Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Swisscom: l’Empire a des ratés!

Swisscom TV 2.0: des problèmes de télécommandes garantis jusqu'à fin juin!

Swisscom TV 2.0: des problèmes de télécommandes garantis jusqu’à fin juin!

Je m’interroge régulièrement sur les services de Swisscom. Les tarifs de l’opérateur historique restent élevés, lorsqu’ils ne sont pas stratosphériques. La qualité de ses prestations est parfois discutable, quand ses produits ne sont simplement pas bâclés. Le net s’enflamme. Le problème de positionnement est évident.

Pour preuve, un échange daté de vendredi avec le très connecté Stéphane Koch. Ce dernier est absolument catégorique: «Je déconseille la “Swisscom TV 2.0”. J’ai actuellement une très mauvaise expérience. Si le support se montrait à la hauteur, ça pourrait être en partie admissible».

Visiblement très fâché, Stéphane Koch poursuit: «Cela n’empêchera pas certains blogueurs à continuer à relativiser les problèmes rencontrés par Swisscom et “angéliser” le “puissant opérateur”…? Hein Xavier..? Oui, c’est une pique… et non ce n’est pas “normal” qu’il y ait des bugs de ce type quand on paie pour une prestation.»

Suspendre Swisscom TV 2.0? *

Je tiens à préciser que j’ai multiplié les notes dans cette colonne pour mettre en lumière d’abord les qualités puis les défauts de jeunesse de Swisscom TV 2.0. J’ai relaté la panne généralisée, avant de me demander si cette situation n’était pas inacceptable. Swisscom a d’ailleurs ensuite publié ses excuses. Bravo encore. Je ne vois aucun «angélisme» dans mon attitude…

Aujourd’hui, les problèmes perdurent. Le porte-parole Christian Neuhaus le confirme clairement: «Nos équipes travaillent à la résolution des problèmes. Nous nous excusons pour les désagréments.» Interrogée sur la possibilité d’interrompre, au moins provisoirement, la poursuite de la commercialisation de ce produit, l’entreprise en mains étatiques a préféré garder le silence.

Un réseau parfois introuvable**

Les difficultés rencontrées par Swisscom TV 2.0 ne sont pas les seules à agacer les internautes et votre serviteur. Les problèmes de mises en fonction de la fibre optique ou l’assèchement de la bande passante sur le réseau mobile irritent. De manière plus générale, même le service à la clientèle est parfois sujet à controverses. L’exemple de ce lecteur à qui l’ont voulait faire payer une nouvelle SIM est révélateur. Parfois, Swisscom n’est plus que l’ombre d’elle-même.

Concrètement, en route mercredi de Lausanne à Puidoux, j’ai éprouvé d’énormes difficultés à quitter les réseaux français pour retrouver Swisscom. Et je ne parle pas des séances internet en EDGE en plein Lausanne… Bien que je capte désormais davantage d’antennes LTE/4G, ces contre-performances sont édifiantes. Le rapport qualité/prix du réseau mobile du géant bleu semble toujours plus mauvais. Fin 2013, j’ai d’ailleurs renoncé à Infinity XL pour me rabattre sur un Infinity M. Pourquoi payer pour des prestations non tenues?

Mais il y a encore plus révélateur de ce malaise. Le géant bleu dérape même sur le terrain de la communication. Ne trouvant plus d’adversaires à sa taille en Suisse, le colosse s’invente des ennemis internationaux, comme Google. Jusqu’ici l’opérateur se limitait à tenter de convaincre certains journalistes en «off». Il passe désormais à l’offensive dans ses communiqués de presse!

L’ogre Swisscom, le nain Google…

Il convient évidemment de démonter cette propagande qui fait hélas parfois mouche. Pour information, sur 2013, le premier opérateur helvétique a réalisé un chiffre d’affaires d’un peu plus de 11 milliards de francs pour 1,7 milliard de bénéfice récolté sur le dos de quelques millions d’abonnés seulement, selon ces données officielles.

Présent au niveau mondial, Google est utilisé tous les jours, gratuitement, par des milliards de personnes. Son chiffre d’affaires a péniblement tutoyé les 60 milliards de dollars en 2013, pour un bénéfice de quinze milliards, selon ces chiffres. Presque minable par utilisateur. Je me demande si Swisscom n’apparaît pas soudain comme gargantuesque à l’échelle d’un si petit pays… Le «tout puissant» n’est clairement pas celui dépeint comme tel par certains boulevardiers!

Xavier Studer

*PS. Mes enfants ont regardé vendredi en fin d’après-midi les programmes en live sans interruption. De mon côté, en soirée, j’ai visionné Eyjafjallajökull avec Dany Boon en HD sans aucun problème…

** Swisscom annonce des améliorations au cours de l’été.

 

Replay sur Swisscom TV 2.0: certains problèmes seraient résolus.

Replay sur Swisscom TV 2.0: certains problèmes seraient résolus.

52 commentaires pour “Swisscom: l’Empire a des ratés!

  1. JeanGui
    31/05/2014 à 9:05

    Bonjour,

    Je partage complètement votre opinion sur Swisscom… Tarifs élevés pour de longues sessions en EDGE qui ne permettent même pas de lire les emails ou de faire une recherche sur google maps, etc etc. Dommage que la couverture en montagne des autres opérateurs soit catastrophique, ne laissant pas vraiment de choix à certaines personnes.

    Il serait intéressant de faire une analyse du prix d’un abonnement par km2 de couverture réseau disponible. En Suisse on paye des tarifs très élevés pour une surface minuscule. Un français ou un américain pour leur abonnement ont accès à un service bien supérieur.

    • Marcel Liard
      31/05/2014 à 9:20

      Impossible de lire les emails en EDGE… Service supérieur en France… Le gag du jour

      • Noisequik
        31/05/2014 à 5:23

        +1 ce sont les cordonniers les plus mal chaussés dit-on.

  2. MonBug
    31/05/2014 à 9:26

    Pour ma part, impossibilité de regarder 2 programmes en même temps sur 2 box séparées. Chose évidemment possible sur l’ancienne version. De plus en plus marre de swisscom et de son service de plus en plus déplorable..

  3. Xavier B
    31/05/2014 à 9:38

    Des petits gestes commerciaux ne seraient pas de refus, sans demander la gratuité mais ne serait-ce que montrer qu’on nous prend pas pour des imbéciles.
    Pour ce qui est du réseau français, je crois savoir que les opérateurs de l’autre côté de la frontière ont des antennes qui sont boostées, raison pour laquelle le retour au réseau suisse est parfois long. Sauf erreur c’est une question de légalité entre l’UE et la Suisse, si quelqu’un peut me confirmr ou m’infirmer, avec plaisir.

    • 31/05/2014 à 9:40

      Effectivement, le travail des opérateurs français est facilité puisque leurs antennes peuvent disposer de dix fois plus de puissance.

      • Marcel Liard
        31/05/2014 à 10:13

        Raison de plus de se mettre en sélection manuelle du réseau

      • Anjoco
        31/05/2014 à 10:54

        Je suis un ancien de Swisscom et j’ai honte pour Swisscom, honte pour TV 2.0, honte pour la mise en service de la fibre, honte pour le support assuré par des gens qui n’y comprennent plus rien tellement c’est le bordel au sein de l’entreprise.
        Avec la disparition de Carsten Schloter, Swisscom a été décapité et navigue à vue dans le brouillard sans capitaine. Pas facile de remplacer quelqu’un de la carrure de Carsten. Si le Conseil fédéral, actionnaire principal, ne lui trouve pas un remplaçant digne de ce nom, le paquebot Swisscom va couler tôt ou tard.

      • rolgui
        31/05/2014 à 10:54

        N’y a-t-il pas des normes établies par l’UIT concernant les puissances des antennes?

        • 31/05/2014 à 11:06

          L’UIT n’intervient pas à ce niveau. Elle participe à l’établissement des normes technologiques. Elle n’a aucune influence sur les réglementations nationales.

  4. 31/05/2014 à 10:31

    Le vrai probleme c’est la reglementation sur la puissance des antennes. Elles sont (en Suisse) 10x moins puissantes que celles de nos voisins (Allemagne, France..). Les valeurs limites ont été fixées au debut du GSM selon le principe de précaution. Hors depuis ces 15-20 dernières années, absolument aucune nuisance n’a été démontrée, que cela soit par des études ou constats (le hic c’est que aucune « non-nuisance » non plus…)

    Les valeurs limites fixées par le principe de précaution devrait etre revu à la hausse. Le remède (multiplier les antennes) est peut-être pire que les maux (augmenter la puissance des antennes). Bref, un sujet complexe qui trouve ses partisants et ses détracteurs du coté des consomateurs.

    PS: Vous n’êtes pas le seul Xavier à vous énerver du passage sur réseau français entre Lausanne et Vevey… J’en fais l’expérience tous les jours :/

    • FRi
      31/05/2014 à 7:54

      Pour ma part c’est aussi mon triste quotidien… j’habite au Mt-Pèlerin, et si je laisse mon iPhone sur auto, il est je pense pas loin des 80% du temps sur le réseau voisin entre 6h et 23h…

      Et si je le passe en manuel, j’ai sans cesse cette ***** de notifications d’interruption de connexion qui me gonfle au plus haut point (d’ailleurs un correctif iOS sur cela serait aussi le bienvenu car on s’en fiche de savoir que l’on a perdu le réseau on le voit bien par nous même sur l’écran…)

      Sûrement que la puissance réduite des antennes y est pour quelque-chose.. De mon côté je m’en fiche un peu de la 4G pour l’instant car mon appareil ne me l’offre pas, mais je voudrais simplement pouvoir bénéficier d’un réseau de qualité dans l’ensemble territoire suisse (3G au moins) et particulièrement les zone frontalières… c’est il me semble la première des choses à garantir à l’ensemble des clients suisses (tout opérateurs confondus).

      J’en arrive parfois à me demander si je n’ai pas meilleur temps de prendre un abonnement français…

      • Marcel Liard
        31/05/2014 à 8:35

        Tout le monde veut du réseau mais pas d’antennes.
        A part cela l’IPhone n’est pas un modèle du genre pour capter le réseau.
        A un endroit bien précis je perds le réseau sur 200m l’IPhone est le seul qui est incapable de reprendre le réseau, il faut l’éteindre et le rallumer.

        • Noisequik
          31/05/2014 à 8:38

          Bien sûr et faire une offrande a Steve Jobs…

          • Marcel Liard
            31/05/2014 à 9:09

            Ton commentaire a-t-il un sens? Retourne dans ton trou.

        • Anjoco
          31/05/2014 à 8:58

          C’est vrai que l’iPhone prince souvent à se reconnecter au réseau en cas de perte de connexion. Pour seller plus vite, je le mets en mode avion rapidemen pour 1 seconde et cela suffit pour qu’il se reconnecte.

          • Anjoco
            31/05/2014 à 9:04

            L’iPhone n’a pas que ce problème. Le correcteur d’orthographe nous joue aussi de vilain tour quand on ne se relit pas 😉
            Encore une fois:
            C’est vrai que l’iPhone peine souvent à se reconnecter au réseau en cas de perte de connexion. Pour aller plus vite, je le mets en mode avion rapidement pour 1 seconde et cela suffit pour qu’il se reconnecte.

    • digire
      03/11/2016 à 2:27

      Vous dites n’importe quoi. Les nuisances sont prouvées. Et même si elles étaient ‘seulement psychologique’, elle diminue la qualité de vie des riverain par stress. Ne négligez pas cette diminution de la qualité de vie. Si les opérateurs ne mettaient pas de antennes à 10 mètres de chambres d’enfants juste par économie, il pourrait êtres respectables. Mais ce n’est pas le cas. Savez-vous ce qu’est un ‘LUS’? C’est un Lieu d’habitation sensible. 6V/m sont autorisés. sur ces LUS qui sont votre appartement, pas votre grenier, pas votre terrasse, pas votre jardin, pas votre place de jeux pour les enfants Sinon c’est 60V/m. Les médecins (pas le biomédecins) préconisent 0.06V/m. Dans les années 60, une ambassde russe avait été visée par des micro-onde dans la gamme autorisée dans nos rues, avec des tumeur et autre effets documentés officiellement. Mes enfants doivent vivrent avec l’équivalent d’un natel à PLEINE puissance à 10cm de leur oreilles..

  5. Willehalm
    31/05/2014 à 10:36

    Malgré des bugs, je suis convaincu par swisscom TV 2.0 et je ne voudrais absolument pas revenir à swisscom 1.0. L espace de stockage, la qualité de l image, le replay très étendu sont des arguments décisifs.

  6. rolgui
    31/05/2014 à 10:53

    Swissco TV Air est aussi lamentable, des bugs, des lags sans arrêt, impossible de voir le match Suisse-Jamaïque sur mon ordi, avec Vivo Casa 4* et le modem Centro fibre optique. J’ai dû établir un partage réseau avec mon mobile 4G pour pouvoir suivre ce match sans problème.

  7. 31/05/2014 à 11:15

    autre comparaison sur la qualité visuel (pas du contenu)

    exemples:
    FashionTV, AB1, action et même TV8Mont-Blanc entre SwisscomTV v1 v2,
    la qualité est bien supérieur sur SwisscomTV2, c’est le jour et la nuit !

    Néanmoins, le défaut trop fréquent, pourtant en ayant une raccordement par fibre optique, c’est les gèle d’image et parfois du flou occasionnel, que je n’avais pas constaté avec la v1.

    En gros, toutes les chaines au format standard (SD) ont gagné largement en qualité visuel que, personnellement je trouvais irregardable tellement l’image était imprécise avec SwisscomTV v1

    L’autre gros défaut audio/volume sonore inverse entre SwisscomTV v1 et v2.0,
    la très mauvaise gestion du volume.
    Swisscom se targue de ne pas avoir d’influence sur cette anomalie alors que le problème est bien chez eux. La différence volume est acceptable avec naxoo/upc avec les 69 chaines de base !

    Il est toujours bon d’avoir, malheureusement, 2 systèeme disctinct pour comparer et remetre les pendules à l’heure lorsque qu’un opérateur dit ne pas pouvoir réaliser/corriger une anomalie.

    note:
    la TV de comparaison est la même.

  8. André Jaquenoud
    31/05/2014 à 11:27

    Tout ce que je lis m’encourage à rester sur mon ancien Vivo Casa qui va encore très bien pour l’usage que j’en fais. Je connais les mêmes déboires avec mon mobile… ils vont finir comme Cablecom il y a quelques années. Mais les suisses ont un tel respect inné pour l’autorité enseigné par les religions établies que personne ne descendra jamais dans la rue. (modéré) Personne ne bougera jamais.

  9. Tedi
    31/05/2014 à 11:30

    Swisscom n’est plus que l’ombre d’elle même: un réseau de plus en plus mauvais…La fin de l’Empire?

    • 31/05/2014 à 11:33

      Excellemment résumé. Je vous félicite pour votre esprit de synthèse!

      • ced
        31/05/2014 à 12:33

        Je trouve que leur couverture réseau est très bonne et s’améliore, je trouve de plus en plus de réseau 4G à des endroits inattendus.
        Par contre au niveau tarifs, c’est vraiment du foutage de gueule.
        Je suis passé à leur abonnement Xtra Infinity L à 69.- au Xtra Infinity M à 55.-, et je n’ai vu aucune différence alors que mon utilisation est identique.
        La seul différence que j’ai trouvé est la différence de prix 😉 .
        C’est surtout leur politique qui est mauvaise, à ce niveau Swisscom est quasi identique avec Apple et son imposition dans ses produits qu’on paie bonbon.

  10. raf0306
    31/05/2014 à 1:18

    Je voudrai juste partager mon expérience au sujet de la carte Sim à 40.- à laquelle Swisscom refuse la gratuité pour les clients fidèles.

    Le mois dernier je suis passé à un Nokia Lumia 1520 et donc à une nano Sim. (Je précise que je suis chez Sunrise). Je téléphone donc à la hotline pour avoir une nouvelle carte Sim. J’expose mon cas et ni une ni deux le correspondant me dit que la nano Sim partait ce soir et qu’il me l’offrait pour ma fidélité.

    J’avais dans l’esprit de la payer sans objection à la base.

    • Marcel Liard
      31/05/2014 à 2:32

      Qu’est-ce que tu en sais que Swisscom refuse la gratuité de la carte SIM à tous ses clients fidèles?

    • Anjoco
      31/05/2014 à 2:40

      Perso, au Swisscom Shop on m’a échangé 2 x (pour moi et pour mon épouse) des cartes SIM en nano SIM gratuitement.

      • ced
        31/05/2014 à 3:35

        Idem pour moi.

      • MarkK
        31/05/2014 à 4:46

        Pareil, mes trois cartes sim ont été changées gratuitement par swisscom, sans même demander (à trois dates differantes).

  11. 31/05/2014 à 4:23

    « un réseau de plus en plus mauvais…La fin de l’Empire? »
    C’est le choix du matériel chinois et service de la même qualité 😉
    Au lieu d’avoir conservé des fournisseurs européens et cela va empirer au fur et à mesure que le matériel va vieillir ….

    • Romain
      31/05/2014 à 7:15

      Fournisseurs européens qui produisent en Asie…

    • MonBug
      31/05/2014 à 8:53

      Putain, t’es fou de dire ça ! Nycko traine dans le coin 🙂

  12. MonBug
    01/06/2014 à 7:33

    Jamais eu autant de problèmes avec Swisscom TV, et comme par hasard, dès qu’ils on passé leur box sous Android !!! Cherchez l’erreur…. Pour le système le plus avancé au monde…..catastrophique. Heureusement qu’elle n’est pas sous iOS.. on se serait attiré les foudres terribles de Xavier. Là, rien….c’est normal 🙂

    • Marcel Liard
      01/06/2014 à 8:04

      C’est pas l’OS qui est responsable mais l’application TV. Faut pas tout mélanger. Une telle application sous IOS connaîtrait sans doute aussi des problèmes.

  13. Willehalm
    01/06/2014 à 10:27

    Je conseille à tous les mécontents d aller prendre un abo chez UPC et de profiter de la box horizon. 🙂
    Pour ma part, je suis bien chez le géant swisscom.

  14. 01/06/2014 à 1:27

    Effectivement le problème vient de cette société qu’ils ont choisi pour utiliser leur programme eh oui c’est pas a Swisscom ce programme qui tourne aller faire un tour sur le net et vous verrez cette technologie enfin tout le programme appartient à une société qui n’a pas hésiter à faire une grande page pour leur collaboration avec Swisscom. Eh donc c’est pas la faute à Android car ca marche super bien ailleurs !

  15. Torvi
    01/06/2014 à 7:06

    Ok, Swisscom a des soucis, surement dus à des manques de tests sérieux avant de lancer le produit sur le marché.

    Mais au moins ça ne dure pas depuis 3 mois comme le soucis chez Orange :

    http://community.orange.ch/t5/Community-Lounge/Services-online-disponibles-de-mani%C3%A8re-limit%C3%A9e/td-p/47481/page/67

    Je trouve étonnant que personne ne le mentionne.

    • Anjoco
      01/06/2014 à 8:16

      @Torvi: Vous avez mis le doigt exactement sur le nœud du problème: « manques de tests sérieux avant de lancer le produit sur le marché ». Je connais plusieurs testeurs Beta et aucun d’eux n’a reçu de check-list ou de scénario de tests permettant de transmettre les déficiences du projet pilote.
      A part ça, selon certaines fuites, Android ne serait pas complètement étranger à quelques problèmes. N’en déplaise à certain!

      • 01/06/2014 à 8:41

        Oû est vraiment le problème: serveurs sous-dimensionnés? Android trop bidouillé par Swisscom? Au fait, comme pour les smartphoens Nokia X, je n’ai pas vu de petit bonhomme vert sur la boîte puisqu’il ne d’agir pas vraiment d’un produit certifié Android. C’est simplement le résultat d’apprentis sorciers qui se sont amusé avec le code disponible en Open source…

        • Marcel Liard
          01/06/2014 à 9:43

          Où avez-vous vu, lu que c’est Swisscom qui a fait le développement ? (modéré)

          • 01/06/2014 à 9:45

            Lors du lancement, Christian Neuhaus, porte-parole, était très fier de m’expliquer que l’EPG et tout le développement avait été fait en interne…

          • Marcel Liard
            01/06/2014 à 9:49

            Ben oui normal pure communication positive si cela avait été presque parfait mais voilà et difficile de dire le contraire maintenant.

        • Anjoco
          01/06/2014 à 10:07

          Android trop bidouillé? Vous avez très certainement raison, Xavier. Cependant, notez bien que la cheffe de projet de TV 2.0, dont je tairai le nom ici, est une transfuge de Google.
          Selon le magazine interne de Swisscom PIAZZA 02/14, article « Quatre talents conjugés au nom de Swisscom TV » (Quatre talents, ha ah à mourir de rire), c’est effectivement un développement interne. Et ceci explique peut-être cela 😉

          • Marcel Liard
            01/06/2014 à 10:21

            Cheffe de projet ne veut pas dire développeur mais superviseur, concepteur et la réalisation peut être faite n’importe oü. Lire d’ailleurs certaines informations que l’on trouve dans l’application.

          • Tricoline
            02/06/2014 à 7:32

            Swisscom TV 2.0 un développement interne ?
            Inimaginable vu la complexité, rien que la quincaillerie nécessaire pour enregistrer toutes les chaînes TV 24/24h avec le soft cela vient d’ailleurs, ce sont des produits adaptés aux clients finaux tel que Swisscom, UPC Cablecom ou netplus.
            Les employés Swisscom ne font que gérer ce binz, ils ne développent pas de code.

  16. 02/06/2014 à 12:15

    Je sais que c’est une boîte suisse allemande qui a fournit la solution mais me rappel plus le lien ou j’ai lu cela et non Swisscom…
    Si quelqu’un arrive retrouver cette société ca serait bien y’avait je me rappel tout les détails de la box , les capacité ect…

  17. misenta
    02/06/2014 à 11:35

    Développement ne veut pas dire programmation! Je pense que Swisscom a établi un cahier des charges et donner le soin à une entreprise externe de faire la programmation.
    J’ai lu dans le forum Swisscom que le problème vient de leur cloud et qu’ils travaillent de concert avec HP (Hewlett-Packard) pour résoudre les problèmes de fiabilité.

  18. Anjoco
    03/06/2014 à 7:20

    Voici une information concernant l’origine du logiciel de TV 2.0 :
    Swisscom Deploys a New « TV 2.0 » IPTV Android Set-Top Box Operated by iWedia Software Solution
    http://virtualization.sys-con.com/node/3068223

  19. Liliane Michel
    03/06/2014 à 8:11

    Bonjour Xavier
    Cela faisait quelques temps que je ne recevais plus vos tweets alors je ne sais pas si c’est dû a la censure ici en Thailande, je suis maintenant sur VNP cordialement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :