Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Le jeu mobile à l’ère de la 5G, Sunrise et Federer,  Sonos communique

Jouer en 4G ou 5G: la Suisse en bonne position.

Jouer en 4G ou 5G: la Suisse en bonne position.

Mieux vaut jouer nomade sur son smartphone au Pays-Bas qu’en Suisse, même si cette dernière fait partie des bons élèves. Chez Sunrise, on poursuit le business avec Federer, toujours très intéressé… Enfin, Sonos nous a répondu pour nous aider à «recycler» un produit encore parfaitement fonctionnel.

OpenSignal s’est intéressé à la qualité du jeu nomade à l’ère de la 5G balbutiante. Il a tenté de mesurer l’expérience multi-joueurs sur smartphone. Selon les données fournies par le cabinet réputé pour son application participative, Singapour a remporté la médaille d’or avec 85,5 points sur un maximum de 100, selon ce classement.

Les Pays-Bas arrivent en deuxième position avec un score de 85,4 points et le Japon décroche le bronze avec un score de 85,3. Les joueurs nomades bénéficient d’une excellente expérience de jeu dans quatre pays seulement. Quant à la Suisse, elle se positionne à la neuvième place avec 82,9 points sur le front de ce passe-temps très énergivore.

Federer roule encore pour Sunrise

Quand Federer ne contribue pas généreusement au réchauffement climatique en baladant sa personne autour de la planète en avion pour se faire plaisir et entretenir son image, il joue dans des clips publicitaires généreusement payés par Sunrise, sur le dos des clients de ce dernier qui en supportent indirectement les coûts sur leurs factures…

Selon un communiqué de presse, ce partenariat avec Federer a été reconduit pour une nouvelle période de six ans. «A travers ses remarquables performances, il nous montre qu’il est toujours possible de dépasser ses propres limites», se félicite André Krause, CEO de Sunrise. Ayez plutôt conscience des limites de notre planète. Mettons-nous des limites et voyageons moins pour tenter de limiter CO2 et réchauffement climatique. Nous devons probablement apprendre à ne pas dépasser certaines limites…

Sonos communique…

Du côté de Sonos, après avoir relaté mon passage décevant du Connect au Sonos Port, je n’ai pas reçu moins de deux réponses de l’excellent fabricant californien d’enceintes connectées quant au recyclage de ses produits désactivés. Dans les deux cas, cette «nouvelle icône de l’obsolescence planifiée» me renvoie sur des centres de recyclage qui sont listés sur internet. En Suisse, Sonos me propose cette liste.

Dans sa communication, Sonos insiste désormais sur les deux options à disposition de ses clients utilisant les appareils concernés. «Ils peuvent continuer à utiliser leurs produits comme auparavant, ou ils peuvent retirer les produits concernés de leur système et les remplacer par des nouveaux». Aujourd’hui peut-être puisque Sonos a retourné sa veste en précisant qu’il ferait le maximum pour garder ses produits à jour, ce qui n’était pas le cas au début, comme expliqué ici.

Xavier Studer

6 commentaires pour “Le jeu mobile à l’ère de la 5G, Sunrise et Federer,  Sonos communique

  1. Tricoline
    06/02/2020 à 06:09

    De toute manière un Federer ou une autre personnalité connue, ils s’en moquent du climat et de la planète, ces gens sont bien plus préoccupé par leurs comptes en banques.

    Regardez donc Mike Horn, soit disant inquiet pour la banquise mais qui participe quelques semaines plus tard au Paris-Dakar dans le désert en Arabie Saoudite, et pas avec une voiture électrique.

    Tous ces moralisateurs médiatiques du « climat », ce sont de parfait hypocrite.

  2. Felda
    06/02/2020 à 08:33

    Parfaitement d’accord avec vous concernant Federer.
    La question est : comment fédérer (sans jeu de mots…) tous les consommateurs qui pensent ainsi pour faire bouger les choses ?

    Exemple personnel : j’ai acheté il y a 10 ans une machine à café Jura, superbe qualité, elle tourne toujours comme une horloge, et niveau écologie, ça défonce le Nespresso… mais quand l’heure viendra de la remplacer, j’hésite franchement à prendre une Jura, principalement à cause du partenariat avec Federer (et je n’ai rien contre lui personnellement, c’est uniquement le fait de savoir qu’une partie du prix part dans la poche d’un « influenceur ») !!

    Comment passer le message à ces sociétés ? Il faut du volume, car à coup de mails uniques, je crains que l’on passe pour des hargneux 😉

    Et pour Sonos, j’ai choisi mon camp : je garde mes appareils jusqu’à qu’ils soient totalement inutilisables, et vu le tollé de ces dernières semaines, je pense aussi qu’on pourra continuer encore quelques années…

    • Frjo
      06/02/2020 à 10:38

      ne prenez pas Nespresso… vous allez sponsoriser Georges Clooney…. 🙂

  3. Frjo
    06/02/2020 à 10:47

    Les pays-bas sont plats… c’est plus facile à couvrir que notre beau pays montagneux et plein de tunnels. Une bonne comparaison aurait été avec l’Autriche qui est devant la suisse. quelles sont les explications avec l’Autriche?
    Sans oublié qu’à cause de sa taille près de la moitié du territoire suisse à des fréquences à partager avec les voisins, donc forcément la qualité ne peut être aussi bonne.
    Est-ce juste de comparer par pays et pas par opérateur, j’ai jeté un court coup d’oeil sur l’étude, mais il ne me semble pas expliqué… est-ce que le moins bon opérateur ne fait pas plus baisser la moyenne nationale?
    Population, et donc activités, et donc connections plus dans les agglomérations urbaines? abonnements non bridés? qu’est-ce qui explique ces différences?

    Pour Federer, je pense qu’il est dommage qu’une marque s’accoquine encore avec une personnalité qui voyage autant de nos jours (Nota Bene, Swisscom sponsorise entre autres l’équipe suisse de ski, est-ce mieux?)
    La question n’est pas de savoir ce que fait Federer pour la planiète… il est depuis 20 ans autour du monde dans un système qu’il ne changera pas seul, autour d’un problème que l’on évoquait pas en ce temps. Ce serait plutôt: devons nous encore laisser organiser des compétitions internationales? ou même finalement laisser les gens partir loin en vacances en avion?

  4. Pedro
    06/02/2020 à 11:27

    Il faut arrêter avec votre écologie à 2.-
    Réveillez vous et arrêtez de suivre nos écolos et nos politiciens… Ouvrez les yeux sur ce qui se passe réellement sur terre.
    Certains pays comme l’Inde n’ont même pas de normes de pollution et qui profite et fait mousser les rivières tellement ils rejettent de la merde dedans ?

    Nos gros pharmas brassant des milliards et quand ils demandent à être interviewer la police repousse les journalistes voilà leur réponse. Est ce qu’on en entend parler non car la Suisse a besoin de leur milliard d’impôts voilà comment marche l’écologie actuellement sur terre. Donc ce n’est pas une taxe poubelle qui amène les déchets droit dans les forêts qui va faire changer les choses. Ce n’est pas que l’Inde qui est touché mais toute la planète car tout ça finit dans l’océan, eau qui est utilisé par les poissons qu’on mange mais aussi qui va s’évaporer et revenir sur nos montagnes avec ou sans particules toxiques ?

    Les déchets flottants en plastique la faute à qui ?
    Ceux qui les produisent et réduisent encore leur contenance pour produire plus de bouteilles et de déchets ?
    Ou le consommateur qui a peut être jeter la bouteille a un endroit approprié mais qui s’est envolé et a fini dans une rivière puis dans l’océan ?
    Pourquoi a t’on enlever la consigne sur le verre et le pet ?
    Pourquoi on ne responsabilise pas les producteurs de pet ?

    Alors non si quelqu’un a fait un Paris Dakar pour son plaisir personnel cela ne va pas changer grand chose aux principaux problèmes qui ne sont pas ceux qui sont ciblés actuellement.

  5. Tricoline
    06/02/2020 à 12:00

    Hum Mike Horn ce n’est un simple quidam qui fait le Paris Dakar pour son plaisir vu la notoriété du personnage, donc plus crédible pour le reste.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :