Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Salt revoit certains de ses tarifs Plus, notamment avec du roaming

Les nouveaux plans Plus de Salt.

Les nouveaux plans Plus de Salt.

Salt tient compte de l’évolution du marché et d’une certaine pression exercée notamment par Swisscom. Il propose aux jeunes de nouvelles formules plus attractives. Il rajoute les données en roaming pour Plus Swiss. Une évolution appréciable.

Pour commencer, Salt a refondu tous ses tarifs Young et a supprimé certains tarifs de la page web dédiée, qui ne comprend désormais plus que deux produits attractifs. Plus Start Young à 15 francs par mois, encore visible ici, est supprimé.

En plus des appels, SMS et MMS illimités, Plus Basic (Young) inclus aujourd’hui 3 Go de données pour le surf en 4G avant que la vitesse ne soit réduite. Initialement, ce plan ne comprenait qu’un Go de données. Il est cédé 25 francs par mois, contre 39 francs pour les plus de trente ans.

Avec du roaming pour Plus Swiss

L’opérateur de Renens refond aussi Plus Swiss & Plus Swiss Young: ces formules comprennent désormais 60 minutes de conversation vers l’UE et les Etats-Unis en plus des SMS, MMS et appels illimités vers tous les réseaux suisses. Côté données, Salt propose maintenant 200 Mo/mois dans l’UE, soit jusqu’à 2.4 Go/an. Les prix restent inchangés à respectivement 59 francs et 49 francs pour les moins de 30 ans.

Salt pense aussi aux extrêmes. La formule Plus Start comprend désormais 1.5 Go de surf en 4G (500 Mo précédemment) et des SMS & MMS illimités vers tous les réseaux. Le tout pour le prix inchangé de 19 francs par mois pour tous, c’est-à-dire pour les jeunes et les plus de 30 ans. Enfin, l’opérateur en mains de l’entrepreneur Xavier Niel baisse Plus World de dix francs à 179 francs par mois (uniquement «sans mobile»)*.

Et les paquets de données en itinérance?

«Chez Salt, nous continuons de mettre le client au centre de l’attention et d’offrir à nos clients encore plus de contenu pour leur argent», commente Andreas Schönenberger, CEO le nouveau CEO de Salt. Reste que 500 Mo de données en roaming coûtent toujours 50 francs, alors que Sunrise propose 2 Go pour 49 francs…

Mon commentaire? Visiblement, Salt répond partiellement à la nouvelle référence que sont les derniers plans Infinity 2.0 de Swisscom. Il lui reste à adapter ses paquets de données pour l’étranger et à introduire des minutes de roaming… Rappelons que Swisscom propose une formule avec des minutes de téléphones vers et à l’étranger et 1 Go de surf en itinérance sur 30 jours pour 59 francs par mois pour un débit certes bridé à 1 Mbits/sec sur le web…

Quant à Sunrise, qui a amélioré récemment certains produits Freedom, combien de temps pourra-t-il camper sur ses positions en n’incluant aucun roaming avec ses formules Freedom Relax et Classic? Ce dernier produit devenant presque invendable à l’heure des Coopmobile Swiss Flat et autres Yallo Swiss et L’Abo Swiss, disponibles exclusivement à La Poste…

Xavier Studer

Dernière précision utile: ces formules sont valables uniquement pour de nouveaux abonnements ou en cas de renouvellement de contrats existants.

*Incroyable que l’abonné qui paie le plus, doive débourser 20 francs supplémentaires par mois pour son subventionnement, alors que ce montant n’est que de dix francs pour tous les autres…

14 commentaires pour “Salt revoit certains de ses tarifs Plus, notamment avec du roaming

  1. Marco
    31/05/2016 à 10:52

    Les tarifs pour les jeunes de Sunrise (MTV Mobile) deviennent vraiment de plus en plus ridicules…

  2. marc
    31/05/2016 à 1:31

    « Incroyable que l’abonné qui paie le plus, doive débourser 20 francs supplémentaires par mois pour son subventionnement, alors que ce montant n’est que de dix francs pour tous les autres… » et après on critique swisscom ….

  3. apn
    31/05/2016 à 5:37

    Dommage que vous ne soyez de nouveau pas plus objectif. Si Swisscom avait sorti de tels tarifs, notamment le tout illimité en Suisse + 200MB/mois à l’étranger+ Highspeed Internet, il est fort probable que vous auriez été plus catégorique dans votre article, en déclarant que Swisscom est « pionnier »
    Je trouve personnellement que les tarifs Swisscom sont devenus depuis hier (et depuis toujours en général) quelques peu ridicules. 59 CHF en débit bridé é 1mbit/s c’est du vol et quasiment inutilisable. Je ne pense pas que les 1 mbit/s permettent de dépenser plus de 2 GB par mois, vu la lenteur.

    Bref Swisscom me semble encore très en retard sur les prix, d’autant plus que son réseau est aujourd’hui quasiment identique à Salt.

    Brider les débit est une politique indigne pour un opérateur qui « fait tout pour soigner ses clients ».

    Si les gens étaient moins bête, Swi$$com aurait déjà dû faire faillite il y longtemps….

    Et vous Xavier Studer, dommage pour le manque d’objectivité, votre blog est pourtant agréable à lire lorsque vous n’avez pas de parti-pris.

    • 31/05/2016 à 5:51

      Simplement factuel. Lisez bien la liste du catalogue de prestations de Swisscom. Vous travaillez chez Salt? 😉

      • apn
        31/05/2016 à 5:59

        En effet, vous êtes factuel dans le cas de Salt; lorsque Swisscom propose une nouvelle offre (même coûteuse) vous en vantez les mérites. Et non, je ne travaille pas chez Salt, mais en général j’apprécie les entreprises qui contribuent à la baisse des prix des télécoms, et en Suisse, seul Salt s’approche de cette optique, même si ses tarifs restent très élevés par rapport aux tarifs français…

        Si Salt/Sunrise n’existaient pas, je suis persuadé que l’illimité bridé serait toujours au-delà de 100 CHF /mois.
        Je n’aime pas particulièrement Salt, d’ailleurs son SAV est nul, incompétent et ils facturent 25 CHF de frais de rappel en moins de 2 jours de retard, bref c’est un arnaqueur parmi 2 autres 🙂

        • 31/05/2016 à 6:09

          L’ogre bleu pensent à tous. Toutes les formules comprennent voix, internet, sms, roaming. Pas mal, je trouve. Par ailleurs, je trouve le mode de facturation des données en itinérance plus pertinent chez le géant…

  4. Saltboy
    31/05/2016 à 6:02

    Pourquoi Salt s’obstine à tout faire pour vexer ses clients actuels? Chez Swisscom et Sunrise, tout le monde profite des upgrades, pas chez Salt. Je dois attendre 20 mois pour voir mon abonnement inclure du roaming. Incompréhensible!!!

  5. Lukas
    31/05/2016 à 6:58

    Vous ne parlez pas de l’abo Salt Basic sans subventionnement d’un téléphone à CHF 39.- : appels illimités en Suisse sur tous les réseaux, SMS et MMS et trafic de données en 4G avec haut débit (pas bridé) 3Go inclus. Un abo qui, je pense, répondera à la demande de beaucoup de clients.
    Pour quelqu’un qui n’a pas besoin de roaming. Qu’as-t-on chez Swisscom à ce prix ? Un natel Light S avec appels illimités sur réseau Swisscom, uniquement 60 min sur autres réseaux, sms et MMS illimités mais surtout que 1.5 Go de data et en plus bridé à 10 Mbit/s.
    Je trouve que ces nouveaux tarifs Salt sont tout à fait compétitifs et qu’il faut saluer cette baisse de prix.

  6. Chris
    31/05/2016 à 7:20

    Je ne suis pas client chez Salt, donc je ne peux juger la qualité du réseau, du SAV, etc. On ne peut pas dire que Salt casse les prix (59, 89 ou 179 francs par mois, ça reste quand même un montant exceptionnel si l’on considère les ARPU avancés sur le net), mais le Free helvétique défie toute concurrence avec ses offres. Swisscom et Sunrise ont encore du pain sur la planche.

  7. Fabio Iannicelli
    01/06/2016 à 2:17

    Je suis tout jeune client chez Salt, et j’aimerais faire part de mon ressenti sur cet opérateur après 5 mois d’utilisation (c’est peu, mais j’ai déjà une petite idée). J’ai acquis une offre spéciale chez eux, l’abonnement Swiss Plus sans mobile pour 29 CHF/mois. Avec cela, j’ai l’illimité en appel, sms, mms, internet. Mais aucun roaming d’inclus (ce n’est pas grave, étant jeune et encore étudiant, je n’ai pas du tout besoin de donnée de roaming). J’ai quitté Swisscom pour 2 raisons : premièrement les prix des abonnements, ayant 26 ans je voyais mon abonnement passer de 55 à 75 CHF par mois. Exclu pour moi, TROP CHER pour mon utilisation. Je suis donc passé à la concurrence. Quid au niveau réseau ? Et bien en tout cas au niveau Internet c’est un vrai bonheur par rapport à Swisscom où j’étais limité à 1 mega, je tourne maintenant continuellement entre 20-30 mega (rarement dans les 50, mais ça m’arrive). Et pour le réseau mobile, aucun souci. Enfin si, en sous-sol ou dans des bâtiments très fermé, le réseau mobile n’est pas au top. Et si on s’éloigne un peu trop de la civilisation parfois on perd le signale, dommage… Mais ce n’est que pour quelques minutes (5-10). Au niveau du SVA j’avais eu un souci de réception de SMS, réglé en 3 e-mail très rapidement. Donc, aucun souci, après je sais qu’apparemment il est exécrable.

    J’apprécie beaucoup votre Blog, mais je suis aussi souvent scié de constater les éloges du géant bleu.
    Surtout au niveau de la tarification ! C’est cher, beaucoup trop cher même. Si on veut pouvoir accéder à la 4G, il faut obligatoirement débourser au minimum 130 CHF/mois… Un scandale, alors certes il y a le roaming, mais est-ce si utile que ça pour plus de la moitié de la population suisse ? Vous me direz aussi que ça ne sert à rien de pouvoir avoir de la 4G, je suis d’accord, mais pour avoir un débit correcte alors il faudrait débourser 79 CHF/mois… Ridicule. A coté, Sunrise et Salt. propose l’illimité 4G pour 65 CHF/mois et 59 CHF/mois respectivement.

    Si vous avez vraiment besoin du roaming, ok swisscom reste un pionner, mais sinon, une seconde carte sim, appel skype à l’étranger ou alors l’acquisition d’un paquet de donné pour le temps passé en vacances à l’étranger suffit amplement.

    Bien que j’ai apprécié Swisscom de part sa qualité réseau, internet et son SVA, je suis toujours abasourdi par sa pratique tarifaire et de voir que TROP de gens continue à payer pour rester cehz eux parce qu’apparemement : le réseau c’est mieux ici et pas ailleurs.

    • BSOD
      03/06/2016 à 10:31

      Je viens juste d’appeler le service clients de Salt (ensuite après ma réponse au sms d’évaluation du service on m’a rappelé pour me donner du support, étrange mais sympa!) pour avoir des info concernant le fait que cet upgrade « roaming » pour Swiss Pluss est limité seulement aux nouveaux Abo et au renouvellement d’Abo (en fait on a des Abo Swiss Pluss qui portent le même nom, mais avec un contenu en termes de préstations offertes différent…pas très cohérent et logique).

      On m’a confirmé que pour le moment c’est comme ça.
      Le deuxième collaborateur qui m’a ensuite rappelé, m’a confirmé la même chose, mais il a ajouté qu’il va transmettre ma critiqué au « niveau supérieur ». Mots politically correct, mais si beaucoup vont se plaindre, peut être que quelque chose va bouger.

  8. Yannick
    03/06/2016 à 7:45

    Le coup du roaming est une vaste blague, avec un abo à 29.- mois et tout l’argent que l’on met de côté comparé à un abo avec roaming à plus de 50.- ça fait minimum 20.- de roaming par mois… Sur un an on peut théoriquement dépenser donc 240.- min en roaming tout en restant au même prix que l’abonnement avec roaming… Bref avec les pack es les forfaits je doute que l’on dépense tout cela en roaming… Ou si oui on a un sérieux soucis de dépendance car les vacances on décroche aussi du tel…

  9. James
    06/06/2016 à 9:38
  10. Cardinaux
    18/07/2016 à 5:19

    Une semaine à New York en roaming, 5’000.- chez Salt.
    Je pleure et ne dors plus. Que faire ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :