Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

1,5T de Co2 pour 10’000h de streaming vidéo, 150kg de boeuf ou 9000Km en avion?

Que représente 1,5 tonne de Co2?

Que représente 1,5 tonne de Co2?

Alors que le réchauffement climatique est sur toutes les lèvres, l’heure de choix drastiques pourrait se rapprocher plus vite que prévu… Le Laboratoire fédéral d’essai des matériaux et de recherche (Empa) a publié un comparatif intéressant sur l’équivalent de 1,5 tonne de Co2… Il y est notamment question de streaming vidéo…

Les chercheurs de Dübendorf parviennent à la conclusion que cette quantité de gaz carbonique est générée par le visionnage de 10’000 heures de streaming vidéo, selon un article publié dans l’édition de décembre d’Empa Quarterly, le magazine de cette institution. Cela représente tout de même plus de 416 jours ininterrompus 24 heures sur 24…

Ou 9000 Km en avion?

Pour rester dans l’actualité, cette valeur est équivalente à 9000 Km parcourus en avion, par exemple de Genève à Cape Town en Afrique du Sud ou de Zurich à Bangkok. Et attention, en aller simple et en classe économique seulement! Imaginez quel est l’impact du tourisme de masse par avion. N’hésitez pas à estimer l’impact de vos vols sur myclimate.org.

Pour comparaison, toujours en matière de transport, la même quantité de gaz à effet de serre représente seulement 8300 kilomètres parcourus en voiture, contre 214’300 Km parcourus en train, une distance qui représente environ cinq fois le tour de la terre. Evidemment, l’impact réel du rail dépend de l’origine de l’électricité, comme détaillé ici.

Ou 150 kg de viande de bœuf…

Plus proche de notre quotidien, cette même quantité de Co2 est relâchée lors de la production de 150 kg de viande bovine, soit trois ans de consommation moyenne. En matière d’hygiène, cela représente 500 douches de 4 minutes (Quel débit? Certains dispositifs permettent de prendre une douche avec 3,5 litres d’eau. On peut donc faire encore plus de dix fois mieux qu’énergie-environnement.ch…).

Enfin, ou pour commencer, c’est selon, cette quantité de gaz à effet de serre pourrait être émise pour le chauffage d’une surface de 20m2 dans une vielle maison ou 125 m2 dans un édifice de type minergie, qui ne serait pas chauffé à l’énergie solaire… Des différences monstrueuses sur lesquelles il est possible de travailler. Sans parler du problème de l’aération en hiver

A relativiser, certes, mais…

Mais pour conclure, revenons au streaming vidéo. On pourrait aussi se dire qu’à raison d’une heure par jour, il faut plus de 27 ans pour parvenir à cette tonne et demie de Co2, alors qu’un seul aller simple vers une destination lointaine, sans se rendre aux antipodes, équivaut à la même quantité de gaz… Alors, que penser de ces comparaisons?

«Nous ne pouvons pas continuer de vivre comme nous le faisons. Nous consommons nos ressources naturelles plus rapidement que la Terre ne les renouvelle. On le voit en observant, année après année, le recul du “Earth Overshoot Day”, date à laquelle la consommation annuelle de certaines matières premières en rattrape la production terrestre. Autrement dit, la date où nous avons consommé tout ce que “nous avons le droit” de consommer. En 1970, cette date tombait encore fin décembre. Cette année, on l’a cochée le 29 juillet déjà. Pour entretenir nos habitudes, il nous faudrait donc 1,75 Terre», souligne l’éditorialiste d’Empa Quarterly.

Xavier Studer

PS
Lire aussi: La transition énergétique dans le secteur des transports sur le site de l’Association française pour l’information scientifique (www.afis.org)

D’ici 2050, la Confédération entend ramener les émissions annuelles de CO2 à 1,5 tonne per capita. Graphique:Empa.

D’ici 2050, la Confédération entend ramener les émissions annuelles de CO2 à 1,5 tonne per capita. Graphique: Empa.

21 commentaires pour “1,5T de Co2 pour 10’000h de streaming vidéo, 150kg de boeuf ou 9000Km en avion?

  1. Tricoline
    08/01/2020 à 06:19

    Comme vous dites, il faut relativiser, ensuite il faut aussi comparer ce qui a du sens !

    Car quasiment toute l’énergie nécessaire pour du streaming vidéo elle peut être produite d’une manière non polluante, comme il s’agit d’électricité (sauf l’énergie grise de fabrication) que l’on peut générer avec des moyens « propres », par contre le vol en avion électrique c’est pas pour demain, même pas pour après demain.

  2. Original Mike
    08/01/2020 à 08:20

    Le vol en classe économique ? Les autres classes polluent-elles différemment ?

