Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Déploiement de la 5G: et pourquoi pas un moratoire sur le Wi-Fi des voisins?

A fond la 5G, qui débarque désormais même dans les bâtiments!

A fond la 5G, qui débarque désormais même dans les bâtiments!

Depuis quelques semaines, la presse fait régulièrement état de vagues d’oppositions, voire de sabotages, contre la téléphonie mobile. Mais pas n’importe laquelle, ce sont surtout les antennes estampillées 5G (notre dossier) qui suscitent la colère et qui cristallisent les peurs… A quand des moratoires sur les Wi-Fi des voisins?

Mais pourquoi ces craintes? Un journal rapportait récemment le témoignage d’un individu qui ne souhaite ni réfrigérateur connecté, ni se faire opérer par un chirurgien à l’autre bout du monde. La 4G lui suffit, car il aime bien visiblement profiter du confort de la ville à la campagne…

A la limite du ridicule

Très émotionnel, ce témoignage égocentrique, pour le moins cocasse, frise d’ailleurs le ridicule. Et pourtant, l’opérateur en question a visiblement choisi le site avec soin et soigné l’intégration de l’antenne. Certains voisins estiment pour leur part que le dispositif est trop proche de leur domicile. Les experts ont parlé!

Ces mêmes experts utilisent d’ailleurs probablement longuement leurs smartphones en 2G, 3G et en 4G depuis des décennies. A domicile ou en déplacement, on peut imaginer que ces mêmes personnes font abondamment usage du Wi-Fi qui utilise des fréquences parfois très proches de la téléphonie mobile, voire plus élevées, comme le Wi-Fi 5 GHz….

Pas plus proche que ton Wi-Fi…

Mais non, ces experts ont décrété cette antenne trop proche de leurs habitations, trop proche de leur salon. Quand bien même cette installation devra se conformer aux normes légales, qu’elle relaie des fréquences pour la 3G, la 4G ou la 5G… Car nous vivons un Etat démocratique et de droit, qui a publiquement vendu ces fréquences aux opérateurs. Eh oui…

Visiblement, l’hystérie et la réaction font bon ménage dans un climat conspirationniste savamment entretenu par d’aucuns. A se demander quand on verra les premières demandes de moratoires arriver sur les Wi-Fi domestiques de leurs voisins, eux aussi soumis à des normes d’ailleurs… Dans certains pays, sans réel fondement, cette technologie est d’ailleurs parfois déjà proscrite dans les écoles. Pathétique.

Xavier Studer

PS. L’homme du peuple, qui habite en ville, donc pas en «bordure de villas», ne fait pas un cirque pareil pour une simple antenne. Inégalité de «traitement»? Favoritisme?

PS2: le «conspirationniste ordinaire» trouvera une documentation utile sous ce lien: https://www.xavierstuder.com/2019/04/high-tech-champs-electromagnetiques-environnement-et-sante/ Notamment:

Champs électromagnétiques, environnement et santé, collectif sous la direction d’Anne Perrin et Martine Souques, EDP Sciences, 2018, 241 pages disponible pour environ 39 francs chez Payot.

Pour aller plus loin

Les auteurs citent, notamment à la fin des différents chapitres, d’innombrables autorités et sources utiles. Voici juste deux ou trois liens utiles dont certains ont déjà été cité dans ma synthèse de la question de l’année dernière.

Réseaux 5G: opportunités et besoins liés au déploiement en Suisse et FAQ sur le site de l’Office fédéral de l’environnement OFEV

Les champs électromagnétiques sur le site de l’OMS

Scientific Committee on Health, Environmental and Emerging Risks (SCHEER)

International Commission on Non-Ionizing Radiation Protection (ICNIRP)

L’EMF-Portal, qui liste des milliers d’études

Radiofréquences et santé sur le site de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (France)

J’oubliais…

“Für den Mobilfunkstandard 5G werden im ersten Schritt die Frequenzen genutzt, die wir heute schon beim Mobilfunk
nutzen. Die Wirkung elektromagnetischer Strahlung des Mobilfunks auf den Menschen ist gut erforscht.
Unterhalb der Grenzwerte sind keine gesundheitlichen Auswirkungen nachgewiesen. Die Grenzwerte werden
eingehalten.”

Source: Bundesamt für Strahlenschutz

27 commentaires pour “Déploiement de la 5G: et pourquoi pas un moratoire sur le Wi-Fi des voisins?

  1. 04/08/2019 à 06:35

    +1.

  2. Foxband
    04/08/2019 à 08:03

    J’attends de voir l’hôpital ou la clinique qui ne bénéficierait pas d’une connexion directe à la fibre optique alors qu’il y a obligatoirement une fibre dans les alentours pour desservir l’antenne 5G.
    Et si je prends comme point de référence ce genre d’établissement, c’est simplement parce qu’un chirurgien ne va sûrement pas opérer en étant en vadrouille ; une opération chirurgicale à distance nécessite des instruments de précision des deux côtés, ce sont des machines lourdes et chères : on ne pratique pas l’acte chirurgical avec un téléphone portable ou un ordinateur portable, même avec la meilleure souris du monde – et certainement pas avec un écran ou un pavé tactile.
    De plus, une antenne 5G est dépendante du réseau fibré, mais l’inverse n’est pas vrai ; ajouter ainsi une étape supplémentaire dans la transmission des données, et en plus par voie hertzienne, c’est vraiment prendre un risque inutile sur le plan de la fiabilité.
    Il y aurait par contre des arguments dans l’hypothèse de consultations ou d’examens à distance, typiquement dans le cas d’une ambulance équipée d’instruments spécialisés, mais cela reste à voir…

    Je fais tout de même remarquer que la citation dans l’article d’origine du 24 heures prête à confusion. Moi, j’ai d’abord compris que le frigo peut déjà fonctionner en 4G et que la chirurgie à distance se fait déjà – par fibre optique –, et que donc la 5G n’y apporte pas de nouveauté.

  3. Laurent
    04/08/2019 à 08:14

    Hystérie/récupération politicienne en pleine année électorale

  4. Nycko
    04/08/2019 à 08:18

    C’est bien cela
    Les fréquences de wifi utilisées par le particulier sont tout autant fortes.
    Tous ces détracteurs en ont même pas conscience et utilisent eux-mêmes des répétitions du wifi bien plus pollueurs.
    On se portera d’autant mieux avec l’Internet libre via électricité et lumière sans que le particulier doive ouvrir une connexion Wi-Fi personnelle.
    Le Hollande avant-gardiste pas via lumière ou électricité mais beaucoup vont éliminer le matériel chez eux et l’air sera plus sain.

  5. Anjoco
    04/08/2019 à 08:50

    Excellent article ! Tout est dit.

    Bravo Xavier !

  6. pedro
    04/08/2019 à 09:21

    Xavier, nycko comment osez vous comparer un Wi-Fi avec une antenne de téléphonie mobile ?
    Ça en devient vraiment ridicule. Allez demander à Swisscom, sunrise et salt la puissance d’émission de leur antenne en 2/3/4/5g et regarder la puissance d’émission de votre Wi-Fi. Je suis à 3mw sur mon Wi-Fi et il est éteint 23/24h. Et si ces téléphones supporterait le tethering dans l’autre sens. Il ne serait même pas allumé.

    (Modéré: irrespectueux et diffamatoire)

    Par contre oui la pollution généré par ces voisins devraient être dans la conscience collective de ne pas perturber les signaux de ces voisins en mettant la puissance au maximum. Comme on évite de faire du bruit inutilement.

    • 04/08/2019 à 11:06

      Un peu de documentation sur la puissance. Notamment page 14…

      Téléphonie mobile: guide à l’intention des communes et des villes

    • Frjo
      05/08/2019 à 13:05

      et combien pensez-vous recevoir en mw des signaux des opérateurs dans votre salon? vous êtes probablement en dessous de vos 3mw de votre wifi…

      • Pedro
        05/08/2019 à 15:11

        @Frjo C’est en watt la puissance d’émission sur une antenne mais ce blog semble vouloir faire de la désinformation et du lobbysme pour les réseaux mobiles. D’ailleurs, il ne donne pas la puissance mais un lien que les gens ne vont de tout façon pas consulter.

        Il faut être neutre dans ces articles et les propos. Comparer une antenne wifi alimenté en 12v avec une antenne pour réseau mobile où il y a un panneau danger haute tension devant l’antenne.. il faut comparer ce qui est comparable. Si on est neutre, on affiche clairement la couleur en donnant les chiffres réels et on laisse les gens faire leur avis. Avec 3mw, le signal n’est plus disponible à 15m ce ne serait pas très utile sur une antenne même si en 800mhz, le signal porterait un peu plus loin qu’en 2.4ghz.

        Ce qui est un fait, on n’avait pas ces réseaux dans un passé très proche. Et maintenant les gens en sont totalement drogués. Lever les yeux et regarder la population dans les transports publics… Une vraie armée de zombie donc oui même s’il veut me modérer. Il y a des gens drogués et qui devraient consultés surtout ceux qui se sentent visé par ces propos. C’est une drogue au même titre que l’acool, la drogue et tout ce dont vous ne pouvez plus vous passer. Et en prendre conscience et la première voie de guérison ensuite se faire aider si on ne peut pas se désintoxiquer tout seul.

        La puissance, oui, elle est là et on peut même la mesurer. Est-ce naturel ? non
        Est-ce qu’il y a des ondes électromagnétiques produites dans la nature ? OUI (orage par exemple dont on peut mesurer où se situe l’impact à des kilomètres)

        • Frjo
          06/08/2019 à 07:20

          aucun rapport entre vos 12v et une puissance d’onde électromagnétique. Regarder sur le site de l’OFEV comment sont définis les limites de champs électromagnétiques. La force d’un champ électromagnétique se défini en Volt/mètres.
          D’autre part, ce n’est pas la puissance d’émission qui est importante, mais le champs auquel est soumis la population. Pour les antennes des opérateurs, il y a des LUS (Lieux d’utilisation sensible = balcon, etc… ) qui vont être pris en compte. Au final dans votre salon, vous êtes soumis à un champs beaucoup moins important provenant de ces antennes, que de votre wifi.
          A propos de transports publics, les moteurs de trains, trams et trolleybus rayonnent beaucoup plus fort (certes moins longtemps) qu’une antenne de téléphonie mobile.

          • DSP
            06/08/2019 à 12:19

            Alors là vous n’avez strictement rien compris. Sur les balcons il n’y a pas de limites. La valeur peut théoriquement monter à 61 V/m. C’est à l’intérieur des bâtiments où l’on vit/travaille que la valeur ne doit pas dépasser 4 à 6 V/m. Et ces valeurs sont toujours utilisées jusqu’à la limite. Beaucoup d’habitations proches des antennes ont des valeurs à 5.99 V/m. Une borne Wi-Fi à 3 mètres a une valeur mesurée d’environ 0.15 V/m, donc 40 fois moins qu’une antenne.

          • 07/08/2019 à 19:52

            Pour info, la valeur d’une borne Wi-Fi à 50 cm peut aller jusqu’à 4 V/m à 50 cm et jusqu’à 1 V/m à un mètre, selon cette brochure de l’Etat de Genève… https://edu.ge.ch/ep/sites/default/files/atoms/files/reseaux_wifi_et_sante_publique.pdf Le graphique en p.7 est intéressant à ce sujet.

          • dsp
            08/08/2019 à 05:37

            Monsieur Studer, évidemment qu’à 50 cm la valeur peut atteindre 4 V/m (elle sera même beaucoup plus élevée à 1 cm de la borne). Mais ça décroit très rapidement avec la distance. J’ai moi-même un appareil de mesure d’une société allemande. La valeur mesurée à 3 mètres chez moi est d’environ 60 micro Watt/m2, ce qui correspond à 0.15 V/m. Cette valeur peut être plus élevée selon le type de borne Wi-Fi et la fréquence. Sur le graphique du document de la page 7, leurs mesures à 3 mètres se situent entre environ 0.4 et 0.6 V/m. Ce qui est de 10 à 15 fois plus faible que la valeur limite de 6 V/m à l’intérieur des bâtiments. Et là on parle du champ électrique et non pas de densité de puissance. Car 6 V/m correspond environ à 100’000 micro Watt/m2 alors que 0.6 V/m correspond à 1000 micro Watt/m2. On a donc un facteur 100.

  7. Hugh
    04/08/2019 à 10:10

    Soit les gens qui ne se sont pas renseignées et qui se contentent de vivre la peur à cause des infos non fondées, soit elles l’ont fait mais n’ont pas compris et font une interprétation. Le pire, certaines veulent juste se passer pour un sauveur du monde et il fallait un coupable à tout hasard.

    Très honnêtement, j’aimerais dire à ces gens, ne sortez pas de chez vous, les rayons solaires sont dangereux, ne buvez pas de l’eau, on peut mourir de hyperhydratation, ne respirez pas dans votre appartement, il y a plein de COV.

    La pétition de l’opposition m’a fait rire au début, mais ces derniers jours, ça commence à me gonfler et aussi des connaissances m’ont posé la question. Des arguments totalement contradictoires :

    * ~180 scientifiques dans le monde sont dans le mouvement ; Mais ça représente combien de pourcentage par rapport au nombre de scientifiques dans le monde ? Ce n’est même pas la peine calculer, c’est juste insignifiant. Et j’en doute sur ces soit disant scientifiques. Un scientifique expose avant tout des preuves.
    * Il faut couper certains arbres pour que les ondes 5G puissent être transmises correctement, parce qu’elles peuvent être bloquées par de simple branche d’arbre ; Si c’est si dangereux que ça devrait traverser tout simplement.

