La vague 5G continue de déferler: plus de 150 réseaux dans le monde

  • Post last modified:26/03/2021
  • Post comments:14 commentaires
Le nombre d'appareils 5G.
Le nombre d’appareils 5G.

L’Association mondiale des fournisseurs mobiles (GSA) indique que 153 opérateurs dans 64 pays ont à la mi-mars 2021 annoncé des lancements de réseaux mobiles 5G. Mieux, les constructeurs dénombrent 428 opérateurs dans 132 pays qui investissant dans l’ultime technologie mobile.

Il faut dire que les consommateurs ont toujours plus de choix. Selon des données publiées il y a peu par la GSA, ce sont plus de 600 périphériques compatibles qui ont été annoncés. Rien que ces trois derniers mois, ce chiffre a progressé de 21%, selon un rapport publié sur internet.

Plus de 400 appareils dans le commerce

Selon le même texte, plus de 400 appareils compatibles 5G sont disponibles dans le commerce, soit une augmentation de plus de 33% ces trois derniers mois. Au total, la GSA a identifié 21 «facteurs de formes» différents, soit 21 types d’appareils destinés à des usages variés.

Cette même association a dénombréé 68 opérateurs dans 38 pays qui investissent dans la 5G autonome dite «5G Standalone», c’est-à-dire la véritable 5G qui offrira notamment des temps de latence réellement meilleurs que ceux constatés aujourd’hui. Du moins théoriquement, puisque tout ça reste à tester…

La 4G se développe encore

Parallèlement, le dernier rapport de la GSA confirme les investissements continus des opérateurs dans les réseaux 4G LTE. Il constate que 917 opérateurs dans 243 pays affirment vouloir investir dans cette technologie presque universellement répandue dans le monde entier.

L’Association mondiale des fournisseurs mobiles (GSA) comprend parmi ses membres de grands fournisseurs d’équipements réseau comme Huawei, Nokia, Ericsson, voire Samsung et ZTE. Des fondeurs comme Intel et Qualcomm font aussi partie de ce groupement industriel.

XS

Cet article a 14 commentaires

  1. Yves

    Et en Suisse, ça avance?

  2. Nycko

    Et comme par hasard, les précurceurs dans ce domaine sont bloqués par l’ex puissance No1 américaine (Zte – Huawei) et maintenenant essayent de s’imposer mondialement avec les vaccins Covid qui sont ironiquement élaborés ailleurs qu’aux Usa qui ont seulement des parts de ces sociétés qui travaillent pour eux. Pourquoi on a pas droit au Sputnik qui a libéré Israel du Covid ?

    1. Alain

      @Nycko, heu…, Israel a plutôt utilisé le vaccin Pfizer BioNtech non ?

  3. Hurley

    il manque le mot « investir » à l’avant dernier § « 243 pays affirment vouloir ___ dans cette technologie »

  4. Nicolas Pernet

    La 5G est-elle le nouveau jeu de l’avion ? https://www.lightreading.com/5g/europes-telcos-wont-spend-euro-300b-whatever-etno-says/a/d-id/768339
    L’investissement nécessaire ne sera jamais rentable. Et les opérateurs vont se retrouver saignés à blanc.
    @Alain, Vous appelez ce qui se trouve sur le site de Chance 5G des informations ?
    « en Suisse, la limite fixée pour les infrastructures est aujourd’hui de 4-6 V/m » : c’est un raccourci totalement faux, d’une part parce que les récentes aides à l’exécution ont des facteurs de réduction qui permettent d’émettre plus fort, hausse qui sera masquée par une moyenne sur 6 minutes, d’autre part parce que les installations ont le droit de créer des intensités de champ beaucoup plus fortes. La valeur limite ne vaut que pour les lieux à utilisation sensible. S’il n’y a pas de lieu à utilisation sensible proche de l’installation, les intensités de champ électrique sont beaucoup plus fortes (allez mesurer l’antenne qui se trouve à hauteur de tête sur la chaussée lac de l’autouroute Chexbres-Vevey ou celle présente dans la partie supérieure de l’ascenseur du parking du Flon ou les antennes dans les sols de la capitale vaudoise ou celles dans les passages sous-voies de la gare de Lausanne).
    L’infographie en début d’article est également volontairement trompeuse, puisqu’elle ne mentionne pas que les valeurs calculées dans les trains, lieux de travail et maisons sont des moyennes sur 24 heures qui n’ont aucune base scientifique.
    Et que dire du fait que Chance5G se sente encore obligé de revenir sur les valeurs limites dans les LUS alors que le Conseil fédéral vient de faire un cadeau aux opérateurs avec les aides à l’exécution ?
    Le périmètre d’installation était déjà une notion diminuant la protection. La non prise en compte des antennes de moins de 6 Watts, encore une autre. Le fait qu’il n’y ait pas de zone d’exclusion autour des antennes contrairement à d’autres pays était aussi déjà une entorse à la protection de la population. La neutralité technologique, un cadeau de plus.
    Maintenant si les opérateurs reviennent à la charge via Chance 5G, c’est que tous ces cadeaux ne leur suffisent pas.
    Alors qu’ils le disent clairement et haut et fort. La 5G ne pourrait être éventuellement rentable qu’avec des valeurs limites à 61 V/m. Et encore.
    Comme ça le débat sera vraiment basé sur des faits et non plus sur un saucissonnage successif des valeurs limites par des réglements s’empilant les uns sur les autres.
    Et Chance 5G pourra peut-être alors arrêter d’essayer de tordre la réalité.

    1. Alex

      Bc bc bc bc de bla bla , si vous saviez ce ce que la grande majorité des gens s’en foutent 👎👎 , on est pas tous paranoïaques ho la la 😀😀

    2. misenta

      @Nicolas Pernet: Et vous, vous ne la tordez pas la réalité en ne précisant pas qu’au passage du Flon (ou toutes autres lieux avec antennes de téléphonie mobile), le rayonnement est limité comme un lieu momentanément occupé (LSM) et que la valeur autorisée doit être inférieure à 50V/m en Suisse (en « Worst case »)… Donc inférieure aux 61V/m préconisé par l’OMS!
      CQFD

      1. Nicolas Pernet

        Ce n’est pas moi qui colporte partout que les valeurs limites sont 10 fois plus basses en Suisse qu’ailleurs.
        Et d’ailleurs, https://www.facebook.com/agostinodiciaula/posts/10224738761885705 , l’exemple de l’Italie qui est en train de remonter ses valeurs limites de 6 V/m à 61 V/m. Juste pour déployer la 5G…
        Demandez à n’importe quel quidam dans la rue où se situent les valeurs limites suisses, il répondra 10 fois plus basses que dans les autres pays. Bel exemple du travail de désinformation effectué par le lobby de la 5G depuis 2 ans. Quod erat demonstrandum.

        (Au passage si la valeur limite d’immission est bien à 51.94 V/m pour les fréquences jusqu’à 2600 MHz, c’est à 61 V/m qu’elle est pour la bande 3600 MHz = ICNIRP et OMS).

  5. Oliver

    La question est surtout : à quoi ça sert? Je suis développeur en informatique depuis 20 ans, je travaille régulièrement connecté à différents services/entreprises en utilisant mon téléphone 4g comme routeur, je n’ai jamais eu de problèmes. Si l’idée est de fournir du Netflix UHD depuis les téléskis ou bien les places de picnic, c’est un peu lourd. De mon point de vue, c’est une « avancée » technologique inutile pour 99% de la population.

    1. Jesse

      La 5G a 2 uses cases primordiaux que personne ne voit pour le moment:
      – Assurer la continuité des usages mobiles car la 4G actuelle arrive a saturation et si rien n’est fait vous ne pourrez plus faire ce que vous faites actuellement en 4G dans quelques mois.
      – Développer la connectivité des sites industriels et autres M2M

      1. Oliver

        Ces deux uses cases n’ont aucun fondement pour le 99% des utilisateurs. Le problème est le suivant : les opérateurs, les fabricants de matériel et autres fournisseurs de services doivent maintenir une croissance. Le geek que je suis suis celà avec intérêt, mais comme consommateur responsable, on peut (doit?) se demander si une TV UHD (ou un téléphone UHD), si une machine à café connectée nous rend un vrai service. La réponse est non. Mais comme la tech doit continuer son développement, elle propose des avancées qui sont à la fois inutile et extrêmement consommatrice en ressources internet. C’est donc pour cet inutilité (à 99%), et ces futilités qu’on se voit aujourd’hui imposer une technologie tout autant inutile (à 99%). Est-ce que si 1% de la population utilise un hélicoptère on construit un héliport dans tout les villages ? La réponse est oui, si la pub et les lobbies arrivent à le vendre. C’est exactement la situation de la 5G.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.