High-tech: le test video 4K HDR d’Adobe Premiere Pro… à Apple iMovie!

  • Post last modified:02/01/2021
  • Post comments:7 commentaires
Deux ou trois réglages colorimétriques sur Premiere Pro d'Adobe.
Deux ou trois réglages colorimétriques sur Premiere Pro d’Adobe.

Le monde de la vidéo reste plus compliqué que jamais pour des raisons techniques et logicielles. Il est loin le temps où l’on coupait de la pellicule pour la raccorder à d’autres rushes. Récemment, j’ai rencontré quelques difficultés à utiliser dans Premiere Pro une séquence réalisée avec un Canon EOS R6. Adobe cherche d’ailleurs toujours la solution ad hoc…

Après avoir constaté la qualité des fichiers vidéo produits par mon Canon EOS R6, le temps du montage était arrivé. Pas tout à fait une évidence d’arriver jusque là, puisque pour réaliser 30 secondes de vidéo en UHD, l’appareil produit un fichier de plus de 1,2 Go… C’est le prix à payer pour faire de la vraie 4K, qui n’a rien à voir avec ce qui nous est vendu par les fabricants de smartphones…

Canon EOS R6: 4K 50p IPB HDR PD

Certes, je n’ai pas économisé sur la bande passante en choisissant les réglages suivants: 4K à 50 images par seconde IPB en mode HDR PQ (conforme à la spécification BT.2100), ce qui représenterait environ jusqu’à 340 Mbits/sec, selon les données officielles de Canon. Evidemment, on peut choisir des réglages plus «modestes», si nécessaire.

On n’enregistre pas une telle quantité de données sur n’importe quoi. Mon choix s’est donc tourné vers une carte Sony Tough UHS-II, capable de lire des données jusqu’à 300 MB/sec (2400 Mbits/sec), mais surtout de les enregistrer à 299 MB/sec…. Une bonne chose de faite. l’enregistrement sur ce support s’est déroulé sans problème, ce qui n’était pas gagné d’avance.

4K: MacBook Pro sur M1 sans problème

Vient alors le moment du montage. J’ai à nouveau constaté que mon MacBook Pro 2020 Intel Core i7 de 10e génération avec 32 Go peinait à lire un tel fichier 4K HDR, alors qu’un MacBook Pro sur M1 le lisait sans aucun problème… Et ça, c’était avant de glisser le fichier dans Adobe Premiere Pro, qui fait partie de la suite Creative Cloud à 700 francs par an environ…

Dans ce logiciel de montage professionnel, j’ai constaté que la correspondance colorimétrique n’était pas automatiquement assurée. J’ai rapidement contacté le support d’Adobe en espérant gagner temps. Mais après avoir passé environ deux heures avec deux techniciens à qui j’avais bien donné le type d’appareil utilisé et tous les détails du fichier considéré, je n’ai toujours pas la solution adaptée… J’ai d’ailleurs convenu vendredi d’un nouveau rendez-vous téléphonique…

Aucun problème dans Final Cut Po ou iMovie!

En revanche, j’ai constaté qu’en glissant le même fichier de ce Canon EOS R6 dans Final Cut Pro ou dans iMovie, je ne rencontrai aucun problème! Par ailleurs, dans ces logiciels Apple, la lecture de la vidéo est fluide, ce qui n’est pas du tout le cas dans Adobe Premiere Pro. J’ai donc terminé mon petit montage dans iMovie, compte tenu de la simplicité de mon projet. Sans commentaire.

Bref, le montage vidéo, même pour des choses très simples devient parfois une horreur dès qu’on s’aventure dans des formats un peu plus professionnels que ce qui sort d’un iPhone 12 Pro ou d’un autre smartphone. Enfin, encore une fois, on constate à quel point Adobe a du travail sur la planche en termes de performances de ses logiciels. Presque désespérant…

Xavier Studer

PS. J’ai fini par trouver différents réglages pour que le métrage original soit reconnu dans la bonne colorimétrie, de même que la séquence. Ce qui ne résout pas tout. Un ajustement rapide dans le Moniteur Lumetri permet d’atteindre des résultats satisfaisants.

Quelques ressources utiles:

Faire de la vidéo avec le Canon EOS R6
L’enregistrement vidéo sur le Canon EOS R6
HDR PQ sur Canon EOS R6
Comment travailler en HDR dans Premiere Pro

Cet article a 7 commentaires

  1. Marc-H.

    Ca fait des années qu’Adobe a des problèmes de performances avec ses version de Premiere. Vous avez probablement intérêt à passer sur Apple avec votre Mac. Final Cut Pro est beaucoup plus performant!

  2. Pedro

    Comment votre processeur m1 en encodage vidéo sur première ? 🙂
    Il n’y a pas de temps rien et c’est passé le tendu des couleurs. Le seul aspect important et le temps que prend le processus par rapport à un vrai processeur. Un 45w amd par exemple 😀

    1. Xavier Studer

      Temps d’encodage sur iMovie sur MacBook Pro 2020, core i7, 10e génération et 32Go: 4 minutes et 7 secondes
      Temps d’encodage sur iMovie sur MacBook Pro 2020, M1, 16Go: 43 secondes

      1. Pedro

        C’est juste impossible même un i5 a moins de différence sur les tests que je vois ça prend 20/30sec de plus que le m1 sur un i5 donc je vois mal que ça prenne 4 min de plus sur un i7 sauf si on change des paramètres ou on utilise pas tous les côtes.

        Et ça donne quoi sur Adobe premiere avec les mêmes paramètres en réencodage ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.