High-Tech: le test multimédia du très original LG Wing à écran pivotable…

  • Post last modified:27/12/2020
  • Post comments:2 commentaires
Le LG Wing dans son mode «Gimbal».
Le LG Wing dans son mode «Gimbal».

Le choc passé, puisqu’on n’avait plus vu ça depuis le LG U960 taillé pour le DVB-H (nostalgie, nostalgie…), nous avons poursuivi notre test du LG Wing. Que penser de ce smartphone très imposant, qui possède notamment un mode de stabilisation vidéo très, très avancé. Test multimédia.

Comme nous «avons déjà dit, la prise en main de ce smartphone est bluffante à plus d’un titre. Pour commencer, on se demande s’il est vraiment possible de faire pivoter l’écran tant la finition brillante de ce fleuron du Coréen, fort d’une longue histoire en la matière, est impeccable!

LG Wing: un OVNI moyen de gamme

Après une rapide mise en marche, l’autre choc provient du superbe écran de 6,8 pouces de diagonale P-OLED FHD+ de 2460 x 1080 pixels d’un rapport de 20,5: 9. L’écran secondaire OLED mesure tout de même 3,9 pouces de diagonale. Fiche technique. Une disposition originale, qui doit tout de même être apprivoisée au quotidien vu son caractère original.

Évidemment, constatant que ce smartphone est animé par un processeur Snapdragon 765 5G pour tout de même 8 Go de mémoire vive, on est vite tenté de le soumettre à la question. Si en main la navigation dans le système animé par Android 10 est des plus fluides, le résultat n’est que de 315’000 points sur AnTuTu, soit moins de la moitié des smartphones les plus puissants (Le Mate 40 Pro fait par exemple près de 695’000 points) Pas idéal pour des jeux gourmands, qui manquent de fluidité.

Coque de protection pour le LG Wing

Une coque de protection fournie avec l’appareil permet de protéger la partie inférieure, ce qui laisse la possibilité de faire pivoter l’écran. Le second affichage permet de manière optionnelle de piloter sa vidéo sur YouTube, par exemple ou de disposer d’un écran supplémentaire pour certain jeux compatibles. Ingénieux, mais un peu déstabilisant.

Mais l’utilisation la plus remarquable de cette disposition en croix réside dans le mode vidéo ou plus exactement le «mode stabilisation gimbal», qui fait référence à des produits comme le DJI Osmo Mobile 2. Incroyablement efficace! Presque une révolution, même si la résolution est limitée à la résolution Full HD, pour permettre un véritable mode stabilisé…

Un mode «gimbal» original

Pour avoir un avis autorisé sur la question, j’ai confronté le résultat de cette stabilisation à trois smartphones très récents ou bénéficiant d’un mode ultra-stabilisé. Force est de constater que les Samsung Galaxy S20 Ultra 5G, Oppo Find X2 Pro et Apple iPhone 12 Pro Max donnent plutôt de bons résultats.

Attention toutefois à certains détails. Le mode «gimbal» proposé par LG permet aussi des déplacements très fluides dans les quatre directions, comme sur un Osmo Mobie. Vraiment sympa. Par ailleurs, des modes avancés d’hyperlapse et slow-motion sont proposés. Plutôt sympa: je laisse l’internaute se faire une idée du rendu en consultant les vidéos ci-dessous, tout au fond de cette note.

Photos et vidéos de qualité

Orienté clairement photo et vidéo, ce smartphone de 260 grammes produit évidemment de la vidéo 4K à 60 images par seconde lorsqu’il est utilisé dans sa configuration habituelle. Dans cette utilisation standard, nous avons plutôt été convaincus de ses performances photo et vidéo, comme l’illustrent les galeries ci-dessous. Il faut dire que LG a produit ces dernières années différents appareils plutôt innovants!

En mains, ce smartphone très glissant sans sa coque fait son poids. Il est par ailleurs tout de même parfois un peu limité par sa conception. Nous avons ainsi fait particulièrement attention à sa «double couche» en prenant nos photos. Cette particularité confère tout de même une impression de fragilité à ce modèle, même si son constructeur s’en défend.

Un modèle 5G boudé par les opérateurs

Et puis, est venue la question du test des réseaux mobiles et de la 5G sur ce modèle réactif et qui fonctionne bien aussi bien en Wi-Fi (malheureusement pas 6 ou ax). J’ai eu beau lui administrer des SIM Salt, Sunrise et Swisscom, je n’ai pas réussi à le connecter sur les réseaux 5G de ces opérateurs, visiblement peu soucieux de cette question.

Comme expliqué dans cette note, cette particularité a même valu une mention spécifique sur le site de digitec, qui vend cet appareil. Evidemment, on se dit qu’avec un peu de bonne volonté, il devrait pouvoir prochainement se connecter sur la 5G de nos trois opérateurs télécoms, qui cherchent d’abord à vendre les modèles qu’ils ont identifiés comme intéressants.

La question de l’ergonomie…

Au quotidien, l’utilisation de ces modes d’écran est surprenante et nécessite un temps d’adaptation, puisque des fonctionnalités additionnelles sont proposées sur le petit écran carré, ce qui permet de bénéficier d’un maximum de visibilité sur l’écran principal, ce qui est conceptuellement bien vu.

Cela dit, lorsque le LG Wing se verrouille alors qu’il est en mode croix, il faut penser à apposer son empreinte digitale sur la grande partie de l’écran. Évidemment, on n’est pas censé le laisser se mettre en veille dans cette posture, mais… Et puis, il y a la question des applications et des menus à gérer sur deux écrans: pas toujours évident.

Un bilan amusé

Au final, je trouve toujours que cet OVNI est bienvenu dans le paysage parfois un peu tristounet et presque un peu sclérosé des smartphones… Même si cet appareil nécessite un temps d’adaptation, son constructeur a le mérite (et ce n’est pas la première fois) de proposer quelque chose de différent pour des utilisateurs qui auraient d’autres attentes. Bien vu.

Côté design, non seulement le double écran, comme aussi la caméra frontale escamotable font évidemment sensation. Après quelques modèles qui nous ont fait moins envie, LG revient en force avec des propositions d’innovation en rupture. Le LG Wing, qui dispose d’une autonomie d’au moins une bonne journée d’utilisation, est disponible pour 1099 francs avec 128 Go de stockage.

Xavier Studer

Test photo. LG Wing 5G

Test photo. Apple iPhone 12 Pro Max

Test photo. Oppo Find X2 Pro 5G

Test photo. Samsung Galaxy S20 Ultra 5G

 

Test de stabilisation vidéo: LG Wing en mode Gimbal, Full HD 60p

Test de stabilisation vidéo: iPhone 12 pro Max, Full HD 60p

Test de stabilisation vidéo: Oppo Find X2 Pro, Full HD 60p

Test de stabilisation vidéo: Samsung Galaxy S20 Ultra 5G, Full HD 60p

Cet article a 2 commentaires

  1. Theo

    Disons que de mettre 1100 francs pour un modèle qui a un processeur moyen de gamme, ça fait cher, même si on peut tourner l’écran.

  2. Antoine

    Autant acheter un vrai stanilisateur à 200 balles.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.