Lutte illégale contre la 5G à Genève et dans les cantons: un exemple d’absurdité totale

  • Post last modified:30/04/2021
  • Post comments:16 commentaires
Alors que des groupuscules conspirationnistes et réactionnaires foulent aux pieds la démocratie, Swisscom couvre déjà légalement presque toute la Suisse en 5G.
Alors que des groupuscules conspirationnistes et réactionnaires foulent aux pieds la démocratie, Swisscom couvre déjà légalement presque toute la Suisse en 5G.

Sans surprise, la loi contre la 5G a été jugée illégale à Genève. Tellement évident que certains politiques locaux ont avoué être allé trop loin. Cet exemple illustre parfaitement un combat souvent ridicule, souvent piloté par des groupuscules extrémistes qui mélangent tout!

Du côté du boulevard, par exemple, on a prolongé cette levée d’interdiction avec des bavardages sur l’impact des éoliennes, de barrages ou des panneaux solaires sur le paysage ou sur le patrimoine: une comparaison vide qui montre la faiblesse de l’argumentation des opposants. Le café du commerce dans toute sa splendeur!

Une victoire d’étape?

Il en va de même de certains commentaires publiés sur internet à peine dissimulés sous un vernis de pseudo-objectivité. Tout en insinuation, on évoque une victoire d’étape des opérateurs laissant à penser que le combat pourrait se durcir. Pour quelle raison, en vertu de quelle propagande?

Il est vrai que les réactionnaires et les conspirationnistes opposés à cette technologie ont notamment bénéficié d’une visibilité fantastique sur le boulevard. Parfois, on aimerait qu’on fasse autant d’efforts pour vulgariser le discours scientifique. Mais c’est peut-être moins porteur… «Moins sexy»…

Science ou pseudoscience

Car c’est là le cœur du problème. Alors que quelques scientifiques alertent contre la 5G, la grande majorité ne bouge pas. D’autant plus que les spécialistes du domaine se veulent rassurants comme en Allemagne Sarah Driessen, à la tête de la plus grande base de données d’études scientifiques sur les effets des ondes électromagnétiques. Idem en France, avec Anne Perrin, qui a écrit un livre sur les ondes électromagnétiques…

Dans ce contexte très émotionnel, c’est effectivement une victoire d’étape puisque plusieurs initiatives populaires sont dirigées contre la téléphonie mobile. Dans un contexte évident de désinformation, rien n’est effectivement joué. Au final, le grand perdant sera dans tous les cas le citoyen mobinaute…

Xavier Studer

PS. Evidemment, si les connaissance scientifiques devaient évoluer dans un sens ou dans l’autre, il faudrait réviser les normes en vigueur.

Cet article a 16 commentaires

  1. Alex

    Je pense que sur le canton de Vaud , le moratoire n’est plus , j’ai remarqué que sur le trajet A1 – Nyon -Genève, il y’a un pilonne, fraîchement posé, mais il y’a pas encore d’antennes 👍👍👍

  2. bambou55

    Bien que la loi contre la 5G a été jugée illégale, il reste le moratoire d’avril 2019 décrété contre les autorisations de construire nécéssaire à toutes nouvelles installations de téléphonie mobiles et aussi aux modifications “non mineures” !

  3. Alain

    Vous avez parfaitement raison Monsieur Studer. Et quand on voit que des gouvernements cantonaux courbe l’échine devant des petits groupes très minoritaires qui essayent de nous enfumer pour nous faire croire qu’ils sont plus nombreux qu’en réalité et qui agissent avec des méthodes de dictateurs, on peut se poser des questions sur l’état de notre démocratie…

  4. Torxxl

    C’est purement de la politique électorale.
    La 5G la suisse 🇨🇭 en a besoin. C’est notamment grâce à la technologie de pointe que nos entreprises survivent et de ne pas suivre le mouvement va les condamner.
    Les écologistes doivent se battent au niveau européen.
    Et derrière tout cela se pose des questions de fond, on a rien changé avec le Covid alors que c’est la planète qui nous lance un avertissement ⚠️ mais on continue à polluer. C’est nos modes de fonctionnement qu’il faut changer sans quoi la technologie continuera à évoluer notamment avec la 5G pour couvrir notre frénétique consommation de bandes passantes

    1. Alexandre

      « La planète nous lance un avertissement » : c’est quelle religion ?

      La grippe aviaire, c’est la planète qui lance un avertissement aux oiseaux ? 😅

  5. Jean Dubois

    C’est un peu facile d’attribuer les oppositions à la 5G à d’hypotétique réactionnaire ou conspirationniste alors que le débat de fond mérite qu’on lui prête attention notamment pour des raison écologique.
    Sur quoi de base les personnes qui dise qu’il ne faut pas rater cette technologie alors que personne n’en a besoin. Même les entreprises (qui sont toutes équipé en fibre) on d’autre moyen de diffusé du réseau en leur sein et en de qui concerne les véhicule autonome on peut encore attendre 10 ans.
    Tout pense à croire que c’est juste un moyen pour augmenter le prix des terminaux et des abonnements.

    1. Alexandre

      Bien sûr que le débat de fond doit être posé sur la dangerosité mais non pas sur l’utilité.

      Sinon, alors il faudrait débattre de l’ouverture de chaque nouveau commerce et de son utilité ce qui ne fait pas de sens.

      Le marché s’occupera de trier de ce qui est utile et inutile.

      1. Jean Dubois

        Le débat doit aussi être posé en ce qui concerne l’impacte écologique de la 5G car ajouter 26000 antennes supplémentaire en arguant que c’est un technologie qui consomme moins d’énergie est un peu gros, sans parler de l’effet rebond.

        Compte tenu de tous ça et du fait que Swisscom est sensé assurer un réseau fiable aux Suisses. Oui on peut remettre en doute leurs choix stratégique sachant que cette technologie ne servira à rien au citoyen lambda met que ça va tout de même gonfler sa facture (smartphone et abonnement).

        En ce qui concerne la dangerosité de la 5G, je fait confiance à la confédération. Pour moi c’est juste un débat qui sert à masquer les vrai questions de fond

  6. Torxxl

    Pathétique c’est pas une religion mais une constatation.

  7. merinos

    une chose étonnante, selon un article du Temps, est que les autres générations de téléphonie cellulaire étaient également concernées par cette interdiction.

    1. bambou55

      L’article du Temps est juste, en tout cas en ce qui concerne Genève, le moratoire est appliqué pour toute les générations… La raison en est bien simple, lors de la délivrance d’un permis de construire, la génération n’y figure pas…

      1. Laurent

        Disons que durant le siècle dernier il y avait bien des “experts” qui prédisaient que les vaches allaient arrêter de produire du lait parce que le passage des trains à vapeurs les stressaient. Bref à chaque technologie nouvelle, sa bande de “sceptiques”…..

  8. webmestre5gmoratoire

    Pour parler d’enfumage, on peut commencer par le sensationalisme de la presse, qui traite de « loi anti-5G » la modification de la LCI qui formellement exigeait simplement que les modifications d’antennes dites « mineures », soient soumise au processus de mise à l’enquête. Le fait de mettre à l’enquête ne présume en aucune manière qu’elle sera refusée, mais simplement qu’elle soit dûment examinée. Pour la période 2019-2020, il y a eu env. 130 mises à l’enquête à Genève, qui ont effectivement été gelées en vertu du moratoire voté par le Grand Conseil (ce gel à été attaqué par les opérateurs et la cause est actuellement pendante auprès du Tribunal administratif de première instance). Mais dans le même temps il y a eu plus de 400 modifications mineures qui ont passé comme une lettre à la poste, et ce sont ces modifications qui ont transformé massivement les antennes 4G en antenne 5G (en réalité du 4G LTE). C’est ces modifications qui étaient visées par la modification de la loi LCI. Cette dernière a été condamnée par la chambre constitutionnelle en vertu du respect du droit fédéral supérieur (L’ORNI) alors que cette même ORNI a une légitimité douteuse puisqu’elle n’est pas gérée par une loi de niveau supérieure.
    Le jeu est complexe et les mensonges sont fréquents, et je pense effectivement que la partie n’est pas finie…

  9. Yannick

    Mais arrêtons les voitures, les avions et tout ce qui fonctionne à l’essence car oui avant avec des chevaux et bateaux à voiles tout marchait déjà…

    Pareil pour la médecine… rejetons toutes avancée technologique…. juste par prétexte que quelques idiots vont utiliser a mauvaise escient…

    Je veux dire si ces groupes étaient là pour la découverte du nucléaire…. ha mais c’est mal, le bois et charbon ça marche, le nucléaire c’est dangereux….

    Bref ces gens là sont juste des gros trolls et malheureusement avec toutes les avancées technologiques qu’ils n’ont pas pu combattre ils sont toujours là et leur espérance de vie est longue, alors qu’à l’époque, manifester devant la grotte du dragon pour faire moins de bruit c’était assez direct comme sanction et hop on en parle plus…

    Certaines fois je me demande si le droit de vote devrait être donné avec un certain QI… 😂

    1. Alain

      @ Yannick, on pourrait même aller plus loin et interdire les humains puisque quand ils emettent des prouts, c’est du métane qui est un gaz a effet de serre 😂
      MDR

  10. Nico

    Merci pour cet article M. Studer, ça fait plaisir de lire un article engagé qui prend clairement position. Cela manque dans ce paysage médiatique où la majorité des articles sont tièdes, les journalistes ayant peur de prendre position et de risquer leur réputation. Le fait que je sois d’accord avec vous sur le fond aide le compliment, mais c’est ici la forme que je salue.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.