Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Test des réseaux mobiles Connect 2018: and the winner is… Sunrise again! Salt outré…

Sunrise et Swisscom à égalité au point près selon le test 2018 de Connect. Etonnant, non?

Sunrise et Swisscom à égalité au point près selon le test 2018 de Connect. Etonnant, non?

Selon le dernier test de réseau Connect, Sunrise décroche la première place pour la deuxième année consécutive, cette fois à égalité au point près avec Swisscom, qui remonte… Alors que ces deux opérateurs peuvent se targuer de proposer un réseau mobile «excellent» en Suisse, Salt doit se satisfaire simplement d’un «bon». Révolté, il indique que les deux gagnants, ses concurrents, semblent payer des «frais supplémentaires pour les services de Connect»!

Je ne suis évidemment pas resté les bras croisés et ai demandé aux trois fournisseurs suisses de réseaux de préciser leurs rapports avec le magazine allemand… «Nous supposons que vous vous référez à P3, qui effectue le test tandis que Connect publie les résultats. Oui, nous faisons appel à des services d’optimisation de P3 – comme d’ailleurs d’autres opérateurs aussi, indique Roger Schaller, porte-parole de Sunrise, parfaitement aligné sur ses concurrents.

Alors que ni Swisscom, ni Sunrise ne donnent d’indications quant aux montants en jeu, seul Salt indique assez clairement ce qu’il débourse et dans quel but. Aucun opérateur ne confirme le paiement de prestations supplémentaires directement à Connect. D’ailleurs, qui s’intéresse encore aux résultats de Connect disponibles ici puisqu’un OpenSignal arrive à peu près aux mêmes conclusions, de manière plus moderne…

Près de 430’000 francs pour Salt…

Quoi qu’il en soit, Benjamin Petrzilka, porte-parole de Salt précise par exemple que son entreprise en mains de l’hexagonal Xavier Niel «est cliente chez P3 uniquement pour le pre-benchmarking afin d’obtenir une idée de la performance de son réseau en fonction des nouveaux critères d’évaluation qui changent très régulièrement. En 2017, cette prestation nous a été facturée 366’696 euros».

Pour ce qui est des parcours de test, là aussi, les indications sont surprenantes.  «P3 partage en début année une liste contenant les possibles sites/parcours d’essai», selon Benjamin Petrzilka.  «Les exploitants connaissent les routes et régions susceptibles de faire l’objet de tests. Mais ceux qui sont analysés sont finalement sélectionnés au hasard et ne sont pas communiqués aux exploitants», confirme Christian Neuhaus, porte-parole de Swisscom, alors que Sunrise se tait…

Pas d’influence sur le parcours

Enfin, tous les opérateurs nient avoir une influence sur le parcours final du test retenu par Connect. Toutefois, pour ce qui est de la méthodologie, «Swisscom connaît le procédé du test un peu moins d’une année à l’avance. Mais Swisscom n’a toutefois pas accès préalablement aux résultats du test, ni aux points qui mènent à ces derniers», selon le porte-parole de l’ogre bleu.

Alors que penser? L’année dernière, des rumeurs faisaient état qu’un des opérateurs connaissait le parcours choisi. Cette année, dans un communiqué de presse, Salt attaque directement ses concurrents. Visiblement, l’enjeu est important au point de faire éclater au grand jour certains points assez techniques, qui en cacheraient d’autres? Rien ne permet de l’affirmer! Par contre, avant que Sunrise ne devienne le numéro un, personne ne contestait quoi que ce soit. Etonnant, non?

Xavier Studer

24 commentaires pour “Test des réseaux mobiles Connect 2018: and the winner is… Sunrise again! Salt outré…

  1. Polo
    28/11/2017 à 7:13

    La grande classe sunrise a nouveau numero 1. Ça dois les emmerder chez swisscom. Et paf…

    • 28/11/2017 à 7:20

      Je sais peut-être pas lire un tableau mais ils me semble qu’ils sont Ex aequo

      • Water
        28/11/2017 à 7:30

        C’est comme ça quand on lit uniquement le titre d’un article ! Et quand le titre est provocateur ou pas objectif, voilà le resultat : DESINFORMATION.
        Ça aurait été moins vendeur/ racoleur un titre où l’on releverait les excellents résultats des deux operateurs ?
        A quand des articles étendus sur 12 pages pour avaler un maximum de clics ?

        • 28/11/2017 à 7:35

          Sunrise est le numéro un pour la 2e année consécutive. Il remporte par ailleurs tous les autres tests… Après des années de règne de Swisscom, il confirme à nouveau. Je pense qu’il est bien de souligner cette information qui visiblement n’a pas encore atteint le cortex de pas mal de monde. C’est de l’information de qualité, comme le reste de l’article qui ne s’étend pas sur les chiffres de Connect à l’intérêt tout relatif…

          • Water
            28/11/2017 à 7:42

            Je n’ai pas de problème avec l’article Monsieur Studer, article qui est au passage très complet. Je suis par contre reste bloqué sur le titre que je juge racoleur … Et de dire qu’il est objectif est assurément une manque d’objectivité.

            🙂

            Salutations

          • 28/11/2017 à 7:44

            Pas de problème. Le titre constitue un choix. Il met en lumière l’élément le plus important. Il y est bien précisé que Sunrise est une nouvelle fois numéro un (« again »), ce qui est assez subtil…

          • misenta
            29/11/2017 à 1:33

            @Xavier, je trouve que vous êtes à la limite de la mauvaise fois pour justifier votre titre « putaclic ». Sunrise n’a jamais gagné le test Chips qui est plus ou moins similaire au test Connect mais on sait que Sunrise (et surement Swisscom) améliore son réseau juste pour Connect.
            J’ai trouvé un autre test qui semble plus neutre:
            http://www.syspab.eu/the-2017-mobile-network-test-in-switzerland/
            ABE

          • 29/11/2017 à 8:45

            Restons poli. Merci.

  2. Water
    28/11/2017 à 7:17

    La grande classe Swisscom a nouveau numero 1. Ça dois les emmerder chez sunrise. Et paf…

    • Polo
      28/11/2017 à 7:40

      Niveau débits en 4g swisscom est a la ramasse comparé a sunrise

      • Water
        28/11/2017 à 7:49

        Je ne suis pas certain d’avoir bien compris les subtilités du test mais cela me semble le contraire … Sunrise devant de peu sur la VOICE et Swisscom devant de peu sur les données.
        Ce qui me semble justement en contradiction avec les avis des utilisateurs d’autres tests.

      • 28/11/2017 à 10:27

        Ce fameux test parle de la vitesse moyenne des data de swisscom, vu qu’il sont bridés dans les abonnement il est logique qu’ils soient moins rapides que ceux des autres opérateurs mais cela ne veux pas dire qu’ils ne sont pas bons… Bref

        • 28/11/2017 à 1:30

          Le problème en Suisse c’est la puissance des émetteurs.
          Pendant un mois, j’ai fait des speedtest avec deux téléphones Sunrise et Swisscom.
          En effet Sunrise est suvent plus radide quand tu as une couverture, mais malheureusement en dehors des grandes villes, c’est de l’Emental le réseau Sunrise et du coup, 3g et débit pathétique…..

  3. Frjo
    28/11/2017 à 7:43

    Le problème de ce benchmark commercial est qu’il couvre les grands axes routiers. Pour le train: OK, un voyageur passe sur ces axes, mais pour le reste même si cela reste un bon indicateur général des opérateurs il n’est pas représentatif de la plupart des habitants. Je n’emploie pas (ou peu) la data en voiture sur l’autoroute, mais plus facilement n’importe où dans mon canton ou plus loin.
    De plus, comme il y a d’importants flux d’argents entre les testés et les testeurs, comment être sûr que l’argent ne dirige pas un peu ce test? Pour moi ce n’est pas un test indépendant. Vivement un test de ABE qui testerait la journée typique de personnes différentes (je suis peut-être un peu idéaliste de penser qu’ABE est totalement indépendant, mais j’y crois plus)

  4. Pascal
    28/11/2017 à 8:20

    Pour avoir voulu remplacer Swisscom par Sunrise en déplacement, j’ai été trés content d’avoir pris un prépaie chez Sunrise et ainsi garder mon abo Swisscom.
    A Genève je veux bien croire les chiffres, mais en Valais Sunrise c’est simplement un suplice…….

  5. Ludo
    28/11/2017 à 9:15

    Tout le monde sait que Salt a le 3e réseau de Suisse en termes de qualité.

    Par contre, leur réaction est intéressante et montre aussi les limites de la méthodologie employée. Connect se targue d’être transparent, mais en lisant votre article, on constate que c’est loin d’être le cas et qu’il reste bcp de zone d’ombre. Quant à la vitesse moyenne du download d’OpenSignal, c’est intéressant, mais cela ne nous renseigne pas sur les trous où internet est inaccessible.

    En résumé, ces résultats ne doivent pas être considérés comme une vérité absolue. Un point intéressant serait qu’une université / HES mène une enquête sur les avis utilisateurs et que les données soient comparées / croisées avec celles des tests scientifiques.

  6. Yann
    28/11/2017 à 9:19

    Je trouve aussi le titre biaisé qui laisse l’impression que Sunrise est seul vainqueur du test.

  7. Cédric68
    28/11/2017 à 11:39

    Puisque « qui s’intéresse encore aux résultats de Connect disponibles ici puisqu’un OpenSignal arrive à peu près aux mêmes conclusions, de manière plus moderne… », pourquoi alors en faire un article et un gros titre partial et incomplet si cela n’intéresse personne ?

    Pour ma part, ce qui m’intéresse, c’est le taux de couverture à un niveau utilisable. Que la vitesse soit à 20 ou 100 Mbits/secondes ne m’importe pas, vu que cela ne change plus grand chose pour des usages habituels.

    J’ai bénéficié d’une double sim Swisscom/Salt pendant 4 ans. J’ai donc eu tout loisir de tester l’étendue du réseau de l’un et de l’autre. Je n’ai pas vu de différence notable à l’avantage de l’un ou l’autre.

  8. philb
    28/11/2017 à 4:23

    Après 10 ans chez Swisscom mobile je suis passé depuis un an chez Sunrise avec le freedom super Max.
    La conclusion pour le grand voyageur que je suis est la suivante.

    En Suisse Swisscom est bien plus disponible pour surfer surtout dans les bâtiments.
    Exemple au Flon (centre de Lausanne) au 1er sous sol plus de 4g… tout juste un petit H 1 Mbps.
    Spoit inutilisable avec la lourdeur des pages actuelles.

    En extérieur aucun des deux ne me pose de problèmes de coupure de réseau pour téléphoner.

    A l’étranger par contre en France Allemange Belgique UK et dans tout le sud des Etats Unis c’est vraiment le bonheur car si un opérateur n’est pas top dans une région et bien nous avons le choix d’en sélectionner un autre.

    Donc au final je suis satisfait de mon choix car plus, pour bien moins cher, mais seulement à la condition que si je n’ai pas accès à internet je me fais une raison.. pas certain que les jeunes accros soient du même avis que moi.

    ABE…

  9. OSS
    29/11/2017 à 11:38

    Franchement, un test échelonné sur 1000 points qui met en évidence l’égalité parfaite entre deux concurrents… c’est de la tromperie pure et simple. Il faut vraiment vouloir y croire. Le Monde est fait de petits arrangements plus ou moins légaux. La téléphonie mobile en Suisse y échapperait?

    Si les opérateurs étaient un peu malins, ils mettraient en place un consortium pour faire ces mesures ensemble. Mais bon, c’est plus facile de laisser faire les autres et de les blâmer ensuite ou alors de les payer pour des « services supplémentaires ».

    J’utilise Sunrise et Swisscom (privé/pro). La réalité est que Sunrise a vraiment un réseau d’excellente qualité. Probablement meilleure que Swisscom. L’argument que Swisscom à de la couverture au fond de toutes les vallées? Combien de fois allez vous dans ces coins pour nous dire que c’est vraiment représentatif?

    J’ai longtemps été un anti Sunrise. Et pour cause, ils avaient un réseau catastrophique. Néanmoins lorsque l’amélioration est réelle, il faut aussi le dire et arrêter de confondre les exceptions et la règle.

    Clairement, si quelqu’un a eu besoin d’un coup de pousse pour passer ce test, je pense qu’il ne faut pas regarder du côté de Sunrise.

    C’est mon point de vue, pas la vérité universelle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :