Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Premier test du Wi-Fi 6 avec le Netgear Nighthawk AX 12 et le Galaxy S10+

Le routeur Netgear Nighthawk AX12 et le redoutable Samsung Galaxy S10+ sur Salt Fiber!.

Le routeur Netgear Nighthawk AX12 et le redoutable Samsung Galaxy S10+ sur Salt Fiber!.

Alors que la 5G débarque sous nos latitudes, le Wi-Fi 6, c’est-à-dire le Wi-Fi 802.11 ax va lentement pointer son nez dans nos foyers, histoire de tirer le maximum de la fibre optique symétrique! Premiers pas expérimentaux avec le magnifique routeur Netgear Nighthawk AX12 et le redoutable Samsung Galaxy S10+ sur Salt Fiber!

La mise en route est simplissime grâce à l’application pour iOS et Android à télécharger. Après avoir connecté le Netgear Nighthawk AX12 à son alimentation électrique et à internet en RJ45, il suffit d’utiliser les logins et mots de passe fournis avec le routeur. Naïvement, j’ai commencé par brancher le Netgear Nighthawk AX12 sur la prise RJ 45 à 10 Gigabits/sec du routeur de Salt. Sans succès. Je me suis donc rabattu sur un port Gigabit standard.

L’application installée sur un Samsung Galaxy S10+ céramique m’a alors indiqué que j’étais connecté à internet. Ce petit programme permet ensuite de configurer sommairement son routeur, de le monitorer et de tester sa ligne internet grâce à un Speedtest d’Ookla intégré. Evidemment, grâce à la fibre de Salt, je tutoie le Gigabit aussi bien en téléchargement qu’en téléversement…

Interface claire et complète depuis un navigateur

Ceci fait, je me suis connecté au Netgear Nighthawk AX12 depuis mon Macbook. J’ai ainsi pu découvrir dans un navigateur l’interface d’administration du dernier fleuron du spécialiste dans de ce genre d’articles très haut de gamme. Voyant qu’il était possible de configurer plus finement son accès à internet, j’ai reconnecté le Netgear au port 10 Gigabits du routeur de Salt.

Cette opération réussie, j’ai constaté que dans sa configuration actuelle, ce Netgear ne permettait pas d’accéder à internet à plus d’un Gigabit/sec. Evidemment, je vais poursuivre mes essais. Malheureusement, le manuel complet de ce produit était inaccessible au téléchargement samedi soir. Nous y reviendrons…

Proche du Gigabit en téléversement

Et côté débits? Sur le carton, on précise bien que l’agrégation de plusieurs bandes de fréquences permet un débit total sans fil de plusieurs Gigabits/sec. Dans la réalité, en Wi-Fi ax, j’ai mesuré jusqu’à près de 580/840 Mbits/sec sur la bande de fréquence 5 Ghz. Sur du 2,4 Ghz, on parvient à tutoyer les 110/120 Mbits/sec. A noter qu’une option Smart laisse le soin au routeur de gérer en parallèle les deux bandes de fréquences.

A l’heure où la 5G débarque, on constate que rien ne remplace une bonne ligne fibre optique à 10 Gigabits/sec en symétrique de Salt associée à un routeur dernier cri. On pourrait d’ailleurs se demander si pour booster le sans-fil à domicile, la meilleure formule ne serait pas de quasiment tout fibrer le territoire, comme voulait le faire à une époque le canton de Fribourg et Swisscom, alors un peu plus visionnaire. Pas comme aujourd’hui…

Xavier Studer

10 commentaires pour “Premier test du Wi-Fi 6 avec le Netgear Nighthawk AX 12 et le Galaxy S10+

  1. Giovanni
    12/05/2019 à 06:47

    Bonjour
    Alors en sortie du routeur de salt
    En arrive à 1gigabit
    Cest une sortie rj45
    Donc en cuivre
    En arrive à 10gigabit dans le routeur salt
    Mais en wifi est sortie en rj45
    1gigabit

  2. Nycko
    12/05/2019 à 08:25

    Le 1gigabit c’est fantastique oui,
    Mais bien souvent que ce soit nos tv connectées, nos pc, nos tablettes et autres, ne sont pas même compatibles et c’est utile pour les entreprises à mon avis pour le partage wifi à plusieurs dizaines de produits connectés au même réseau.
    En privé, même avec 2 ou 3 flux tv en stream jamais besoin d’autant, même en HD et + qui sont la plupart du temps compressés pour utiliser moins de bande passante.
    Netflix 4k ce sont 25mbit par exemple ou 5mbit pour le HD.
    Je trouve ce 1gigabit disproportionné pour le privé.
    D’où la 5g pour tous bien plus logique pour moi avec une offre de 100mbit a 200mbit d’office ,AMPLEMENT suffisant pour les ménages.
    Une 4g améliorée en fait, rien de plus.

    • Nycko
      12/05/2019 à 08:43

      Ps.
      Je me répète peut être, mais somme 2 dans le foyer de langue différente. Un de nous regarde Netflix , l’autre Zattoo HD avec chacun notre Natel en main à lire notre put..n de Facebook avec plein de vidéos postées qui sont visionnés en partie….et comme souvent dit somme connectés sur routeut wifi 4g Salt avec encore 2 Google Home en fonction et jamais aucun frize tv pour chacun. Alors 1gigabit quand tout fonctionne avec moins de 150mbit y’a de quoi s’interroger sur l’utilité.

  3. Freemoto
    12/05/2019 à 10:11

    Je mesure 110 / 90 en 2,4 Ghz directement depuis le routeur salt en wifi, depuis un vieux S7, d’où ma surprise sur ces résultats

  4. Pedro
    12/05/2019 à 11:26

    Monsieur Studer, je ne sais pas si Netgear vous a donné ce matériel mais inspirez vous un peu de ce test si vous voulez vraiment en faire un : https://www.pcworld.com/article/3162400/netgear-orbi-wi-fi-router-review-its-not-a-mesh-network-but-its-good-enough-you-wont-care.html

    1. Utiliser des PCs avec un débit de plus de 1gb sur le disque, je ne suis pas sûr qu’un natel puisse écrire à 120mo/sec sur la flash interne. Toujours comparer entre un débit câblé (RJ 1Gbs) et wifi pour voir si ce n’est pas le matériel de test qui limite le débit du sans-fil.

    2. Il faut donner les distances lorsqu’on test un débit ! Le wifi surtout en 5ghz diminue extrêmement rapidement et le 2.4ghz devient plus rapide dès que la distance augmente ou qu’un obstacle coupe cette fréquence qui ne pénètre pas bien d’où le plan avec le lieu où est effectué le test. Et c’est pourquoi Netgear combine ces deux fréquences d’ailleurs.

    3. Comparer avec d’autres routeurs et d’autres clients car certaines cartes ne fonctionnent pas bien ou ne supportent pas ce type de techno. On voit bien la différence extrême entre un client et l’autre sur le test de pcworld.

    C’est compliqué et ça prend du temps de faire un test de matériel, il ne suffit pas de prendre le premier appareil wifi d’aller à 1m du routeur et faire un speedtest..
    Dans le cadre d’un wifi, je me connecterais sur un NAS afin d’éviter toute variable provenant d’Internet. Si vous faites du 120mo/sec bi-directionnel en câble, vous devriez pouvoir l’atteindre en wifi ce n’est plus ni la source ni la destination qui limite le débit mais que le moyen de transport donc le wifi.

    Et pour la fibre ce n’est pas nécessaire partout, un bon câble RJ45 supportant du 10gbps est suffisant pour pas mal d’années et cela évite le problème de la fibre très fragile et qu’on ne peut pas ou très difficilement déplacer d’un mur à l’autre dans un appartement privé ou les choses bougent régulièrement.

    • 12/05/2019 à 11:48

      Nous y reviendrons dans un test détaillé…

      Je teste des produits high-tech depuis 20 ans. Je suis évidemment conscient de ces banalités. Le choix du matériel ici n’a rien d’improvisé. Je vous renvoie à mon test des 10 Gigabits de Salt.

  5. Giovanni
    12/05/2019 à 13:11

    Bon moi obtenu 850 Mbit avec mon s8+
    A 5ghz ,mais a coter du modem salt

  6. Ecotech
    12/05/2019 à 21:57

    J’ai pas l’impression que ça fait mieux que la box de Salt en wifi… J’ai entre 600 et 700 avec mon S7…

  7. Danou
    13/05/2019 à 07:46

    Dans un salon un tant soit peu moderne et rangé, ce Netgear est une verrue… Hommage aux années 80 ou à Star Wars? Est-ce que la boîte pour le cacher est livrée avec? Vu le design, ça doit être super pratique de le cacher derrière un meuble ou dans un tiroir!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :