High-tech: le test multimédia du microphone USB Blue Yeti X

  • Post last modified:29/01/2022
  • Post comments:2 commentaires

De très longs mois après avoir racheté Blue, Logitech a enfin lancé cette marque en Suisse. A cette occasion, il nous a proposé de tester le microphone USB Blue Yeti X, un produit disponible dès 160 francs ou euros environ sur internet. Voici un test multimédia d’un article haut de gamme…

Mais pourquoi de tels microphones? Ce genre de produit présente l’avantage d’être pensé pour le streaming et les ordinateurs. Il n’est donc pas nécessaire de passer par des convertisseurs de type XLR, par exemple, pour les micros traditionnels.

Un appareil de qualité

Dès le déballage, la taille et le poids de ce Blue Yeti X surprennent. On se dit que Blue a voulu positionner ce produit bourré de fonctionnalité sur le segment haut de gamme, puisqu’il propose aussi des variations moins onéreuses. Fiche technique du Blue Yeti X.

Petit détail qui surprend lors du déballage. A l’arrière du micro, Blue propose un raccordement micro-USB (fragile)* pour y connecter un câble USB de type A. on aurait préféré deux fois de l’USB-C, beaucoup plus moderne et robuste. Une deuxième sortie, permet de connecter un casque avec une prise mini-jack.

Télécharger Logitech G Hub

Pour bénéficier de toutes les options possibles, il faut d’abord se rendre sur le site de Blue pour y télécharger le logiciel Logitech G Hub avant de l’installer. Différents réglages sont nécessaires sur Mac pour accorder toutes les utilisations nécessaires, notamment activer le driver du micro et accéder ainsi à la plateforme Blue Voice.

Ceci fait, on découvre l’interface logicielle intimement connectée aux deux touches de ce micro rehaussé de différentes diodes capables d’indiquer par exemple le gain audio ou le volume du microphone. Une petite carte glissée dans le carton indique les options générales. Une FAQ disponible sur la toile complète celle-ci.

Des touches pratiques

Une pression sur la touche au dos de l’appareil permet de passer facilement dans différentes configurations. En effet, ce Blue Yeti X peut être utilisé en mode stéréo, omnidirectionnel, cardioïde ou bidirectionnel, pour réaliser des interviewes, par exemple. Une fonctionnalité vraiment intéressante!

Sur l’autre face de l’appareil, à utiliser toujours bien disposé à la verticale, une pression d’une seconde sur la touche permet notamment de régler le niveau du micro (gain) ainsi que celui du casque connecté en mini-jack. Une dernière pression permet d’ajuster le niveau de sortie de ce qui est lu sur l’ordinateur par rapport au micro. On peut aussi couper le micro.

Le test vidéo avec Logi Capture

Ces différentes possibilités sont aussi disponibles directement depuis le logiciel Logitech G Hub, qui permet de tester les nombreux réglages et effets proposés. On peut ainsi écouter sur de petits fichiers «temporairement enregistrés dans le logiciel» les effets des réglages. Dommage qu’il n’est pas possible d’écouter ces effets en direct. L’aide n’est d’ailleurs pas claire sur ce sujet.

La petite séquence ci-dessus réalisée à l’aide de Logi Capture et deux webcams Logi Brio 4K HDR donne une idée des potentialités de ce microphone. Il est notamment possible de réduire le bruit de fond et d’appliquer de multiples filtres standards ou de compresser le son. Un égaliseur est aussi de la partie.

Personnalisation poussée

Blue n’a pas négligé le côté ludique de son produit. Il est ainsi possible de personnaliser la couleur des différentes diodes, voire de les faire pulser… Amusant, même si ce n’est pas fondamental. La possibilité de mise à jour du micrologiciel par Logi G Hub semble plus indispensable.

De manière générale, la qualité du son enregistré m’a semblé excellente. Les différents réglages permettent de tirer le meilleur de sa voix et de proposer des effets intéressants si nécessaire. A enregistrer toutefois avec un logiciel spécifique, puisque Logi G Hub ne le propose pas.

Au final, même si certains petits manques sont à déplorer (USB-C), complexité à récupérer la partie logicielle pas prévue pour en enregistrement direct, la bonne facture globale nous du produit nous a convaincus. Évidemment un tel produit se destine d’abord à des personnes très à l’aise avec le numérique, mais tout un chacun pourra aussi l’utiliser au besoin.

Xavier Studer

*Pour une raison qui m’échappe, le connecteur micro-USB du câble original n’a pas dépassé trois branchements…

Cet article a 2 commentaires

  1. Yves

    Le son semble excellent, mais il est pas un peu gros? Sur votre photo, il a l’air gigantesque… Combien il mesure? Merci

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.