Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Le test du Huawei Ascend Mate 7, le magnifique

Après une longue période de test, mes premières impressions sont confirmées. Le Huawei Ascend Mate 7 est bel et bien l’une des stars du moment, rivalisant avec les plus grands noms comme Apple et son iPhone 6 Plus ou Samsung et son Galaxy Note 4, qui a toutefois l’avantage du stylet. Visionnez le test en vidéo ou lisez le test complet ci-dessous!

Dès la prise en mains, on ne peut être qu’impressionné par la taille de l’écran de six pouces, pratiquement collé au bord de l’Ascend Mate 7. Huawei confirme ainsi qu’il est aujourd’hui l’un des meilleurs et plus habiles constructeurs du moment en proposant le meilleur rapport écran/surface. Sans parler de l’épaisseur de ce smartphone de seulement 7,9 mm.

Finition luxueuse

Ensuite, on aimera ou non, la coque entièrement taillée dans du métal, y compris les boutons. La finition est admirable. Malgré sa taille considérable, il faut avouer que cet objet de plaisir légèrement bombé tient bien dans la main et qu’il fait bonne figure, compte tenu du soin apporté à certains détails.

Après un démarrage rapide, on découvre la troisième version d’Emotion UI. Le look a entièrement été revu et ressemble à Android 5.0 Lollipop, même si cette version fonctionne sous Android 4.4.2. Chez Huawei Suisse, on semble affirmer qu’une mise à jour vers Android 5.0 est prévue, sans être catégorique.

Taillé pour les performances

Ce smartphone a été taillé pour la performance. Il est ainsi équipé d’un processeur maison Hisilicon Kirin 925 ne comptant pas moins de huit cœurs +1 pour optimiser au mieux la consommation d’énergie. En standard, le Huawei Ascend Mate 7 est boosté par 2 Go de mémoire, même si une version 3 Go a été annoncée pour certains marchés.

Ce smartphone rivalise avec les stars du moment. Précisons qu’il atteint par exemple près de 41’000 points sur Antutu. Pour comparaison, le Galaxy Note 4 atteint 46’000 points et le Sony Xperia Z3 les 42’000 points. En performances brutes, ces appareils sont donc dans un mouchoir de poche. A ce niveau, le soin apporté à l’intégration d’Android est déterminant pour atteindre des sommets.

Cellule tactile admirable

Et à l’utilisation, on ne peut-être qu’impressionné par l’interface admirablement configurable. Il est ainsi possible de choisir de multiples effets, comme celui de compression choisi pour la vidéo de présentation ci-dessus. On constate aussi que widgets et applications se suivent, un peu comme sur l’iPhone d’Apple qui ne propose toutefois pas aussi simplement de réels widgets.

Huawei Ascend Mate 7.

Huawei Ascend Mate 7.

Au dos de l’appareil, le lecteur d’empreintes digitales fait des merveilles. Il s’agit du système le plus rapide et le plus fiable que j’aie pu tester jusqu’ici. Il suffit en effet de poser son doigt dessus pour déverrouiller l’appareil. Il n’est pas nécessaire de presser une première fois dessus, comme sur l’iPhone. Simplement remarquable.

Huawei Ascend Mate 7: le poids des détails

Huawei a apporté un soin particulier à de nombreux détails. La fonction de recherche, par exemple, se rapproche beaucoup de celle d’iOS. Il suffit de faire glisser le doigt du haut de l’écran vers le bas. Mais contrairement à Apple, les six dernières applications utilisées sont affichées immédiatement.

Huawei n’a pas négligé l’appareil photo qui peut compter sur un capteur Sony de 13 millions de pixels de dernière génération. Les résultats sont globalement bons, y compris en basse lumière. Et l’interface possède quelques raffinements comme la mise au point à l’infini.

Pas de QuadHD

Dommage que ce monstre de puissance ne puise par réaliser des vidéos en Quad HD. Son bel écran n’est d’ailleurs que de résolution Full HD alors que LG et Samsung proposent sur leurs fleurons des affichages de meilleures résolutions.

Le capteur de façade affiche toutefois cinq millions de pixels, l’une des meilleures définitions du moment pour ce genre d’accessoire. Précisons que son déclenchement à l’aide du pavé tactile est des plus pratiques pour les selfies.

Test: le surf à 300 Mbits/sec.

Huawei n’a pas négligé la partie réseau. L’Ascend Mate 7 est l’un des rares appareils à pouvoir surfer en LTE Advanced, c’est-à-dire jusqu’à 300 Mbits/sec, soit très loin devant les iPhone d’Apple par exemple. Encore faut-il que les réseaux soient compatibles, comme celui de Swisscom qui propose cet appareil dans son assortiment. J’ai réussi à atteindre environ 180 Mbits/sec pendant mon test.

Au final, j’avoue être ébloui par cet appareil qui possède encore un tuner FM RDS et des écouteurs de qualité pouvant réduire les sons ambiants. L’autonomie de plusieurs jours est admirable et l’attention portée aux détails et à la finition est admirable pour un appareil disponible à moins de 500 francs hors abonnement sur internet. La meilleure surprise de 2014. Je l’utilise d’ailleurs tous les jours.

Xavier Studer

La chaîne YouTube de Xavier Studer

28 commentaires pour “Le test du Huawei Ascend Mate 7, le magnifique

  1. Claude
    04/12/2014 à 7:42

    Je ne connais pas ce constructeur. C’est un chinois? Peut-on avoir confiance?

    • Jibé
      04/12/2014 à 4:21

      T’es nouveau sur internet ?

  2. pac1404
    04/12/2014 à 7:48

    J’ai rarement utilisé le stylet comme sur le note 4, screenshots, scrapbook, prise de notes rapides, c’est quand même un gros gros plus pour le note 4. Et avec Nova launcher, c’est très très rapide.

    • Phil
      04/12/2014 à 4:00

      Mais il coûte cher ce Note 4, j’ai regardé les prix l’autre jour en magasin et il est vers les 749.- nu, mais si je le prends avec mon abonnement pour les -26 ans, il me reviens toujours dans les 700.- !! Il a beau être bien fini, complet et top, je trouve qu’il est trop cher, même avec un abonnement, ça fait juste 20 à 70.- de moins que le prix nu, alors que le S5 tourne autour des 100-200.- au lieu de plus de 500.- nu comme la majorité des hauts de gamme.

  3. tiermes
    04/12/2014 à 9:15

    Vous n’avez pas mentionné le handicap principal de cet appareil, qui pour moi est de taille. Il n’y a qu’un seul haut-parleur et il est placé sur l’arrière du téléphone. Ce qui fait qu’il est en pratique probablement très difficile de regarder un film sans utiliser dans les écouteurs. Dommage ce sacrifice medias, car autrement cet appareil offrent beaucoup d’avantage, dont, selon moi le principal, une endurance 1.5x plus grande que son prochain concurrent. Mais le haut-parleur est pour moi un ‘deal-breaker’

  4. 04/12/2014 à 9:57

    Bonjour, Merci pour ce post que je trouve très intéressant. Pour le prix, vous parlez de moins de 500 fr. Pouvez-vous svp m’indiquer votre source, le meilleur prix trouvé sur internet de mon côté est de 549 Frs. Merci d’avance et meilleures salutations

  5. Alain Monnet
    04/12/2014 à 2:23

    Bonjour,

    Il me semble que Xavier a fait un billet qui s’intitulait  » 32Go ou rien » , sans garantie pour l’exactitude du titre.

    Si je comprends bien, l’Huawei Ascend Mate 7 « culmine » à 16 Go! Alors, soit ces 16 Go sont suffisants (je mets à part l’extension micro SD), soit il y a un petit manque.

    Merci à Xavier de développer cet aspect car, mis à part ce détail, je suis tout prêt à passer sur cet appareil 🙂

    Salutation à tous.

    amo

    • Jibé
      04/12/2014 à 4:23

      Je vois pas le problème s’il y a un slot Micro SD justement…

      • Alain Monnet
        04/12/2014 à 5:22

        Mémoire interne = Programmes
        Mémoire externe = Fichiers personnels… en principe.

        Donc, si la mémoire n’est que de 16 Go, l’utilisation des programmes peut-être limitée, non?

    • 04/12/2014 à 6:51

      Comme sur tous les appareils dont obsolescence n’est pas rigoureusement programmée, il est possible de rajouter une carte micro-SD…

  6. Alain Monnet
    04/12/2014 à 3:02
  7. Jibé
    04/12/2014 à 4:18

    Hahahahah énorme « Il permet de surfer […] à la vitesse de l’éclair avec la compatibilité LTE Cat. 6 » démonstration… connecté au Wi-Fi ! C’est du génie XS !

    • 04/12/2014 à 6:52

      Comment dire… Non, je préfère ne rien dire puisque mon Wi-FI est moins rapide que le LTE…

      • Jibé
        04/12/2014 à 7:24

        Ais-je mentionné que le Wi-fi était plus rapide que la Cat. 6 ? Lisez mieux svp, je dis juste que la démonstration est caduque, la voix off de la vidéo parle de la vitesse de LTE Advanced qui permet de « surfer à la vitesse de l’éclair » et fait ensuite une magnifique « démonstation » tandis que le mobile est connecté en Wi-Fi comme l’indique le symbole en haut du mobile.
        Ca ne démontre en rien la vitesse de la 4G LTE Cat. 6 comme vous le laissez suggérer. Pas besoin d’avoir fait d’études pour comprendre cela !

        • ced
          04/12/2014 à 8:35

          S’il est autant rapide en Wifi alors dieu sait en 4G LTE Cat.6.
          Peut être que Xavier a utilisé une borne Wifi, qui lui est connecté au réseau 4G.
          A essayer la borne Wifi rien qu’avec un smartphone (pour faire la borne) et une tablette (pour y connecter à la Wifi du smartphone), vous verrez que la différence de vitesse change drastiquement lorsque le smartphone reçoit du Edge pour transmettre en Wifi sur la tablette, ou s’il reçoit du 4G pour le transmettre en Wifi sur la tablette.

        • 04/12/2014 à 9:22

          Absolument pas. Le LTE Advanced n’est pas disponible partout. J’ai utilisé une bande passante comparable pour reproduire une séance de surf en LTE Advanced.

          • Jibé
            05/12/2014 à 1:03

            Merci

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :