Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Internet à domicile: fibre optique, NG.fast, DOCSIS 3.1, 5G ou Wi-Fi 6?

En France, Orange mise toujours sur la fibre optique.

En France, Orange mise toujours sur la fibre optique.

Alors que le canton de Fribourg vient de drastiquement freiner, voire stopper, le déploiement de la fibre dans le canton, lui qui ambitionnait de «fibrer le Moléson», d’autres ont terminé leur réseau! Peut-on compter sur la 5G à la place ou faudra-t-il se replier sur différentes alternatives déployées depuis le pied du bâtiment, notamment le Wi-Fi 6?

C’est un grand classique déjà vu lors de l’arrivée de la 3G et de la 4G… Avec chaque nouvelle génération mobile, les opérateurs lancent différents dispositifs pour connecter des maisons isolées ou mal raccordées au fixe à l’aide de modems routeurs estampillés de la dernière technologie, en l’occurrence la 5G… C’est d’ailleurs un des piliers de la stratégie de Sunrise.

Des débits mobiles partagés et pas toujours disponibles

Il convient néanmoins de rappeler quelques points. Pour commencer, le débit des antennes de téléphonie mobile est partagé entre tous les utilisateurs. Autrement dit, 1 Gigabit/sec, par exemple, permet théoriquement à dix utilisateurs de télécharger simultanément à une vitesse de 100 Mbits/sec. Dans la réalité, les choses sont plus subtiles, car on ne télécharge pas tous des données en permanence…

Ensuite, comme toutes les technologies mobiles, la propagation de la 5G est entravée par la distance entre l’antenne et l’utilisateur et notamment par les différents matériaux sur son chemin. Dans une ferme aux murs épais, la réception de signaux de fréquences élevées n’est pas optimale. C’est pour cette raison que certaines installations 4G ou 5G reposent sur des antennes posées par exemple à l’extérieur des fenêtres…

DOCSIS 3.1, NG.fast, Femtocell 5G ou WI-Fi 6?

Cela nous amène à une autre réalité, c’est-à-dire amener des connexions à très haut débit style fibre optique ou 5G jusqu’au pied d’un immeuble, comme le fait Swisscom. Et à partir de ce point de jouer sur différentes technologies. Par exemple un câble vitaminé aux dernières normes style DOCSIS 3.1, du XDSL boosté au G.fast ou NG.fast ou pourquoi pas un système de femtocell 5G, voire du Wi-Fi 6 couplé à de la 5G…

En effet, la plupart des utilisateurs utilisent désormais leurs terminaux de manière mobile et nomade, y compris à leur domicile. Peu d’ordinateurs sont reliés à des câbles… Quasiment toutes les notes publiées ici l’ont été au travers de la 3G, de la 4G ou du Wi-Fi… Jusqu’où doit donc être tirée la fibre optique? Jusqu’au salon, au pied de l’immeuble ou dans le quartier?

Bénéficiant de plusieurs fibres allumées dans mon salon j’en rigole évidemment et considère cette solution comme la meilleure. Si Fribourg en reste là, les Sierrois, quasiment tous fibrés, ont réussi à snober Swisscom, nettement moins ambitieux en la matière, pour ne pas dire à la ramasse, pour privilégier des bénéfices à court terme et probablement pas le développement du pays…

Toujours 25 Mbits/sec pour Netflix en 4K…

Mais il est vrai que pour de nombreux utilisateurs des débits beaucoup plus limités permettent de regarder la TV, de surfer et de vivre modestement leur vie numérique, sans trop de souci. N’oublions pas, comme je l’ai souvent souligné ici, que Netflix utilise 25 Mbits/sec par flux en 4K, au maximum…

Dans tous les cas, il est nécessaire de raccorder les antennes 5G à de la fibre… ce n’est d’ailleurs pas pour rien que les opérateurs continuent de la déployer un peu partout, mais pas toujours jusqu’au salon. Si les débits actuels exprimés en centaines de Mbits/sec semblent suffisants pour affronter les prochaines années, l’histoire de l’informatique nous avait habitué à une autre dynamique jusqu’ici… On met d’ailleurs déjà le cap sur du 50 Gigabit

Xavier Studer

PS
Pendant que d’aucuns «surfotent» encore à quelques Mbits/sec sur le lacet vert-de-gris de Swisscom, je m’oxygène en procédant à des tests fort instructifs des ultimes appareils à plusieurs Gigabits/sec sur le réseau ultramoderne de Salt… Le seul réseau pour les particuliers le permettant… Etonnant, non?

18 commentaires pour “Internet à domicile: fibre optique, NG.fast, DOCSIS 3.1, 5G ou Wi-Fi 6?

  1. DrVector
    09/06/2019 à 10:38

    500 mégas, ça semble beaucoup, mais avec la 8K HDR++ et tous les appareils connectés, ce sera pas suffisant. On parle même pas du jeu vidéo et de la réalité virtuelle…. C’est pas pour rien que swisscom continue de bracaillonner avec huawei!

    • 09/06/2019 à 10:48

      Google a présenté son Stadia. 4K HDR 60fps 5.1 surround avec 35mbps “seulement”…

    • Pedro
      09/06/2019 à 20:54

      La 8k est inutile sauf si on upgrade nos yeux en 8k ready mais ce n’est pas pour tout de suite 🙂
      Ou alors il faut des écrans à l’extérieur des maisons car les pièces ne seront pas assez grande pour les accueillir.

      100mb est une limite pour les flux vidéos, on ne montera pas beaucoup plus haut et on en est encore assez loin 😉

  2. Ludo
    09/06/2019 à 10:52

    Vous parlez de bénéfices à court terme concernant Swisscom. Je suis d’accord avec cette remarque, mais n’y aurait-il pas aussi une raison politique à ne pas tirer la fibre jusqu’au salon (FTTH) ?

    Pas de FTTH = moins de concurrence. Par ex, on ne peut pas prendre Salt sans la FTTH.

  3. 09/06/2019 à 11:23

    @Ludo, c’est tout le contraire, avec la fibre optique, il y plus de concurrence que sur la paire torsadée cuivre U72.
    Salt n’a pas conclu de contrat avec les services industriels de Genève car Salt n’y figure pas dans leur liste ! il n’y a que Init7, Sunrise, VTX, k-sys. L’autre partie à le droit à un vaste choix via Swisscom et tous ces partenaires qui a bien plus de choix et surtout d’interconnexions ce qui fait toute la différence car bien plus ouvert.
    Grâce à cette ouverture, cela me permet de profiter de l’iptv de netplus, sunrise via netstream et Swisscom soit un vaste choix de chaine TV sans frais !

    Caractéristiques techniques et physiques obligatoires
    d’une installation domestique pour permettre la
    fourniture du service téléphonique public et de l’accès
    Internet via un raccordement cuivre ou fibre optique.
    https://www.swisscom.ch/content/dam/swisscom/de/res/festnetz/anschluesse-tarife/2017-09-30_gv18_hausinstallationv1-0fr.pdf

  4. Philippe
    09/06/2019 à 12:31

    La 5 G est un pur produit commercial dont personne n’a réellement besoin. C’est juste un gouffre à fric qui n’est certainement rentable que pour les vendeurs d’équipements de dernière génération et qui est une plaie pour les consommateurs que nous sommes qui allons devoir indirectement financer tout ça… On va nous faire passer à la caisse pour financer cette fuite en avant effrénée basée sur un modèle de surconsommation abusive. Le consommateur final bien entendu n’a pas été sollicité de sorte à ce que l’on tienne compte de son avis… Ha, la dictature des $… La fibre quand à elle est indispensable à la numérisation de nos sociétés.

    • 09/06/2019 à 12:58

      Vos propos n’engage que vous.

      • Philippe
        14/06/2019 à 16:31

        Heureusement que vous êtes là pour nous le faire remarquer 🙂

    • 09/06/2019 à 13:44

      Ok

    • Berru
      09/06/2019 à 18:04

      Et donc, pour amener la fibre à ceux qui ne l’on pas… la 5g ?

      • Philippe
        15/06/2019 à 13:34

        N’avez-vous pas le cuivre chez vous ?? Sachez que le satellite permet aussi d’avoir accès à tout cela, au cas ou vous ne le saviez pas. Non vraiment à mes yeux la 5G n’est absolument pas nécessaire/indispensable du tout.

        • Philippe
          15/06/2019 à 13:38

          PS Il y a aussi le câble TV que nous possédons déjà tous, que j’avais oublié de citer, qui nous permet d’être ultra connectés, sauf en camping peut-être…

  5. Pedro
    09/06/2019 à 21:02

    Le bon vieux câble à paire torsadées rj45..
    Plus simple à tirer, meilleur marché, plus solide, extensible passer 100m via un simple switch et des débits jusqu’à 10/40gbit pour le moment 🙂

    C’est le câble de référence en entreprise et il ne sera pas démodé de si tôt. La fibre est trop cher, trop sensible, indéplacable dans un appartement et les équipements coûtent automatiquement plus cher. Fibre en bas de l’immeuble car c’est fixe et câbles jusque dans les appartements.

    • Ipodac
      10/06/2019 à 00:14

      Je suis d’accord avec vous sur l’ensemble sauf deux points :
      C’est un peu simpliste, mais nn RJ45 de 1 mètre SFTP coûte environ 10 francs.
      Un mètre de fibre optique multimode avec renforcement contre l’eau et les rongeurs coûte environ 3 francs.
      Alimenter un réseau de switch est facile en entreprise mais illusoire dans une ville, ne serait-ce que par des question d’alimentation et de sécurité informatique.
      Il reste la référence en entreprise uniquement vers la liaison de l’utilisateur final, tous les switch de distribution, les storages ou routeurs sont stackés ou fibrés.

      • 10/06/2019 à 08:40

        @ipodac
        Un câble d’installation cat7 SFTP coûte entre 1 et 2 CHF le mètre. 😉
        Et le terme « RJ45 » n’est utilisé que pour les connecteurs. Jamais pour le câble lui-même.

  6. merinos
    12/06/2019 à 12:37

    pour anecdote, en 2019, la fibre se pose dans les actuelles conduites de la maison jusqu’à la prise optique de l’appartement… c’est bluffant.

    et n’en déplaise à quelques-uns, une liaison câblée (surtout optique) restera toujours plus stable et sécuritaire qu’une liaison par ondes radio.

  7. 12/06/2019 à 17:14

    J’ai installé une routeur GSM Huawei avec une puce 4 G illimité. j’ai environ 80 mega en descente en constant et 20 mega en upload…. avec une antenne externe.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :