Bilan télécom: Salt le grand gagnant de l’année 2022?

  • Post last modified:31/12/2022
  • Post comments:10 commentaires
Télécoms: quel bilan pour 2022?
Télécoms: quel bilan pour 2022?

L’année 2022 arrive à son terme et il est temps de tenter d’en esquisser un bilan, évidemment un peu subjectif. Dans quelle mesure Salt n’est-il ainsi pas le grand gagnant devant Sunrise UPC et Swisscom?

Commençons par ce dernier opérateur qui vient d’ailleurs de perdre contre Sunrise UPC, selon cette dépêche. En cause, des taux d’intérêt trop élevés pratiqués par Swisscom. Un détail? Pas tout à fait, Swisscom n’en est pas à sa première défaite

Sunrise UPC se met à dos ses clients

Récemment, Swisscom a été contraint de revoir son modèle de déploiement de la fibre optique pour renoncer à sa velléité de n’utiliser plus que le modèle point à multipoint. Ce renversement de situation est presque historique pour l’ancien monopoliste, qui semble un peu moins arrogant et qui est désormais piloté par un nouveau CEO tourné vers l’avenir…

Parallèlement, on constate que Sunrise UPC, empêtré dans sa fusion et sa volonté de maximiser à outrance ses bénéfices, continue d’avoir des problèmes de positionnement et de qualité sur le marché, peinant souvent à satisfaire ses clients qui reçoivent actuellement des modems Yallo à la place de ceux de la marque principale, selon un de mes lecteurs déçus. D’autres ont préféré tirer complètement la prise

Salt progresse, Swisscom et Sunrise UPC reculent

Dans ce contexte, on peut se demander si le grand gagnant de 2022 n’est pas Salt dont le réseau a le plus progressé, tandis que ceux de ses concurrents ont reculé selon le dernier test du magazine Connect, certes à toujours prendre avec un certain recul et une pincée d’esprit critique…

Visiblement, l’opérateur basé à Renens et en mains de Xavier Niel semble offrir un bon rapport qualité-prix, du moins sur ses tarifs promotionnels. Dommage toutefois que son offre sur le roaming se soit parfois quelque peu rétrécie, notamment pour les pays du continent nord-américain.

Xavier Studer

Cet article a 10 commentaires

  1. redge73

    “Sunrise UPC se met à dos ses clients” doit étre placé juste avant le paragraphe débutant par “Parallèlement” pour éviter la confusion.

  2. Dominique

    Je recommande systématiquement Salt pour le mobile et aussi pour le fixe pour ceux qui disposent de la fibre (un trop petit nombre). Salt est clairement le moins mauvais opérateur en Suisse.
    Problème avec les abonnements mobiles : ces contrats qu’il faut renouveler tous les 2 ans. Pour les nouvelles personnes qui me demandent conseil, je choisis les abonnements valables “à vie”.
    D.

    1. Tricoline

      Rester prudent avec Salt, les zones mobiles presque blanches le reste, il n’y a pas de déploiement de nouvelles antennes pour « boucher » ces trous, c’est fort regrettable.
      Quant au fixe Salt, c’est le miroir aux alouettes pour plus de 50% de la population, et rien ne va changer dans les prochaines années. Swisscom n’y a pas intérêt, conserver son vieux réseau cuivre (pour le last mile), cela permet de limiter la concurrence et d’encaisser de l’argent avec des offres chères pour les clients, et ceci en investissant le strict nécessaire, c’est à dire le moins possible, et surtout pour les régions reculées et moins denses, qui garderont encore des décennies le last mile en cuivre.
      .
      Bref, les télécoms Suisse sont de plus en plus le reflet du reste, un pays où tout devient ultra cher avec des prestations qui diminuent, le tout doublé de très mauvais résultats écologiques et pour la sauvegarde de la biodiversité.

  3. Tom

    Désolé mais Salt , n’est pas aussi formidable, je suis bien content d’avoir quitter, je pense que certains on reçu des cadeaux pour écrire ce genre d’article, ça reste un canard boiteux, des telcos CH , les propriétaires français, investissent le minimum, ça ce remarque sur le mobile,,,,,

      1. Freemoto

        Je possède 5 abos chez Salt dont 2 chez la sous marque Lidl Connect. Le rapport qualité prix (grâce aux promotions) est très bon, et je n’ai pas remarqué de problème de réseau majeur. Rien à redire de mon côté.

  4. WillSchneit

    Je ne connais pas vraiment Salt à part la période Orange à l’époque. Je suis actuellement chez Sunrise et avant la fusion avec UPC, tout se passait bien, on voyait l’évolution de leurs services et la qualité en général que ce soit réseau, site web et portail client, amélioration continue de leurs offres TV. Aujourd’hui, toute l’évolution acquise et qui était vraiment bien reçue par les clients (enfin en tout cas moi) a été complètement perdue. La qualité du service est catastrophique, attente longue, incapacité à répondre aux demandes, problème de facturation qui ne savent pas comment résoudre. Exemple que j’ai eu en changeant mon abonnement TV Premium à TV Netflix, Sunrise me facture Netflix en sus alors qu’il est censé être compris dans l’abonnement. J’appelle donc Sunrise, après plus de 45 minutes au téléphone, on m’indique qu’ils ne savent pas et qu’ils doivent regarder de plus près avec leur équipe Technique. On m’envoie un e-mail 2-3 jours plus tard m’indiquant que le problème technique a été résolu sans aucune autre explication (si je devais faire quelque chose ou simplement m’indiquer quel était le problème). Je rappelle donc la centrale pour comprendre ce qu’il en est, après 10-15 minutes, elle m’indique que je dois en fait changer mon mot de passe Netflix ce qui résoudra le problème. Bref, j’attends de voir la facture de ce mois qui devrait être arriver tout soudain pour constater si c’est en ordre ou pas mais je suis dubitatif… En quoi un changement de mot de passe sur Netflix pourrait résoudre un problème de facturation de Sunrise? Bref, j’y connais rien donc je verrai bien.

    Voilà ma dernière expérience avec Sunrise et j’en parle pas de leur portail client qui était simple et assez efficace il y a quelques temps et qu’aujourd’hui c’est extrêmement lent et compliqué. Ils ne prennent pas du tout en compte l’expérience utilisateur chez Sunrise il me semble…

  5. Arnaud Bonzon

    Difficile de faire mieux que Salt (en promo) niveau rapport qualité-prix. Certes, ils ont un réseau un peu intérieur, mais rapporté au prix payé c’est plus qu’honnete. Et contrairement à Sunrise, depuis des années leur dynamique est à l’amélioration, pas à la détérioration.

  6. Joel

    Surtout éviter les engagements sur deux ans pour un smartphone ou une TV ça permet d’être libre pour une bonne offre d’abonnement.
    Et prendre Yallo ou Wingo où on peut avoir une offre illimitée en Suisse pour une vingtaine de francs .
    Je paye pour deux abonnements des enfants 45.50frs chez Yallo, 5 g illimitée en Suisse et un autre abonnement avec en plus le roaming illimité dans 46 pays .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.