Le test d’Ubigi pour oublier le roaming exhorbitant de votre opérateur

  • Post last modified:08/11/2021
  • Post comments:15 commentaires
L'eSIM Ubigi ou le roaming dès 3 euros par mois...
L’eSIM Ubigi ou le roaming dès 3 euros par mois…

Les cartes SIM virtuelles risquent bien de remettre à l’ordre les opérateurs traditionnels qui abusent de notre confiance pour maximiser leurs bénéfices au-delà du raisonnable en vendant des paquets de données à des prix rédhibitoires! Grâce aux cartes eSIM d’Ubigi, il n’y a plus de raison de se faire plumer!

Avec la dernière version de l’application pour Android ou celle destinée à iOS, il est possible d’installer très facilement cette eSIM sur de nombreux appareils compatibles listés ici. Il suffit de télécharger l’application depuis son Wi-Fi et suivre la marche à suivre, qui passe notamment par la création d’un compte en ligne. A noter que certains ordinateurs portables sous Windows 10 sont également compatibles.

Plus ou moins facile à activer

Vient le moment de l’activation de la carte eSIM. Et là, on constate que selon le modèle de smartphone, l’installation se passe plus ou moins bien. Sur le Samsung Galaxy S21 Ultra 5G ou sur l’iPhone 13 Pro Max, je n’ai expérimenté aucun problème au contraire de l’Oppo Find X3 Pro. Visiblement, le concept d’eSIM reste perfectible ou n’est pas encore totalement maitrisé par les constructeurs.

Dans les menus de ces appareils, il est possible dans les paramètres de gérer son eSIM pour faire passer par elle toutes les données, notamment en situation d’itinérance ou non. Il est aussi possible de supprimer son eSIM, ce qui revient à la retirer de son appareil. On peut aussi la désactiver, si nécessaire.

Installer une eSIM avec l'application Ubigi.
Installer une eSIM avec l’application Ubigi.

Encore quelques limites

Attention toutefois à ces manipulations, qui semblent encore limitées. Dans le compte d’Ubigi, par exemple, il est indiqué qu’il n’est possible de réinstaller une eSIM que jusqu’à cinq fois. Cela dit, il est possible de désactiver un eSIM, comme une SIM, pour qu’elle ne se connecte pas au réseau mobile des opérateurs.

Et que dire du surf? Sur le profil de test mis à disposition par le Français Transatel qui commercialise Ubigi (connu pour ses tarifs à destination des frontaliers), j’ai accédé sans problème en Suisse à internet (probablement grâce au réseau de Salt) et mesuré plusieurs dizaines de Mbits/sec. De quoi surfer sans souci sur tous les sites internet et visionner sans retenue des vidéos.

Dans 180 pays avec NTT

L’opérateur virtuel Ubigi est une marque du Japonais NTT. Son réseau virtuel 3G et 4G est actuellement disponible dans plus de 180 pays. Sur son site, cet opérateur indique que Salt est son partenaire pour la Suisse, tandis que Free et SFR le sont pour la France. En Italie, c’est Wind, T-Mobile en Allemagne et A1 Telekom en Autriche.

Si vous ne possédez pas un abonnement de téléphonie mobile comprenant des données en itinérance et que vous possédez un smartphone compatible, n’hésitez donc pas à faire un tour sur le site d’Ubigi. Pour information, selon les destinations, les premiers tarifs démarrent à 3 euros pour 30 jours sur certains pays. Et en analysant les tarifs d’Ubigi, on réalise combien on se fait plumer par certains opérateurs suisses. A bon entendeur!

Xavier Studer

Cet article a 15 commentaires

  1. Terminator

    Excellente nouvelle. Le roaming chez Sunrise, c’est fini pour moi! Merci!

  2. Nycko

    M. Studer, juste pour l’Italie, les 2 opérateurs cités sont les plus mauvais. Vous sortez d’une ville et il y a juste Tim qui passe correctement. Je suis souvent en Abruzze en Italie, de Teramo à Giulianova, ainsi qu’une partie de la côte sont super mal desservis par Wind et T-Mobile. Mon téléphone en cause ?
    10gb en Italie 18.- et perso j’ai 40go pour 49.- puis 256 ko/s sans limite, et toute la Suisse en illimité.
    Cette e-sim est en plus de l’abbo. Donc bien trop chère.

  3. Nycko

    Pour l’Italie 18.- pour 10go…..Les abos Europe ont souvent 40Go dans leur paquet. Et on a l’illimité en Suisse pour un prix allant de 49 à 99.- chez les opérateurs suisses. Je ne pense pas que ce soit un bon plan. Pour les utilisateurs prépay ok, mais sans faire gaffe auront des factures très salées pour la Suisse au final, plus cher que le tout en 1 qu’offrent les opérateurs.

  4. Anjoco

    En combinaison avec Wingo à 19.95 CHF tout illimité en Suisse, je vais donc prendre l’esim Ubigi et à l’étranger appelez mes proches avec Signal ou Whatsapp et en cas de nécessité les numéros fixes et mobiles par Viber au tarif minute super bon marché.

  5. Killian

    Dans le même style, il y a aussi le site/l’application « Airalo » qui propose également des eSIM de data pour le roaming. Il faudrait comparer les tarifs…

  6. Nycko

    On oublie aussi l’achat du Natel compatible, ce sont pas des Smartphones à 300 SFR non plus. Mis bout à bout sur 1 an, pour ma situation, avec 3 ou 4 séjours en Italie et 2 semaines de vacances à l’étranger, un Abo + smartphone correct moins de 400 francs, consommateur de données sans faire attention, mis bout à bout, c’est trop cher. Les gens prennent souvent ces Smartphone compatibles avec un bon forfait à la base pour pas débourser 800 à 1300 francs à l’achat, et le forfait + le payement du Smartphone ainsi que cette e-sim n’ont pas trop de sens pour moi.

    1. Albouille

      Oui c’est vrai que les natels « compatibles » sont hors de prix et peu nombreux. Je viens d’acquérir un Galaxy S20 Fan Edition 5G et je constate qu’il n’est même pas dans la liste… Nul !

  7. vnic32

    Pour en remettre une couche rien ne vaut la « SIM locale prépayée »
    bizes et bonnes vacances

  8. julmo

    J’ai sunrise abo QoQa 39 francs, 40 giga dans toute l’europe et Am. du Nord, donc niveau roaming y a pas vraiment mieux il me semble 🙂

    1. Picsou621

      Et est-ce que vous voyagez beaucoup, respectivement est-ce que vous pensez que vous rentabilisez les CHF 240.- par année que vous payez uniquement pour le roaming?

      1. Nycko

        De mon côté c’est rentable, j’utilise quasi chaque fois entre 30 et 35go de données. 1 ou 2 épisodes par soir que je vais chercher sur mon HDD à la maison, le gps, la radio et le surf lors de mes séjours…pourquoi se priver ? Et je regarde aussi le Tj de 19.30 quand je suis à l’étranger…je ne suis pas de ceux qui se contentent des infos des services sociaux, trop d’incohérences. Et comme j’ai des mixes musicaux sur plusieurs plateforme, souvent je les écoute, je garde mon stockage Natel pour les photos. En 64mp ça monte vite. Et je prévois déjà le 108Mp qui consommera encore plus de données internes.
        Voilà….

  9. David Dupont

    Les abonnements Europe sont plus intéressant et souvent en promotion chez Sunrise comme Salt. Sinon la carte SIM locale est souvent beaucoup plus intéressante et la couverture meilleure. En France comme en Italie et c’est un peu pareil également en Espagne, la couverture varie parfois fortement en fonction du lieu. C’est souvent meilleur au niveau du Benelux ou des pays nordiques.

  10. Stan

    Intéressant !
    Pour moi une SIM locale prépayée me va bien.

  11. marco

    Très très bof ces tarifs … quand je vois 39$ pour 3Go en Australie alors qu’avec Vodafone AU j’ai 40Go pour 30 $AU (25.-) et en plus j’ai les appels et sms illimités en australie et des minutes / sms inclus vers l’étranger, c’est gentil mais je vous les laisse vos esim cheres …. https://www.vodafone.com.au/prepaid/plans

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.