    Je rappelle que les ondes GSM depuis des décennies, des faux sauveurs du monde se plaignent des dangers sur la santé, mais il n’existe pas de cas démontré dans le monde. Enfin sur les ondes, pas sur l’usage si mobile. 5G ou pas ne change pas.

    Évidemment, la 5G pour les hôpitaux, ce n’est pas un argument qui tient. Mais ce progrès, la population commune en a besoin, parce que on disposons des fichiers de plus en plus gros, par exemple des photos et des vidéos, pour pouvoir répondre à ce besoin déjà actuel, il faut avoir un réseau performant.

  8. Dk
    04/08/2019 à 11:38

    De toute manière les gens ne se rendent même plus complet que ça fait plus de 30 ans qu’on nous bombarde d’ondes radio des satellites, des radiations de Chernobyl, des voyage en avion, etc… C’est pas maintenant la 5G qui va changer quelque chose. Je me souviens quand les fours micro-ondes sont sortis ça avait fait tout un scandale. Le pire c’est que nous les Suisses on fait tout un foin pour ça mais on est les premiers a gaspiller de l’eau… L’humain est vraiment rigolo.

  9. merinos
    04/08/2019 à 13:12

    envie de petites ondes le moins possible à la maison?
    simple:
    – téléphone fixe à cordon (exit le DECT)
    – PC, Mac et box TV reliés en Ethernet au routeur de l’opérateur (exit le WiFi)
    – et réserver l’utilisation du Natel et des tablettes à l’extérieur (en plein air)

    surtout qu’aujourd’hui, dans les endroits avec une forte densité d’appartements, des réseaux WiFi mal configurés se “marchent dessus”, réduisant ainsi leurs portées respectives et le débit offert aux utilisateurs.

    • Aldebert Després
      04/08/2019 à 22:56

      Oui Merinos,

      C’est ce que je fais pour ma part à la maison.

  10. Chrisge
    04/08/2019 à 14:22

    C’est important la 5G ! Cela va permettre à une majorité de la population des choses exceptionnelles ! Grâce à une vitesse de transmission 6ou 10x plus rapides on pourra enfin gagner du temps en:

    Uploadant les photos de son assiette au restaurant sur les réseaux sociaux. Cool !

    En regardant des vidéos débiles de tuto maquillage sur Youtube.

    En regardant les photos de pieds allongés sur la plage que la collègue de boulot qu’on jalouse à poster sur Facebook

    Pour envoyer la vidéo en UHD avec un son moisi du concert de Paléo qu’on est en train de regarder en faisant chier tout le monde derrière soi avec le mobile porté à bout de bras …

    Vite vite messieurs les ingénieurs !

    Inventez la 6G !

    Comme disait quelqu’un de célèbre :

    Chaque année il y a de plus en plus de cons, mais cette année j’ai l’impression que les cons de l’année prochaine sont déjà là !

    • 05/08/2019 à 11:11

      Effectivement vous êtes déjà là 🙂

      Vous parlez apparemment de votre utilisation d’une manière générale, ce n’est pas notre faute si vous l’utilisez comme ceci ! Pensez à tous les corps de métier qui vont l’utiliser tous les jours. Au passage « les vidéos débiles de tuto maquillage sur Youtube » la personne la faisant gagne très certainement mieux sa vie que vous, donc je ne suis pas convaincu que le terme « débile » est approprié.

      • chrisge
        05/08/2019 à 14:45

        1.- Peux-tu me dire quels corps de métiers se plaignent à cause de la 4G qui n’est pas assez rapide ?? Dans 90% des utilisations mobiles de tous les usagers pro ou privé , une vitesse supérieure ne sert à rien.

        2.- Aah parce que si on gagne beaucoup d’argent avec une vidéo cela veut dire que ce n’est pas débile ? meilleure blague de l’année !! tu as mangé un clown toi ce matin …. va voir YouTube 2 minutes et tu comprendras …..(.peut-être !?!)

        3.- Quant à mon salaire t’inquiète pas pour lui….

        • 05/08/2019 à 16:21

          A aucun moment j’ai dit que les gens « se plaignent » il faudrait voir pour arrêter de déformer mes propos, je dis juste qu’elle serait largement plus utile dans un monde encore plus numérique (Développement web, services, gaming, vidéo & streaming, etc).

          A aucun moment je n’ai fais de blague, peut-être ne savez-vous pas lire correctement ? Faire une vidéo Youtube aussi « débile » soit-elle pour vous, ne l’est peut-être pas pour une autre partie de la population, d’ailleurs je ne vois toujours pas pourquoi vous le maintenez. Il s’agit dans votre exemple d’un « tuto » donc d’un apprentissage de quelque chose….

          Je vous conseille de vous ouvrir un peu plus au monde d’aujourd’hui et d’arrêter de vous focaliser sur ce que vous n’aimez pas mais d’essayer de comprendre pourquoi les autres peuvent aimer.

    • Frjo
      05/08/2019 à 13:03

      Sur l’article de février de M. Studer https://www.xavierstuder.com/2019/02/mobile-le-volume-de-donnees-a-explose-de-88-en-une-annee-dans-le-monde/
      On voit que la donnée mobile mondiale a presque doublé en 12 mois….
      Nos opérateurs construisent simplement des autoroutes plus larges pour plus de trafic dans le futur, puisque c’est la tendance confirmée depuis maintes années.
      Qui il y a 10 ans aurait pu prédire que nous faisons aujourd’hui avec nos mobiles? peu de monde sauf des visionnaires comme Steve Jobs ou google.

  11. Anjoco
    04/08/2019 à 17:21

    Démystifier les radiofréquences (intéressant tableau comparatif) :

    https://www.quebec.ca/sante/conseils-et-prevention/sante-et-environnement/demystifier-les-radiofrequences/

  12. pedro
    08/08/2019 à 00:31

    @Xavier peu de monde vit assis sur son wifi donc même vous, vous vous contredisez sur votre propre article en disant qu’un wifi à la même puissance qu’un réseau mobile.

    Un exemple simple, j’ai une antenne mobile à quelque chose comme 30m de chez moi en ligne droite sans aucun obstacle. Vous pensez qu’ils ont mis quoi comme filtre pour arrêter l’onde afin de ne pas dépasser la valeur limite derrière ma fenêtre mais que ça arrive chez le voisin derrière chez moi ? 😀

    Il faut vraiment arrêter la désinformation et commencer par informer correctement les gens en leur écrivant un article avec des valeurs et leur laisser faire leur propre opinion sans tenter de les influencer.

    Vous avez beau dire qu’un éléphant est plus lourd qu’une souris, s’ils veulent croire le contraire, vous ne leur ferez pas changer d’avis mais ils verront la balance avec les deux chiffres sur le même planète.
    Il y a toujours des gens qui sont toujours convaincu que la terre est plate.
    Je vous donne volontiers le contact si vous voulez tenter de le convaincre, j’ai abandonné lorsqu’il m’a dis qu’il n’y avait pas de satellites 😀 (je me suis trop embêté pour récupérer un signal sat via parabole pour ne pas éclater de rire…)

    Un alcoolique ne vous dira jamais qu’il est drogué et que cela lui fait du mal.
    Comme une personne qui passe 8/24h sur un smartphone ne vous dira pas que cela peut nuire à sa santé. Je me demande combien d’accidents par jour sont liés à l’inattention des gens à cause d’un appareil numérique.

    • 08/08/2019 à 07:19

      Je ne peux rien pour vous si vous n’êtes pas capable de comprendre le sens de ce texte. Vraiment navré.

  13. dsp
    08/08/2019 à 05:50

    En référence au document de l’état de Genève, Monsieur Studer, évidemment qu’à 50 cm la valeur peut atteindre 4 V/m (elle sera même beaucoup plus élevée à 1cm de la borne). Mais ça décroit très rapidement avec la distance. J’ai moi-même un appareil de mesure d’une société allemande. La valeur mesurée à 3 mètres chez moi est d’environ 60 micro Watt/m2, ce qui correspond à 0.15 V/m. Cette valeur peut être plus élevée selon le type de borne Wi-Fi. Sur le graphique du document de la page 7, leurs mesures à 3 mètres se situent entre environ 0.4 et 0.6 V/m. Ce qui est de 10 à 15 fois plus faible que la valeur limite de 6 V/m à l’intérieur des bâtiments. Et là on parle du champ électrique et non pas de densité de puissance. Car 6 V/m correspond environ à 100’000 micro Watt/m2 alors que 0.6 V/m correspond à 1000 micro Watt/m2. On a donc un facteur 100.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :