Internet mobile: à peine plus de 100 abonnés pour 100 habitants en Suisse

  • Post last modified:08/07/2021
  • Post comments:6 commentaires
Nombre d'abonnés mobiles pour 100 habitants. Graphique: OFS.
Nombre d’abonnés mobiles pour 100 habitants. Graphique: OFS.

Ce titre est évidemment une boutade, car il illustre le taux incroyable de pénétration de l’internet mobile en Suisse. Avec un peu plus d’une centaine d’abonnés mobiles haut débit par tranche de 100 habitants, ce résultat est déjà énorme. La Suisse se situe toutefois en dessous de la moyenne des pays de l’OCDE et loin des meneurs!

En effet, lorsqu’on analyse les derniers chiffres publiés mardi par l’Office fédéral de la statistique (OFS), on constate que le Japon dénombre quelque 180 abonnements mobiles pour 100 habitants. En juin 2020, les Pays-Bas, la Suède, le Danemark, les Etats-Unis et la Finlande revendiquent des taux compris entre 120 et près de 160 abonnements environ!

Des chiffres très hauts partout…

Derrière la Suisse, on trouve la France, l’Italie, la Belgique, l’Allemagne, le Canada et le Portugal avec des taux des nombres d’abonnements compris entre environ 90 et 75 abonnements par 100 habitants, selon les données de l’organisation de Coopération et de développement économique (OCDE). Dans tous les cas, des chiffres très élevés quand on réfléchit à ce qu’ils signifient…

Sans tenter d’essayer d’expliquer les différences entre ces chiffres, retenons le degré de dépendance de nos sociétés envers l’écosystème mobile. Aujourd’hui, surtout après le Covid qui a contraint les retardataires à se mettre à niveau, on fait tout depuis nos smartphones: achats, titres de transport, certificats médicaux, etc. Les pays les plus avancés proposent (ou vont proposer) des papiers officiels sur le mobile.

Papiers officiels, paiements mobiles…

Les fabricants les plus avancés comme Samsung ont bien compris les enjeux et se sont rapprochés de différents gouvernements pour les aider à migrer certains documents officiels sur les smartphones, ce qui ne va pas poser de nouvelles questions… Un État peut-il être dépendant à ce point d’une marque ou d’une technologie, par exemple?

Plus fondamentalement, cette extrême dépendance de nos sociétés aux technologies mobiles de l’information ne va pas non plus sans poser quelques questions. Alors que la monnaie a disparu ou est en train de disparaître de certains pays, on se dit qu’une panne d’électricité généralisée aurait de fâcheuses conséquences…

Xavier Studer

Tous les indicateurs de la société de l’information

Cet article a 6 commentaires

  1. Nycko

    Je fais partie de ceux qui ont 2 abonnements mobiles, dont 1 me sert pour la maison ainsi que la TV.
    Ça me revient beaucoup moins cher que les 100 francs que demandent Swisscom pour leur blueTv et internet.
    J’ai même 2 chaînes rmc payantes chez Swisscom avec mon Tattoo. 😆

    1. Ludo

      Chez Wingo (Swisscom), je paie 50 CHF par mois pour :

      Abo natel : téléphone, sms, data illimitée en Suisse. Du roaming est inclus, mais je ne connais pas le détail.
      internet non bridé à la maison (environ 300 Mbit/s. Malheureusement, je n’ai pas la FTTH)
      TV

      Ok, c’est un ancien abo avec la promotion black Friday. Il y a aussi la promotion « don’t pay twice »pour le mobile.

      Pour les 2 abonnements, je pense que l’explication est assez simple. La taux d’abonnement privé est très élevé. Ensuite, bcp d’employeurs fournissent un natel professionnel à leurs employés. Cela fait le 2e abonnement. C’est clairement le cas le plus fréquent de gens qui ont 2 abonnements.

  2. Carlos O.

    Que devons-nous faire ? Avoir plusieurs smartphones pour être mieux classé dans ce comparatif ? Un smartphone par habitant n’est pas suffisant ? Cette histoire devient ridicule…

    1. Alain

      @Carlos O, chacun est libre d’acheter ce qu’il veut.

    2. Nycko

      75% des téléphones vendus dans le Monde ont 2 emplacements Sim ou plus…sans parler de l’eSim

    3. David Dupont

      Dans certains pays comme la Finlande ou l’ Autriche, la connexion internet fixe est souvent une connexion mobile car l’infrastructure internet fixe est sans doute tout sauf géniale dans les coins reculés. Dans d’autres où la fibre ou le cable sont largement présents, les gens sont connectés via l’ infrastructure fixe et le nombre d’abonnements mobiles est moins élevé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.