Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Fin des mises à jour: Sonos cède face à pression des consommateurs…

Sonos a voulu contraindre ses clients à changer d'appareils en invoquant la fin des mises à jour...

Sonos a voulu contraindre ses clients à changer d’appareils en invoquant la fin des mises à jour…

Ca a failli être le plus grand scandale high-tech de l’année 2020. Dans un courriel reçu en début de semaine, Sonos a indiqué à ses clients que certains de leurs appareils ne seraient plus mis à jour en les pressant de passer à a génération suivante, au risque de bloquer les mises à jour sur tous les appareils les plus récents de leurs systèmes…

Le mail reçu ce mercredi, ci-dessous en italique est très clair: l’obsolescence de tous les appareils reliés à un appareil « plus ancien », c’est-à-dire parfois affichant moins de dix ans au compteur, est programmée:

Une position inacceptable

En mai, les produits suivants plus anciens cesseront de bénéficier des mises à jour logicielles et nouvelles fonctionnalités. Cela modifiera votre expérience d’écoute: Connect Salon, Numéro de série: …

Ces produits plus anciens ont été lancés entre 2005 et 2011. Compte tenu de l’âge de la technologie dont ils sont équipés, ils ne disposent pas de la mémoire ou de la puissance de traitement suffisante pour prendre en charge les innovations futures.

Sonos étant un système, les produits Sonos fonctionnent ainsi sur le même logiciel. Par conséquent, si des produits Sonos récents restent connectés à ces produits plus anciens après le mois de mai, ils cesseront également de recevoir les mises à jour logicielles et l’ajout de nouvelles fonctionnalités.

Cette annonce a fini de mettre le feu aux poudres! Le scandale a dépassé Sonos qui a tenté d’inciter sa clientèle a racheter des appareils plus récents, moyennant un rabais de 30% accordé au terme d’un processus complexe de désactivation et de recyclage des produits datés (programme Trade up). Patrick Spence, le patron de la marque californienne a donc renvoyé en cette fin de semaine le mail suivant, également en italique…

Les excuses du patron…

Nous vous avons écouté. Nous n’avions initialement pas présenté la nouvelle clairement. Je vous présente toutes mes excuses pour cette bévue. J’ai donc tenu aujourd’hui à vous présenter personnellement ce qui va se passer:

en premier lieu, soyez rassuré, car à compter du mois de mai, lorsque nous cesserons les nouvelles mises à jour logicielles pour nos produits les plus anciens, ces derniers continueront de fonctionner comme ils le font actuellement. Nous n’allons pas les bloquer, nous ne les forçons pas à devenir obsolètes, et nous n’y retirerons rien.

Vous êtes nombreux à avoir investi de manière importante dans vos systèmes Sonos, et nous entendons honorer cet investissement aussi longtemps que possible. Même si les produits Sonos les plus anciens cesseront de recevoir les nouvelles mises à jour logicielles, nous nous engageons à les maintenir à jour aussi longtemps que possible par des correctifs de bogues et des patchs de sécurité.

Si nous rencontrons un problème avec un élément essentiel à l’expérience d’écoute qui ne peut pas être corrigé, nous nous efforcerons de trouver une solution alternative et nous vous tiendrons informés de tout changement potentiel que vous pourriez rencontrer lors de votre expérience d’écoute.

Par ailleurs, nous avons entendu vos doléances quant au fait que les produits les plus anciens ne peuvent pas cohabiter avec les produits de dernière génération au sein d’un même système. Nous travaillons actuellement à un moyen de séparer votre système afin que les produits récents puissent fonctionner ensemble et recevoir les dernières fonctionnalités, tandis que les produits les plus anciens pourront fonctionner ensemble tout en restant dans leur état actuel. Nous finalisons en ce moment les détails de ce projet et nous vous tiendrons informés au cours des prochaines semaines.

Que penser?

Le revirement de Sonos n’est que normal, tant sa précédente prise de position était inacceptable. Pour information, certains des éléments de mon installation hi-fi ont une bonne vingtaine d’année et devraient encore fonctionner très longtemps. Il est absolument inacceptable que ces éléments, même connectés à internet, cessent de fonctionner après quelques années.

Reste que le mal est fait. Je dois avouer qu’une partie de la confiance que j’accordais à Sonos a été ébranlée. Comment justifier que ce genre d’appareil puisse cesser de fonctionner alors que certaines sondes spatiales envoient des images des dizaines d’années après leur lancement. En période de réchauffement climatique et alors que le concept de développement durable commence à passer dans le grand public, Sonos a clairement dépassé les bornes… Cet exemple montre aussi qu’en se mobilisant, il est possible de faire plier les fabricants.

Xavier Studer

13 commentaires pour “Fin des mises à jour: Sonos cède face à pression des consommateurs…

  1. Henry Dunant
    26/01/2020 à 08:35

    Absolument d’accord, même si l’usage des anciens équipements semble pour l’heure être pérennisé, bien que le passage “…aussi longtemps que possible…” laisse la porte ouverte à un nouvel assaut commercial afin de nous obliger à “poubelliser” des matériels techniquement fonctionnels mais rendu inopérant par voie logicielle.

    SONOS n’est donc plus la la société de développement durable qu’elle clamait être en 2016 : https://www.presse-citron.net/sonos-la-marque-anti-obsolescence-programmee-par-excellence/

    Dommage car son matériel était vraiment à la hauteur des attentes audiophile de nombreux clients; mais le dégat d’image et la perte de confiance est actée. Bye,bye SONOS.

    • Didje
      26/01/2020 à 10:29

      Ça me rappelle les radios connectées multiroom de Logitech …BOOM , DUET etc… J’ai du m’en séparer car plus de mis à jour supportée par le fabricant…pas de prise en charge de Spotify sur les anciens modèles et plus depuis 2 ans sur les derniers modèles… Après avoir investi près de 1000frs pour ces radios et ce dire que au bout de 5-8 ans c’est devenu obsolète…ça ne donne plus envie de dépenser 1 centime …

      • Pierreveluzat
        27/01/2020 à 15:58

        Tout à fait juste

      • Samuel Progin
        04/02/2020 à 17:33

        Avec le serveur Logitech Media Server Open Source (grand merci aux contributeurs!), mes Radios, Boom, et même un ampli Marantz via un plugin AirPlay fonctionnent à merveille. Spotify ne supporte plus officiellement LMS, mais le plugin “Spotty” est parfait. Le LMS 8.0 est sorti. Je ne l’ai pas encore testé, mais il semblerait qu’il propose même une unification entre les librairies fichiers et streaming.

  2. Pablo
    26/01/2020 à 10:33

    Des requins comme les autres… Quand je pense que le système Squeezebox de Logitech a bientôt 20 ans, et il continue de tourner en open source grâce au développement de Logitech Media Server.
    Un serveur qui fait bien le taf, sur du matériel pourtant devenu obsolète pour beaucoup.
    Franchement un système top, multiroom, airplay, chromecast et j’en passe… Un Raspberry Pi et hop l’affaire est dans le sac 😉

  3. Pedro
    26/01/2020 à 13:50

    Acheter du hardware qui tourne avec du soft open source.
    Bannissez les appareils propriétaire type Apple TV et préférez un appareil de type raspberry. Faites le savoir aux fournisseurs de service et vous n’aurez plus de problème d’obsolescence et ce sera bien moins cher avec que des avantages.

    Il existe des entreprises qui font du durable et même en Suisse comme psi pour l’audio dont le rendu est exceptionnel. C’est cher mais ça dure une vie et c’est encore réparable après une vie pour un prix tout à fait raisonnable. Vous avez le choix d’acheter du bon matériel, faites le !

  4. Fabrice Sonderegger
    26/01/2020 à 17:40

    Pour les fans d’Apple Music, si vous possédez encore une borne Airport Express ne la jetez pas, car elle se laisse connecter très facilement aux appareils Sonos Connect, Play:5 ancienne génération, Connect Amp etc via la borne Aux, vous permettant ainsi de vous passer des mises à jour Sonos concernant les Services de streaming aussi bien qu’avec un Raspberry Pi. Les autres appareils Sonos suivront par Groupage des zones.

    Quoi qu’il en soit ne soutenez Plus Sonos, n’achetez plus de nouveaux composants, cessez de leur envoyer vos données d’utilisateur et désinscrivez-vous du Programme Béta testeur.

  5. Danou
    27/01/2020 à 07:38

    C’est fou toutes ces critiques de gens qui n’ont pas de Sonos en fait… Quel cas est vraiment concerné par l’annonce de Sonos, est-ce si bête de se poser la question?: “Obsolescence de tous les appareils reliés à un appareil « plus ancien »”. Certes, mais comme les produits Sonos ne sont pas reliés entre eux, le seul et unique cas qui semble concerné, c’est le cas du vieux bridge Sonos. Or, non seulement il n’est plus vendu depuis des lustres (remplacé par le Sonos Boost), mais en plus il n’y a en réalité besoin d’aucun bridge pour faire fonctionner un système Sonos (ceux qui ont réellement le système le savent). Il est clair toutefois que le responsable en communication de Sonos est une saucisse.
    Bon, pour ne prendre aucun risque, je vais immédiatement demander à ma grand-mère de remplacer son système Sonos tout neuf par un Raspberry Pi, rien de mieux en effet qu’un système plug&play, user friendly et installé en 1 minute! Et de garder préciseusement son iPhone, il est bien connu qu’Apple garantit les mises à jour de ses appareils à vie!

  6. Henry Dunant
    27/01/2020 à 07:56

    @Danou, je pense que vous aussi n’avez pas saisi la teneur de l’email envoyé aux clients détenant des équipements déclarés « legacy » par SONOS. La liste ne se limite pas à un équipement : Zone Players, Connect, and Connect:Amp; Play:5 gen 1, CR200 et Bridge. Il a été annoncé que Le fait d’avoir un de ces équipements dans votre écosystème fait que l’ensemble de vos appareils, y compris les plus récents n’étaient plus éligibles au mise à jour. C’est l’élément déclencheur de l’ire des clients, sans compter la démarche consumériste de devoir jeter du matériel fonctionnel. Maintenant SONOS a précisé qu’il sera toujours possible d’utiliser l’ancien matériel après Mai et ce en parallèle des nouveaux équipements, les modalités sont encore a définir. Donc rien de clair encore et quand vous avez dépensé plusieurs centaines de francs, voir milliers, avec cette marque vous vous sentez quand même pris pour une sacré bille, voir pigeon. Donc bye bye SONOS.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :