Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

4K HDR Dolby Vision: le Sony Bravia Master Series AF9 OLED sur le gril

Le Sony Bravia Master Series AF9 OLED.

Le Sony Bravia Master Series AF9 OLED.

Sony a bombé le torse lors de l’IFA 2018 de Berlin en dévoilant sa nouvelle gamme Master Series, qui s’est encore étoffée lors du CES 2019 de Las Vegas. N’hésitant pas à comparer ces écrans OLED et LCD à ses propres moniteurs de studio OLED, le Nippon promet une expérience cinématographique! Le test du Bravia AF9 OLED.

La sortie du carton de ce moniteur compatible HDR 10, Dolby Vision et HLG doit être orchestrée avec précaution, comme pour tous les téléviseurs à écran plat modernes. Ce modèle (fiche technique) peut être utilisé aussi bien avec le pied dépliable que contre un mur ou un support. Il faut alors prendre garde à verrouiller un dispositif spécifique avec une vis spéciale.

Première mise à jour d’Android

Ceci-fait, on peut sortir l’AF9 de son carton avec précaution, car il pèse tout de même une trentaine de kilos avec son pied doté d’un système pour cacher les câbles. A première vue, il est un peu grassouillet en profondeur en raison de son équipement audio «Acoustic Surface Audio+», qui transforme l’écran en vaste haut-parleur multicanal. Nous y reviendrons.

A peine placé en bonne place, connecté à internet et relié à ses différentes sources vidéo (TNT, Sunrise TV, Apple TV 4K HDR avec Salt TV, Blu-ray 4K), le téléviseur signale une mise à jour. Après quelques minutes de téléchargement et un redémarrage rapide, on peut bénéficier d’Android TV, version Oreo (niveau de sécurité de novembre 2018 seulement), du Chromecast intégré et de l’Assistant de Google, qui doublonne souvent avec celui de son smartphone…

Une interface claire et simple à utiliser

L’interface est claire, fluide et la télécommande bien pensée. On y découvre notamment les applications de Netflix, YouTube, myCanal, Arte, plusieurs jeux et autres. S’il est possible de visualiser des vidéos en 4K HDR depuis YouTube, ce qui n’est pas possible sur l’Apple TV, le choix d’applications est limité. Et on ne parle même pas des films dans le Play Store, où je n’ai pas trouvé un seul en 4K… Pas brillant de la part de Google.

Car c’est tout l’intérêt de ce genre de modèle: pouvoir partir à la recherche des contenus dans leur meilleur résolution et dans leur meilleur contraste. On est donc rapidement amené à farfouiller partout pour mettre la main sur le cinéma le plus piqué. On ne s’est donc rien refusé: Blu-ray 4K, films d’iTunes en 4K, Salt TV en 4K ainsi que les contenus de myCanal en 4K. Nous reviendrons prochainement de façon plus détaillée sur ces expérimentations.

Le dos du Sony Bravia Master Series AF9 OLED.

Le dos du Sony Bravia Master Series AF9 OLED.

L’excellence visuelle de l’OLED

En voyant les images défiler devant mes yeux, j’ai repensé à la Black Box Session organisée par Sony à Berlin, qui prouvait l’excellence de ses nouveaux écrans face à ses concurrents et ses propres moniteurs OLED de studio. J’ai ainsi dégusté des noirs profonds, des blancs éclatants et des couleurs à couper le souffle. De quoi comparer de manière impitoyable de multiples contenus.

A vrai dire, j’avoue avoir été impressionné par le rendu global de ce Sony Bravia AF9 Master Series et à l’excellence de la technologie OLED (de LG) et du contrôleur de Sony piloté par le processeur d’image X1 Ultimate, capable de traiter des images en 8K sur les ultimes modèles du Nippon lancés la semaine dernière à Las Vegas.

Des réglages nécessaires à maîtriser

Au quotidien, comme je l’ai expliqué ici, il faut prendre garde à de multiples réglages pour bénéficier de tout le potentiel de la 4K HDR. Lorsque tout est bien ajusté, on parvient alors à voir des contenus en Dolby Vision et même bénéficier du Netflix Callibrated Mode, pour se rapprocher au maximum des intentions du réalisateur…

Et côté son? En plaçant le téléviseur, je m’étais dit que je risquai bien de me limiter à son système audio. Même si le rendu est correct, on n’arrive pas ainsi à la cheville de ce que peut produire une installation hi-fi audio de qualité. J’ai donc raccordé sans délai cet AF9 à mon installation habituelle pour bénéficier d’une meilleure image sonore, tant en termes de définition, de gamme de fréquences, que de dynamique.

Des images excellentes et des points à suivre

Alors le modèle idéal? Presque. Si les images produites par ce Sony Bravia sont sublimes et que la partie audio est correcte, on regrette que la mise à jour vers Android 9 ne soit pas encore faite et que la disponibilité d’AirPlay 2 n’ait pas été indiquée… Espérons que Sony maintienne à jour son fleuron et en lui rajoutant par exemple le support du HDR10+, de certaines options de zoom de l’image…

Au final, cet excellent produit tout de même assez gourmand en énergie (catégorie B), est un redoutable outil pour se faire plaisir et juger de la qualité des différents médias disponibles en 4K aujourd’hui. Il nous a par exemple permis de constater que le lecteur de Blu-ray 4K de Sony (UBP-X800) ne prend pas en charge le Dolby Vision. Là aussi, une mise à jour s’impose, même si elle ne semble pas prévue pour l’instant. Précisons enfin que les contenus «HD Ready» (par exemple ceux de la RTS)  sont souvent excellemment «boostés»…

Xavier Studer

Le Sony Bravia Master Series AF9 OLED de profil.

Le Sony Bravia Master Series AF9 OLED de profil.

3 commentaires pour “4K HDR Dolby Vision: le Sony Bravia Master Series AF9 OLED sur le gril

  1. 14/01/2019 à 7:10

    C’est assez moche ce pied… De plus, à l’époque des barres de son, cet écran posé au sol ne va pas le faire… Mais bon, le public cible peut mettre mieux qu’une barre de son j’imagine…

  2. Yann
    14/01/2019 à 7:32

    Merci Xavier, pas d’information de prix ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :