Le temps de la maturité est-il arrivé pour macOS Big Sur 11.2?

  • Post last modified:07/02/2021
  • Post comments:6 commentaires
Le temps de la maturité pour macOS Big Sur.
Le temps de la maturité pour macOS Big Sur.

Après quelques semaines difficiles sur macOS Big Sur 11.1, j’ai mis à jour cette semaine sans trop attendre mon MacBook Pro 2020 Intel vers la version 11.2. Il faut dire que jusqu’ici, j’ai été confronté à de multiples problèmes sur la version précédente. Le temps de la maturité semble venu chez Apple!

Après avoir expérimenté notamment le verrouillage de mes paramètres utilisateurs de manière surprenante, j’ai tout de même été confronté à un ou deux plantages quotidiens depuis ma migration vers Big Sur, sans trouver l’éventuel programme à l’origine de ce dysfonctionnement.

macOS Big Sur: six semaines pour achever le travail

Depuis ma mise à jour vers la version 11.2, ces problèmes ont miraculeusement disparu. Aucune des mises à jour des programmes que j’utilise quotidiennement, notamment Adobe ou Microsoft, n’avait permis jusqu’ici de stabiliser la situation. Visiblement, le système était en cause.

Dans l’intervalle, mon MacBook a en effet envoyé de multiples rapports de plantage à Apple de manière semi-automatique. Il aura fallu pas loin de six semaines pour qu’Apple finalise son système. On se dit parfois que même Microsoft fait mieux avec Windows 10, désormais très fiable…

La stabilité retrouvée sur Apple

Bref, c’est à nouveau un vrai bonheur que de pouvoir reprendre sérieusement le travail sur mon MacBook Pro 2020. Enfin presque… Les problèmes de colorimétrie évoqués ici concernant Adobe Premiere Pro ne sont toujours pas résolus. Décidément, à l’ère de la prétendue «intelligence artificielle» il faut se montrer de plus en plus patient avec l’informatique…

Ces différents problèmes ne sont pas anecdotiques. Ils montrent combien nos technologies numériques de l’information sont fragiles. Et concernant les systèmes d’exploitation, je dois avouer que je suis de plus en plus perplexe quant à cette mode de vouloir proposer chaque année ou chaque six mois une nouvelle version…

Xavier Studer

Cet article a 6 commentaires

  1. Topor

    C’est pas trop tôt! Combien de mois après le lancement de la version 11.0????

  2. Bebert

    Ma femme a mis à jour. Elle a toujours des plantages…. Moins, mais encore

  3. Bernard

    Tous ces problèmes ne donnent pas envie. Visiblement Windows est plus stable.

  4. Henry Dunant

    Je pense qu’il faut pondéré l’expérience utilisateur sur Bug Sur en fonction de l’usage de chacun, Personnellement j’ai un usage essentiellement bureautique et de traitement d’image limité (APple Photos) et je n’ai pas rencontrés de problèmes depuis la première mouture de Big Sur. Je pense que suivant le “poid” (conso CPU/RAM) des applications utilisées qui poussent la machine dans ses retranchement il y’a peut être encore quelques plâtres qui ne sont pas frais.

    Il ne faut perdre de vue aussi que Apple s’est peut être un peu dispersé en sortant en parallèle sa nouvelle gamme sur processeurs M1. Bon ce n’est que mon opinion.

  5. MM

    Visiblement, Apple n’est plus ce que c’était.
    J’ai ouï dire que les mises à jour du système seraient forcées à l’avenir. Je trouve cela vraiment mauvais. Bonjour les incompatibilités avec les logiciels installés.

  6. toto

    Hum, je ne suis pas certain que ça soit pertinent de comparer un OS qui vient de sortir à un autre dont la première version date d’il y a 5 ans

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.