    • vinnigor
      10/01/2020 à 21:41

      En fait les autres classes utilisent plus d’espace par passager. Donc dès lors qu’on répartit la consommation de l’avion entre tous les passagers, un passager de 1ère classe “consomme plus”.

  3. Anjoco
    08/01/2020 à 08:52

    Et oui, la Business Class et la First Class pollue bien plus que l’Economy Class compte tenu du nombre de sièges sur une surface comparable pour une consommation quasi identique de kérosène.

    Faites le calcul vous-même, par exemple Zürich – Auckland :

    https://co2.myclimate.org/fr/flight_calculators

    • Henry Dunant
      08/01/2020 à 09:21

      Ceux qui ont édité cette plaquette didactique n’auraient pas dû utiliser Google Translate… D’une part pour le CO2 produit et d’autre part pour la qualité de celle-ci. Le texte est limite incompréhensible, par contre les chiffres sont parlant.

    • Original Mike
      08/01/2020 à 16:15

      Merci Anjoco, d’avoir éclairé ma lanterne, je n’avais pas pensé à la différence d’espace occupé, par classe 😉

  4. 08/01/2020 à 11:15

    L’écologie est devenue la dernière religion à la mode : il faut faire pénitence si on veut être sauvé. Bientôt il faudra également s’arrêter de respirer, puisqu’on expire du CO2.

    • Domlesgaz
      08/01/2020 à 11:27

      Si vous ne parvenez pas à arrêter de respirer, achetez des “indulgences” !
      Fiat le fait très bien : https://www.lefigaro.fr/automobile/fiat-chrysler-achete-a-tesla-des-droits-a-polluer-20190409
      On marche sur la tête… !

    • 10/01/2020 à 10:39

      Il y a écologie raisonnée et écologie extrémiste : attention à ne pas tout mettre dans le même panier ! Ce genre de discours me met mal à l’aise, car ça donne l’impression qu’il ne faut rien faire du coup et tant pis pour ce qu’il arrivera ensuite… Après moi, le déluge… Le monde n’est pas tout blanc ou tout noir 😉

  5. Thierry
    08/01/2020 à 13:45

    Très intéressant ces comparaisons, merci !
    C’est en effet intéressant de voir que de voyager en voiture ou en avion, l’impact est comparable. Ce qu’il manque tout de même c’est de savoir si l’on es seul ou 5 dans cette voiture ? Car la différence doit être proche d’un facteur 5 !
    Un autre chiffre m’interpelle est l’énorme différence entre le train et l’avion (pratiquement un facteur 25). Comment se fait-il alors que le train soit aussi cher, plus cher que l’avion très souvent ? Et en plus largement subventionné par les états (du moins dans les investissement d’infrastructures). Est-ce que le train est aussi “écologique” qu’on le prétend ?

    • 08/01/2020 à 21:24

      Merci Thierry pour votre intervention qui m’interpelle également.

    • Pedro
      08/01/2020 à 23:34

      @thierry pour le train je ne pense pas…
      On ne prend jamais en compte les matériaux nécessaire pour le fabriquer.
      Une locomotive pèse des tonnes ce qui fait des tonnes d’acier et de cuivre à extraire ce qui implique encore plus de tonne de roche pour quoi 100g de cuivre 90% par tonne de roche ?
      Tout ça extrait par dynamite ou énorme excavatrice puis transporter par des camions géant Cat.
      Puis par bateau en Europe car souvent à l’autre bout du monde ça en fait du co2 consommé.

      Ensuite l’électricité est tout sauf green même en Suisse. C’est la Norvège qui a la palme. Uk au charbon, Allemagne, je ne sais pas mais ils ont aussi du charbon, France principalement nucléaire, pays du Nord tourbe protégé chez nous car catastrophique d’extraire ça.., Suisse nucléaire aussi (on a de la Hydro mais c’est principalement de l’énergie de « pic » revendu cher aux heures de pointes) il n’y a principalement que le nucléaire et des centrales au fil de l’eau qui produisent notre électricité de base 24/24h même si vous payez 2.- le kWh ça ne changera rien à ce que vous consommez réellement. On importe principalement d’Allemagne et de France pour exporter principalement en Italie et depuis le 21.12 on risque bien d’avoir un bilan négatif comme lorsque ce réacteur était à l’arrêt pour révision…

      Ensuite pour parler écologie, un train consomme beaucoup de freins lié au poids de l’engin ce qui rejette énormement de particules fines dans l’atmosphère ce qui est nocif. (Pm10) oui oui c’est bien l’odeur qu’on sent… Des études ont démontré qu’une gare était aussi pollué qu’à côté d’une autoroute.

      Voilà votre bilan green le devient beaucoup moins.
      Ensuite critiquer l’avion oui et non car il permet de de déplacer rapidement et de manière très bon marché pour le plus grand nombre afin de découvrir la culture, les idées, les innovations des autres pays qu’on peut ramener chez nous et améliorer tout cela chez nous.

      Et pour finir la conclusion, on taxe la pollution car cela réchauffe la planète. Quand ce sera l’inverse et que la terre se refroidira ce qui va arriver très prochainement si les courants marins gérant le climat et les échanges thermique s’arrêtent. On taxera ceux qui ne polluent pas afin de réchauffer la planète ?
      Tout le débilité de l’humain dans son plus bel exemple.

      Nous sommes des bactéries, des virus, des destructeurs, … ce qu’il y a de pire sur cette planète aucune espèce n’arrive à notre niveau. L’argent ne sauvera pas tout ça, il faut juste vivre plus près de la nature en commençant par nos industriels qui font tout pour gagner le plus d’argent au détriment de tout le reste.

  6. Pedro
    08/01/2020 à 23:46

    Une dernière chose, le réchauffement climatique serait lié à l’orbite de la terre d’après la Nasa. Quelqu’un peut les contredire et prouvez que c’est faux alors que ce sont probablement les mieux placés sur ce sujet ?

    Va t’on essayer de changer l’orbite de toute la planète afin de l’éloigner du soleil notre principal chauffage qui est nucléaire d’ailleurs ?

    • 09/01/2020 à 07:34

      A Pedro, je vous suggère plutôt la lecture de cet article:

      Non, la Nasa n’a pas admis que le changement climatique est dû aux modifications de l’orbite terrestre

      Pour le reste, je ferai plutôt confiance à des spécialistes qui calculent sérieusement de complexes écobilans.

      • Pedro
        09/01/2020 à 14:35

        Il est impossible de prouver quoique ce soit tellement il y a de variables. On ne peut que constater que la température augmente et que ça fond.
        Et l’effet risque bien de s’ inverser très rapidement si trop d’eau douce arrive dans l’océan.
        Ce sont ces même scientifique qui disent ça…

        Il faut arrêter, nous changerons rien à notre niveau tant que les gros et ceux qui ont l’argent ne font rien ou que nos politiciens ne font rien non plus.
        On accepte des produits toxique pour l’environnement et potentiellement cancérigènes alors que tous les autres l’interdisent. Chercher l’erreur..

        • 09/01/2020 à 16:51

          Petite correction : en Europe, si le gulf stream s’arrête, on va avoir très froid, c’est certain. Ce n’est pas pour autant que le reste de la planète va aussi geler.

          Ceci dit, ces bilans sont des moyennes. Quand je vois qu’avec ma voiture considérée pourtant comme Eco (selon les taxes que je paie) j’arrive pourtant à 2T pour les 8’300 km si j’en crois myclimate…

        • 10/01/2020 à 10:44

          Et pourquoi pas un ensemble de variables justement ? Changement climatique (pas réchauffement, imprécis) induit aussi bien par l’activité humaine que par des mécanismes stellaires. Sans être nulle ou totale, la part de responsabilité de l’Homme dans ces changements est certaine… mais s’il n’y avait que le changement climatique ! Comme j’en parlais sur mon blog, il y a bien d’autres problématiques écologiques cruciales que l’on passe sous silence…

          • Pedro
            10/01/2020 à 16:58

            Oh oui qu’il y a plein d’autres problèmes.
            Mais ils cherchent plus à ajouter de nouvelles taxes qu’à réellement faire quelque chose de concret.

            Et le peuple tel des moutons, oui en payant plus, on va sauver notre planète alors que cela ne changera strictement rien.
            Une prise de conscience et un changement au niveau des vrais pollueurs seraient bien plus efficace.
            Un porte contrainer au fioul lourd pollue bien plus donc ça ne changera rien si vous arrêtez d’utiliser votre voiture au niveau planétaire. Comme une taxe Suisse ne changera rien du tout, nous sommes bien trop petit. Les traces ne suivent pas être payé par les citoyens mais les industriels ce qui les fera modifier leur façon de faire et l’impact sera bien trop grand. Oui cultiver des légumes dans un désert n’est pas top pourtant c’est ce qu’on fait merci nous distributeurs.

  7. Michel Piguet
    09/01/2020 à 08:03

    On-t-il tenu compte que la terre est plate? Du reste, il y a de nombreuses associations qui ont la même idée à la surface du globe!.
    Pour Xavier, dans ma jeunesse, on disait spécialiste = fumiste, on demande à trois experts sur un problème quelconque, on a trois solutions dont une à l’opposé.
    Il faut se méfier des statistiques tant qu’on inclut pas le paradoxe de Simpson.

  8. phil
    09/01/2020 à 09:39

    Je me suis toujours demandé aussi quelle est la consommation énergétique de toute la publicité en ligne sur internet.
    Publicité qui souvent pousse à la consommation inutile et donc à de la production inutile d’objets et donc de dépense inutile d’énergie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :