeants de WhatsApp sont partis suite au rachat par Facebook un signe plus grand que ça, je sais pas ce qu’il vous faut pour comprendre par vous même

    Signal utilise OTR = encryption end to end
    Cela veut dire que votre message fait 2048 caractères aléatoires quand cela arrive sur le serveur de signal.
    Que ce soit un caractère a ou un roman… La clé est unique et stockée sur les deux appareils qui communiquent le serveur ne l’a pas. Chaque nouvelle conversation génère une nouvelle paire de clés unique
    signal est open source et multiplateformes. On peut même télécharger leur apk en dehors des stores histoire qu’une censure de Google ne change strictement rien du tout ou l’utiliser depuis Linux.
    concernant les réseaux sociaux, j’utilisais OTR à travers le chat de Facebook qui affichait le message de 2048 caractères jusqu’a ce qu’un jour il soit remplacé par « ce message a été encrypté » donc oui ils lisent depuis toujours vos messages sinon ils auraient jamais vu ça…
    concernant tous les gens qui s’en foutent de leur données privées, regardez leur valeur en bourse et ensuite vous vous dites que ce ne sont que vos données qui leur ont rapportés tous ça donc si vous vous en fichez, tous les autres qui payent ne s’en foute pas du tout
    Peut être que vous donnerez plus de valeur à votre vie privée lorsqu’elle se chiffre en milliards..

    Réveillez vous bon sang avec qu’elon Musk tweet une connerie… Il y a une sacré quantité de moutons pourtant éduqué qui ne sont plus capable de réfléchir par eux même voilà ce qu’aura apporté les réseaux « sociaux »

  16. Pedro

    Une dernière chose telegram met à disposition des api (outils pour interagir avec l’application) mais le code est fermé, c’est une encryption maison donc c’est basé uniquement sur le confiance en Pavel par rapport à un signal open source qui a été quand même recommandé par Snowden ce n’est pas rien non plus.
    Je crois qu’on peut faire confiance à Pavel comme il a eu les couilles d’envoyer une photo de clés lorsque le gouvernement russe les lui a demandé pour pouvoir lire des messages. Il faut oser en sachant que les dispositions sont tous d’actualité en Russie… Ensuite, il a de l’argent donc je pense qu’il doit s’en sortir avec sa messagerie en tout cas pour le moment.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.