Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Test 5G Sunrise: les premières mesures à 175 Mbits/sec à Puidoux!

A fond la 5G sur le réseau de Sunrise, le plus avancé de Suisse! Pour changer, l'application Ookla n'est pas à jour (LTE)...

A fond la 5G sur le réseau de Sunrise, le plus avancé de Suisse! Pour changer, l’application Ookla n’est pas à jour (LTE)…

Ca y est! Cette fois nous sommes parvenus à nous connecter à une antenne 5G de Sunrise avec le magnifique Xiaomi Mi Mix 3 5G. A proximité du Lac de Brêt, qui alimente la ville de Lausanne en eau potable, nous avons atteint les 175 Mbits/sec en 5G…

A proximité de ce que nous avons identifié comme le site d’antennes de Sunrise, nous avons multiplié les mesures depuis trois points différents. La force du signal observée, optimale, a toujours atteint les cinq barrettes et la connexion est restée stable. Le téléversement est modeste entre 15 et 50 Mbits/sec. La latence est remarquable à quelques millisecondes.

Des mesures homogènes

Les mesures reproduites ci-dessus sont d’ailleurs plutôt homogènes, ce qui atteste de la stabilité de la connexion. Fait surprenant, après nous être déplacés de quelques dizaines de mètres en amont du premier site de mesure, nous avons dû attendre quelques secondes pour se reconnecter aux données en 5G.

D’après ce premier coup de sonde, il semble que le signal 5G sur les 3,5 GHz  est assez fragile. Précisons que ces fréquences comprises entre les bandes des 2,4 et 5 GHz utilisées pour nos Wi-Fi, par exemple sont tout à fait «usuelles». Sans surprise, l’amplitude du signal baisse rapidement.

Une couverte en plein déploiement

D’ailleurs, en entrent dans la localité de Puidoux, alors que la carte interactive de Sunrise fait état d’un signal 5G, impossible de se connecter à une antenne. Un rapide scan réseau ne permet d’ailleurs de voir aucun signal de cette technologie. Evidemment, ces cartes établies par extrapolation logicielles doivent toujours être maniées avec précaution.

Enfin, en discutant avec un technicien de Sunrise, qui nous a fait état de mesure à 400 Mbits/sec en 5G, le Huawei Mate 20 X 5G donnerait de meilleurs résultats. Une mise à jour du firmware du Xiaomi Mi Mix 3 5G est d’ailleurs prévue. A suivre de près sur un autre site et si possible le plus près possible de l’antenne (actuellement en 3,5 GHz)…

Futurs tests en perspective…

Il sera d’ailleurs intéressant de voir comment évoluera le réseau 5G en fonction des bandes de fréquences utilisées. En effet, si la plage des 3,5 GHz devait proposer les débits les plus élevés, l’utilisation de bandes de fréquences plus basses devrait permettre d’améliorer la couverture. Quels seront alors les débits avec les futurs smartphones compatibles?

Après avoir mesuré ces premiers débits lors de notre balade à vélo du vendredi après-midi, nous allons essayer de faire un tour dans une autre région pour glaner d’autres chiffres. N’oublions pas non plus que les techniciens de Huawei, qui déploient les cellules du challenger helvétique des télécoms, sont en permanence en train d’optimiser le réseau mobile le plus avancé de Suisse! Patience…

Xavier Studer

PS. De passage dimanche à proximité du Lac de Brêt, j’ai procédé à quelques mesures supplémentées, jusqu’à un maximum à quelques dizaines de mètres de l’antenne. Maximum observé: 211/56 Mbits/sec.

20 commentaires pour “Test 5G Sunrise: les premières mesures à 175 Mbits/sec à Puidoux!

  1. Marc
    11/05/2019 à 07:51

    Merci. Ce sont bien des mesures en extérieur. Quelqu’un a -t-il eu la possibilité de mesurer quelque chose dans un immeuble?

    • Mik
      12/05/2019 à 09:06

      C est vraiment un peu nul si c est ca la 5g, j avais du 120 mbps avec la 4g,maintenant j ai que 20 mbps, le soir souvent moins de 10 mbps avec salt. Cette vitese de 175 mbps est garantie pour 1 utilisateur ou partagee ?

  2. Fred
    11/05/2019 à 08:51

    Mouais… Je viens de faire un speedtest en 4G depuis mon salon, en intérieur donc, l’antenne est à exactement 1 km à vol d’oiseau. Résultat : 155 Mb/s down et 36 Mb/s up, ping à 19 ms. Franchement, si c’est ça la “révolution” de la 5G, ça ne vaut pas les centaines de millions investis et tout ce patacaisse médiatique. Screenshot à disposition pour ceux qui veulent.
    Bon week-end à tous!

  3. SJ
    11/05/2019 à 09:29

    Merci pour vos tests. Je vous conseille de vous rendre sur le site de la Confédération afin de vraiment connaître les antennes actives 5G, et où elles se trouvent précisément: https://bit.ly/2Ytq09R
    J’ai aussi vu d’autres retours utilisateurs ayant même dépassé le gigabit en 5G, mais dans des conditions optimales. Ce qui reste un peu décevant c’est le ping qui est à mon goût un peu élevé…
    Je me réjouis de voir la suite de vos tests.

    • 11/05/2019 à 13:00

      Mesures effectuées par temps clair à environ 500 mètres de l’antenne 5G.

  4. Pedro
    11/05/2019 à 09:38

    Pareil que Fred, je pense qu’il n’y a aucune utilité. Vous voulez faire quoi de ce débit sur un smartphone ? Un flux 4k (totalement inutile pour un écran réduit, même la HD est à la limite du ridicule) prend moins de 30mbits donc autant prendre un bon flux 720p pour un smartphone on ne voit de tout façon pas plus de pixels. 120ppi s’est déjà petit pour un écran de PC et un natel un poil plus mais plis de 200ppi pompe juste de la batterie (écran/GPU/CPU) pour rien.

    Vous allez téléchargez des choses sur votre smartphone pour transférer sur un PC ?
    La seule utilité est à la maison mais cette fréquence n’ira pas bien loin. Le wifi 5ghz donne un bon exemple de la pénétration en intérieur.

    Ensuite pour vos tests ouvrez un vpn chez vous avec des fichiers de plusieurs go pour tester le débit vu que vous avez du 10gb salt up/down. Beaucoup plus réaliste qu’un speedtest probablement boosté pour sortir de gros chiffres par l’opérateur 😉
    Il faudrait tester en download/upload continue dans une voiture pour pouvoir s’éloigner de l’antenne et voir l évolution du débit.

  5. Worker
    11/05/2019 à 10:09

    Bonjour Xavier, est-ce que la Volte est compatible actuellement sur le reseau 5G et ce smartphone ? Avez-vous pu tester des appels sur ce reseau ?
    D’autre part, j’aurai bien aimé connaître les fréquences 5g qui seront utilisées en Suisse par les opérateurs car d’après mes recherches, ce smartphone qui coûte près de 900.– ne serait compatible qu’avec une des fréquences (3.5 GHz) qui seront disponibles dans le futur en Suisse, vous confirmez ?

  6. Pierre Henry
    11/05/2019 à 10:48

    M. Studer, vous écrivez “nous”, cela signifie que vous parlez de vous à la troisième personne ?

    • 11/05/2019 à 12:48

      Pa vraiment, non. On est à la première personne du pluriel là.

    • Fred
      11/05/2019 à 18:57

      C’est le Nous de majesté 😉

  7. Celui qui sait
    11/05/2019 à 11:00

    Certaines de vos conclusions sont absolument pathétiques depuis quelques mois … A moins que ce soir pour faire le buzz et générer des clics et indirectement quelques deniers 🙂
    J’aimerais bien savoir en quoi le réseau de Sunrise est le plus avancé de Suisse ? Etant un professionnel de la branche (sécurité et déploiement des infrastructures), je me délecte déjà de votre réponse à base d’arguments publicitaires … On vous a promis quoi pour votre retournement de veste ? Un bisou de Roger ???

    • 11/05/2019 à 12:52

      Ancien client de Swisscom, je n’ai jamais regretté l’ancien monopoliste et ses téléphones noirs en bakélite. Par contre, j’ai expérimenté immédiatement plus de vitesses sur le réseau de Sunrise.Pas encore vu d’antennes 5G Swisscom, d’ailleurs…
      Pour le reste, chaque jour les collaborateurs de Sunrise travaillent à fournir des services de qualité à des millions de personnes, alors que Federer n’œuvre que pour sa gloire personnelle. Marketing 1.0. Dommage.

      • Bryan
        12/05/2019 à 11:04

        Tester la 5G de Swisscom… vous allez être surpris (même décoiffé)

    • Sara
      11/05/2019 à 13:15

      Et le fair play alors? Au vu de votre travail, vous me semblez être celui qui a un parti pris. Vous êtes payé par celui que vous defendez: Swisscom s’est trop reposé sur ses lauriers ou Salt veut trop économiser.

  8. Marck Brumana
    11/05/2019 à 14:25

    Swisscom à déployé les antennes 5 G sans rien dire encore dans toute la Suisse ils ont juste sua les mettre en route , ça ne sert a rien de faire des tests que sur un opérateur et que une marque de smartphone attendez des le mois d’août ou septembre pour faire des tests .

  9. Danou
    13/05/2019 à 09:46

    Ce matin, à l’intérieur d’un bâtiment, avec un Galaxy S10 qui n’est pas 5G et un abonnement Yallo à CHF 29.- par mois tout compris, j’ai obtenu 156 Mbits/sec en download, 34 Mbits/sec en upload et un PING à 24 ms. Autant dire que je n’attends pas la 5G telle que mesurée ici avec impatience 😛

  10. Didier
    14/05/2019 à 12:45

    Normalement c’est avant tout le ping qui va être bas pour la 5g et qui est le plus utile pour l’industrie.
    100-200 Mbits sur un téléphone reste anecdotique.

  11. Philippe
    17/05/2019 à 12:42

    “La 5G surchauffe les antennes des insectes

    L’organisation suisse Pro Natura a publié de nouvelles études qui indiquent que les fréquences utilisées par 5G augmentent la température corporelle des insectes. Sommes-nous en train de faire un nouveau pas contre nature ? ”

    https://www.androidpit.fr/5g-fait-chauffer-antennes-insectes

    • 17/05/2019 à 19:39

      Minute papillon! La 5G actuelle n’utilise pas les fréquences considérées, qui risquent d’être très, très complexes à utiliser.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :