Test: l’Apple Watch series 5 pour remplacer une montre sportive Polar?

  • Post last modified:30/12/2019
  • Post comments:10 commentaires
La Polar Vantage V et l'Apple Watch series 5 avec un iPhone 11 Pro Max.
La Polar Vantage V et l’Apple Watch series 5 avec un iPhone 11 Pro Max.

Après de nombreuses années de tests de multiples montres connectées, dont 5 générations d’Apple Watch, je me suis demandé si cette dernière pouvait remplacer ma Polar Vantage V, par exemple? En effet, les deux sont équipées d’un affichage permanent, d’un capteur cardiaque au poignet et de multiples suivis de santé…

Avec son Apple Watch series 5, la pomme se met à la page sur une fonctionnalité essentielle: l’affichage ininterrompu de l’heure. Une révolution… Pour le reste, cette ultime mouture (fiche technique) peut désormais compter sur une boussole intégrée et de multiples améliorations logicielles apportées par les dernières déclinaisons de WatchOS, actuellement en version 6.

Pour commencer, il est clair que la possibilité de mesurer le niveau sonore, d’utiliser Siri pour choisir sa musique, voire de sélectionner certaines applications directement depuis son poignet sont de fonctionnalités totalement absentes d’une montre sportive. Et on ne parle pas de la possibilité transcendante de payer avec Apple Pay depuis son poignet. Chez Twint et autres bricoleurs, ils doivent en faire des cauchemars toutes les nuits!

L’Apple Watch d’abord pour la santé

Cela dit, au quotidien, malgré toutes les fonctionnalités utiles disponibles sur une Apple Watch, je dois confesser que je préfère utiliser mon smartphone, même souvent pour effectuer des paiements. Rien ne remplace un vrai affichage avec une multitude d’informations difficiles à relayer sur le bel écran, comme celui de cette Apple Watch series 5, affichant l’heure en permanence…

Dans mon usage, ce sont essentiellement les fonctionnalités gravitant autour du suivi de mon activité physique et sportive qui m’intéressent. Et ce n’est pas pour rien que j’utilise quotidiennement une Polar Vantage V, qui est capable de suivre en continu, y compris la nuit, votre rythme cardiaque jusqu’à cinq jours.

L’Apple Watch series 5 et le ski: test

Et chez Apple? J’ai profité de cette fin de semaine pour me livrer à un test spécifique pendant une journée de ski pour comparer les données enregistrées par cette Apple Watch series 5 et la Polar Vantage V, qui devrait passer ces prochains jours sur la version 5 de son système d’exploitation (lire aussi).

J’ai constaté qu’il est possible sur les deux montres d’utiliser une fonction de mise sur pause automatique, que j’ai rapidement désactivée. J’ai donc comparé deux enregistrements d’un peu plus de deux heures réalisés l’après-midi. Sur les deux montres et dans leurs applications, les valeurs maximale, minimale et moyenne des fréquences cardiaques sont assez proches. Il est aussi possible de connaître les calories dépensées.

Des données de bases utiles, mais incomplètes

Globalement, les données fournies par Apple sont intéressantes et précises, mais pas complètes. Alors que le matin j’ai enregistré le parcours GPS de ma ballade du matin, rien dans le cas de cet après-midi de ski. Dommage. Sur ma Polar, j’ai par contre appris que j’avais parcouru près de 13 kilomètres. Avec une foule d’informations très précises sur internet.

Dans les paramètres d’Exercice, il est aussi possible de choisir certaines options. Mais sur Polar, on peut configurer très précisément les données que l’on souhaite afficher dans plusieurs vues. Par exemple, les données cardiaques maximales, minimales, des données de vitesse, caloriques ou autres, etc.

L’enjeu du suivi d’activité/entraînement

Après utilisation, l’application Exercice d’Apple, excellente, permet un suivi très précis de son activité quotidienne ou sur des données beaucoup plus longues. Elle se rapproche pas mal de ce que pourrait proposer une montre sportive. Et pour beaucoup d’utilisateurs, elle fournit d’excellentes informations. Mais Polar fournir des indications plus utiles sur son niveau d’entraînement général.

Toutefois, pour être honnête, je dois préciser que j’ai entamé cette journée de ski avec une Polar chargée plus de 24 heures avant. En fin de journée, son autonomie était encore de près de 60%. Avec l’Apple Watch, chargée à 100% en début de matinée, j’étais en dessous de 30% en fin d’après-midi en n’ayant utilisé la fonction cellular, toujours très énergivore, que pendant une heure. La gestion de l’énergie peut donc vite se révéler problématique.

Un bilan plutôt remarquable

Au final, même si je dois avouer que cette nouvelle Apple Watch constitue probablement l’une des meilleures montres connectées du moment de par le nombre d’applications et sa facilité d’utilisation, je reste conquis par ma Polar Vantage V. Sa gestion exemplaire de l’énergie lui permet de suivre pendant plusieurs jours en continu de multiples heures d’entraînement avec GPS et fréquence cardiaque. Sans parler du suivi cardiaque 24 h/24.

Quoi qu’il en soit, pour le reste des usages et fonctionnalités, je renvoie l’internaute à mon test multimédia de l’Apple Watch series 4, déjà excellente avec ses multiples bracelets mode. Et oui effectivement, pour nombre d’utilisateurs cette montre deviendra rapidement indispensable par sa polyvalence, son design et probablement le charme indicible d’Apple Pay! Regardez autour de vous: ces poussives breloques à engrenages, style grand-papa, se font plus rares…

Xavier Studer

Cet article a 10 commentaires

  1. Alain

    La SwatchPay fonctionne à merveille pour les paiements.

  2. redge73

    Comme disait une citation dans un reportage de Ushuïa TV, Nicolas Hulot, vous avez la montre, nous avons le temps.

    L’avantage de la breloque de “grand-père” fonctionne 1 an sans changer de pile avec son service minimum, fournir l’heure et éventuellement la date et d’autre fonctions.
    ou
    Toute montre type Swatch automatique mécanique sans pile, devrait s’inspirer surtout les montres sportives pour profiter de se recharger électriquement par les mouvements de la personne.
    Car à part en mode sommeil ou les mouvements sont réduits ou mode légume dans le divan ou handicapé physiquement, l’être humain bouge sans cesse même, y compris en vélo.

    Il reste à miniaturiser/améliorer le système rechage par mouvement pour la micro électronique des smart watch et là, enfin, la montre électronique sera viable pleinement !

    Devoir recharger sa montre tous les n jours est tout simplement nullissime.
    Le jour ou une une montre électronique tient 30j en utilisation quotidienne (donc pas en statique à rien faire), elle sera enfin viable et deviendra vraiment une smart watch utilisable au quotidien.

    En conclusion, la montre de “grand-père” a encore de beau jour devant elle ! car pour l’instant, le smartphone me suffit bien que agaçant à recharger tous les jours à défaut d’avoir mieux.

    Nous n’avons pas tous les mêmes valeurs. Désolé !

    1. Alain

      Les piles des Swatch tiennent 2 ans sans problème. Quand à la SwatchPay elle permet de payer même si la pile est à plat en utilisant l’énergie du terminal de payement.

  3. Grems

    Malgré les tests intéressants, je trouve lassant les éternels « trolls » sur la montre à grand papa, etc.

    Personnellement, à 30 ans et bien que geek dans l’âme, j’ai beaucoup plus de plaisir à avoir au poignet la « montre de grand papa », surtout s’il s’agit d’une belle montre automatique, plutôt qu’un gadget électronique de plus que je dois recharger tous les jours.

    Au final, tout ce que fait une Apple watch ou autre montre connectée, je peux le faire avec mon téléphone, une carte bancaire, etc .

    (Mon commentaire ne concerne pas les objets du type de la Polar, Garmin etc. qui elles ont une utilisation qui est spécialisée)

  4. Ana Santos

    Je souhaite au type qui a une Vantage V pour du ski et de la marche et qui réduit l’un des fleurons de la Suisse à « Montre de grand papa » une énorme panne de batterie au moment où miss univers lui demande l’heure.

  5. vinnigor

    Deux types de montres incomparables selon moi ! Elles sont connectées, mais c’est à peu près tout ce qu’elles ont en commun. Ok Apple permet de payer, d’envoyer des whatsapp ou autre… certains aiment d’autres préfèrent leur téléphone pour ça.
    Mais une Polar Vantage, au même titre qu’une Garmin Fenix, permet un réel entraînement millimetré avec construction des séances, suivi et analyse des résultats et le tout avec mesure du coeur via une ceinture (mon dieu ce que les capteurs au poignet sont imprécis !). Deux mondes différents.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.