Mobilité numérique: grandeur et décadence de Sony, Nokia et LG…

  • Post last modified:06/04/2021
  • Post comments:8 commentaires
Le LG Wing dans son mode «Gimbal».
Le LG Wing dans son mode «Gimbal».

Alors que LG a annoncé lundi la cessation de ses affaires sur le marché des smartphones, Sony persévère et Nokia tente toujours de se relancer. Le point commun de ces marques ? Tous ont été des pionniers et ont infiniment apporté à la mobilité numérique…

Commençons par LG qui a produit de multiples appareils novateurs tant sur le plan du design ou des technologies mobiles, jusqu’au tactile, comme nous l’avons rappelé récemment ici. Mais voilà, LG a probablement toujours un peu de peine à se réinventer du côté du design, même s’il reste un producteur d’écrans de premier plans…

Souvent innovant les mobiles du Coréen ont souvent présenté des défauts ou des manques peut-être pas si anodins. Au contraire d’un Samsung, LG n’a pas réussi à séduire au bon moment avec le compromis et le positionnement attendus par tous… C’est la dure réalité du marché…

Le manque de séduction de Sony

Un point faible aussi partagé par Sony, qui a repris le flambeau de Sony Ericsson et avant de Sony. Pourtant, là aussi que ce soit Ericsson ou Sony ou les deux, ce ne sont pas les compétences technologiques ou les positions fortes sur le marché qui ont manqué. Sony en pionnier absolu du numérique a tant à faire valoir, comme ses capteurs photo…

Mais il est vrai que Sony peine depuis toujours à exprimer pleinement cet ADN numérique qui le caractérise, à l’image de sa série Xperia, hérité de la joint-venture précédente. Toutes les potentialités sont là, mais corsetées, bridées, enfermées dans un carcan carré, qui ne permet pas à la marque de renouer avec ses succès passés, tels le CD ou le Walkman. Quels seront donc ses prochains smartphones dévoilés d’ici la mi-avril ?

Le cas douloureux de Nokia…

Enfin, j’ai gardé l’exemple le plus tragique pour la fin. Jadis leader du mobile, voire du smartphone sous Symbian (c’est une question de définition), l’histoire de Nokia est pétrie de génie, d’arrogance et d’une pugnacité incroyable. Désormais en mains du groupe HMD Global, basé à Espoo en Finlande, comme la marque mère, qui continue de produire des équipements réseaux, celles des combinés tente de renaître sous Android…

Une renaissance douloureuse après un passage chez Microsoft avec des Windows Phone qui ont été si prometteurs à une époque. Mais voilà, après le déclin initial, la marque peine à retrouver un véritable positionnement sur le marché. Parfois, elle ne semble être qu’un jouet entre les mains d’économistes fanés, de marketeux sans talent et de publicitaires décatis: une banalité tellement commune… Que nous réservera donc HMD le 8 avril ?

Xavier Studer

Cet article a 8 commentaires

  1. Frjo

    Quand une personne s’achete un smartphone, il joue souvent la continuité…IOs > IOs, Android>Android.
    Souvent on reste fidèle à la marque que l’on avait: hors OS, les fabricants rajoutent des services, des plus-values, dont il est difficile de se défaire une fois qu’on s’est habitués, et aussi qui n’éxistent justement pas chez les autres.
    On a certainement aussi beaucoup qui visent les fleurons des marques, ou alors au contraire des smartphones pas chers. Le milieu de gamme n’a probablement pas une grande part de marché.
    Parfois, on peut être intéressés par une nouveauté technologique qui sort des chemins habituels.

    Si l’on prend en compte tout cela, alors la grande majorité tombent sur Apple, Samsung (huawei malheureusement a perdu beaucoup avec ses problèmes avec les américains), ou des marques pas chères ou qui emergent. de temps à autre, une innovation fait parler d’elle.
    Les challengers de Apple ou Samsung sont simplement oubliés par le grand public alors que certains comme Sony ont justement d’excellents produits. Leur marque n’est aujourd’hui pas attractive. Certains pourraient s’en sortir en créant une nouvelle ligne novatrice et forte en image.

    Comme expliqué dans votre article, l’histoire montre aussi que rien n’est figé dans le marbre. Qui sait qui seront les grands dans 10 ans?
    des nouveautés (qui connaissait Oppo il y a encore 2-3 ans?), un grain de sable (Huawei), et les cartes sont redistribuées.
    Certes Apple dort sur un pécule et un système qui devrait lui permettre de tenir… mais qui sait?

    1. Pedro

      Les prisonniers d’Apple sortiront un jour de leur cellules. Une bonne partie s’est réveillée et heureusement pour eux. Les endormis restent encore.

      Android laisse encore un peu de liberté mais se réduit et le futur est Linux pour les smartphones léger, rapide, Google a déjà mis Linux sur ces tablettes et ça va continuer. Il ne faut juste pas les laisser emprisonner les utilisateurs à la Apple. A chacun de se battre avec tous les développeurs d’application pour être anonyme et libre pour télécharger et mettre à jour son application. Linux offre ce que tous les écolos en herbe devraient rêver avec des mises à jour garantie à vie et s’ils arrivent à mettre des composants remplaçables, un téléphone qui n’a plus besoin d’être remplacé pour rien. En gros il faut défaire et condamner Apple pour tout le mal qu’il a fait sur terre.

      1. P. Henry

        Moi aussi je n’aime pas Apple et ses produits, mais chez vous ça tourne vraiment à l’obsession…

  2. Philippe

    Moi j’étais fan de Motorola. Mais je dois dire que je ne retrouve plus le même esprit qu’avant dans cette marque chinoise aujourd’hui. dommage c’était aussi de vrais pionniers. Grand fan du Razr à l’époque…

  3. merinos

    HMD Global et ses Natel un peu idiots… (parce que toujours plus intelligents)
    oui, il y a une différence avec ceux de Microsoft:
    https://www.nokia.com/phones/fr_ch/feature-phones

    et concernant ses Natel intelligents, il n’y a pas, contrairement à beaucoup d’autres marques, de surcouche logicielle: https://www.nokia.com/phones/fr_ch/smartphones

    équipés avec une de ces versions d’Android:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Android_Go
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Android_One

  4. Nycko

    De 2002 à 2015 Que du Sony-Ericsson P800, p910, P990, P1 puis le Xperia X1 avant le premier Android le X10. Puis la série Z jusqu’au 5. Ensuite les chinois Huawei et Xiaomi maintenant avec le Mi 10 Youth et actuellement le Mi 10t Lite 5g.
    Sony se sont perdus. Nokia dépassés.

  5. MM

    J’ai beaucoup aimé, et j’aime encore le LG G3 !!!
    J’en ai encore un en réserve qui fonctionne très bien. Et grâce au projet /e/OS il a encore des mises à jour actuelles. À bientôt 7 ans après sa sortie. Et sa batterie est amovible.
    Il a tout pour durer !!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.