Salt: la panne, nouveaux records en Wi-Fi 6 et 5G parfois dans la douleur

  • Post last modified:31/12/2020
  • Post comments:17 commentaires
L'accès à internet plus fondamentale que jamais. Image: Adobe Stock.
L’accès à internet plus fondamentale que jamais. Image: Adobe Stock.

Salt a du faire face mardi soir à une panne internet qui a touché tous ses abonnés. Parallèlement, l’opérateur poursuit le déploiement de sa 5G, notamment dans les cantons les moins obscurantistes, comme Neuchâtel. Enfin sur le réseau fibre de Salt, j’ai atteint de nouveaux records avec un Huawei Mate 40 Pro!

«L’incident sur notre réseau IP, hier soir, a impacté les services data de l’ensemble de nos clients de téléphonie mobile et fixe (la voix n’ayant pas été affectée). Le problème a été résolu en l’espace d’une heure, de sorte qu’à 22 h, tous les clients de Salt disposaient à nouveau d’une bonne couverture des données», nous a indiqué Salt.

Cette petite panne, qui m’a été signalée par un internaute a presque été immédiatement relayée par les agences de presse, ce qui montre deux choses. Premièrement, l’accès à internet est tellement stratégique aujourd’hui que presque toutes les pannes sont médiatisées. Deuxièmement, le fait que les pannes de Salt gagnent en visibilité montre que cet opérateur «monte probablement en puissance»…

Quand la fibre de Salt fait des étincelles!

Enfin, occupé à vérifier l’internet de Salt, j’en ai profité pour tester une nouvelle fois ses 10 Gigabits/sec en symétrique. Grâce à un MacBook Pro 2020 et un équipement spécifique on atteint toujours sans peine les 7,5/5 Gigabits/sec en pleine journée pendant la période de vacances de fin d’année. Un débit toujours stratosphérique.

J’en ai profité pour jauger le «Wi-Fi 6+» du Huawei Mate 40 Pro après sa dernière mise à jour. A ma plus grande surprise, j’ai réussi à tutoyer des débits de l’ordre de 1,5/1 Gigabits/sec à proximité d’un routeur-modem Netgear Nighthawk AX 12 lui aussi mis à jour avec la dernière version du micrologiciel et raccordé à la fibre de Salt. En pointe, le Huawei dépasser de plusieurs centaines de Mbits/sec les iPhone 12 Pro Max, Samsung Galaxy S20 Ultra 5G ou Oppo Find X2 Pro.

La 5 G dans la douleur

Enfin, interrogé sur l’ultime technologie mobile 5G, Salt indique que «nous la déployons sur la bande 3,5 GHz dans toute la Suisse — en conformité avec les règles cantonales — et le nombre de sites augmente de semaine en semaine. Cependant, en raison du “moratoire” en cours dans tout le canton de Vaud, nous ne pouvons pas déployer de 5G dans ce canton puisque aucun permis n’est délivré pour l’instant».

Visiblement, le canton de Vaud prête particulièrement l’oreille aux bruissements de quelques complotistes et autres réactionnaires. Pour mémoire, les fréquences 5G ont été acquises en toute légalité auprès de la Confédération, qui attend des opérateurs un engagement minimum pour atteindre une certaine couverture dans des délais raisonnables. Toujours aussi étonnant dans un État de droit!

Xavier Studer

Cet article a 17 commentaires

  1. Tricoline

    Qu’attende donc les opérateurs pour porter plainte contre l’Etat de Vaud et les communes qui émettent des moratoires illégaux.

    1. Alex

      Sur Genève , c’est fait 👏👏👏

    2. oxa2300

      Complètement d’accord. Plein le dos de ces moratoires et autres aberrations.

  2. Bernard

    En Valais, pas de moratoire ni de très forte opposition à la 5G. Pourtant la 5G de Salt n’existe pas et celle de Sunrise quasiment introuvable.

    1. Polo

      Et Swisscom pas fameux non plus c’est de la fausse 5G un débit de 4G avec un logo 5G la plupart du temps

  3. Abcd

    Quel est l’équipement spécifique que vous utilisé pour avoir accès au 10gb/s ?

    1. Cantini Daniel

      Tous complotistes les electrosensibles ??? Quand ça vous touchera de près on en rediscutera.

  4. Nicolas Pernet

    Effectivement les vocables de complotistes et réactionnaires ne sont pas forcément des plus agréables à entendre… Comme s’il n’était pas possible d’être posés et rationnels et de s’opposer à la 5G. Passons.
    Ce qui m’intéresse plus c’est la notion d’Etat de droit quant à la vente des fréquences. Comment, en effet en sachant que la 5G Fast n’était pas déployable en Suisse avec les valeurs limites actuelles de protection contre les rayonnements non ionisants, la bande de fréquence 3500-3800 MHz a-t-elle pu être vendue aux enchères dans un Etat de droit ? (voir la réponse de Huawei à la question 4 de la consultation sur l’attribution des fréquences de la 5G : https://www.bakom.admin.ch/bakom/fr/page-daccueil/l-ofcom/organisation/bases-legales/consultations/attribution-de-nouvelles-frequences-de-telephonie-mobile.html et aussi les documents sur ce sujet de l’UIT)
    Les moratoires sont illégaux, c’est clair. Mais pas les gels administratifs. Donc le gel vaudois est légal, même si c’est une passoire, ainsi que les gels dans le Canton de Zoug et dans des Communes du Canton de Lucerne.
    Les opérateurs ont eu beaucoup de chance que d’autres Cantons n’aient pas emprunté pas la même voie.

  5. Damien Gilomen

    Bonjour, je possède aussi le routeur fibre Salt et aimerait aussi lui adjoindre un routeur wifi 6, par exemple ce modèle pas trop onéreux (Tp-Link Archer AX50). Comment avez-vous branché votre Netgear et avez-vous coupé le wifi du routeur Salt ? Merci d’avance, Damien

    1. Il me semble que je l’ai simplement connecté à un port ethernet. On peut couper le Wi-Fi, mais ce n’est pas nécessaire.

  6. Eric

    Au risque de passer pour un réactionnaire, expliquez moi pourquoi JE devrais subir la 5G pour que d’autres puissent faire joujoux avec leur téléphone portable ?
    Je rappelle un adage plus que bafoué, la liberté des uns s’arrête où commence celle des autres.
    Merci d’avance pour votre éclairage.
    Eric

  7. Eric

    … un rayonnement indésirable

  8. Jo

    C’est simple débarassez vous de votre portable et c’est fait a 99.9%

    1. Eric

      … je suis déjà lowtech, mais les antennes, j’en fais quoi ?

      Je ne suis pas contre la technologie et ses avancées utiles à la société, toutes fois, le développement “incontrôlé” et pour l’instant sans garantie d’absence d’effets secondaires sur l’humanité et son environnement, me semble un risque que je ne souhaite pas pour ma tribu. Et ne venez pas me dire que la 5G va révolutionner notre société et sa communication. La 5G n’apportera un avantage qu’à ceux qui veulent leur ordinateur dans la poche et engraisser les fournisseurs d’accès.

      De toutes manières, ces discutions sont stériles car (à priori) ni vous ni moi pouvons apporter d’argumentaires vérifiables et vérifiés. Mais moi je préfère opter pour dire comme le proverbe : “Dans le doute, abstiens toi”.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.